Archives de août 27th, 2015

Agadir / Tourisme : Carton plein pour Lunja village

par Fatiha Nakhli – leconomiste.com – 27/08/2015

Le nombre de nuitées en augmentation
Une bonne alternative pour les familles
Lunja village connaît un véritable rush durant la saison estivale. Depuis la fin du Ramadan, l’engouement est allé crescendo, les estivants ayant pris d’assaut la station qui remporte tous les suffrages.

Lunja village connaît un véritable rush durant la saison estivale. Depuis la fin du Ramadan, l’engouement est allé crescendo, les estivants ayant pris d’assaut la station qui remporte tous les suffrages.

Promesses tenues pour Lunja village ! Depuis la fin du Ramadan, l’engouement est allé crescendo, les estivants ayant pris d’assaut cette station et ses 500 unités de plus de 2000 lits. Les chiffres en attestent. En effet, le nombre de nuitées pour le mois de juillet est de 12.811 nuitées contre 1030 pour la même période en 2014. Le mois en cours connait le même rush avec plus de 35.000 nuitées contre 31.120 en août 2014. Quelle est donc la formule qui fait que ça marche ici plus qu’ailleurs? En fait, cette station du plan Biladi est dédiée au tourisme interne. Les familles marocaines y trouvent leur compte puisque les prix sont très compétitifs. En effet, les chalets et appartements, conçus pour quatre personnes, sont cédés à respectivement 500 DH et 400 DH la nuitée. Et ce sont des prix fixes à longueur d’année. «Nous sommes contents d’avoir réussi à réserver notre séjour sur ce site entre mer et montagne, ça nous change des hôtels et du locatif informel dont les prix sont plus chers», s’enthousiasme ce père de famille. Il est vrai que 80% des réservations pour la saison estivale ont été bouclées dès le 15 du mois de mai dernier, confirme Abdeljabbar Chahdan, Directeur commercial et marketing. Ainsi, cette offre de moyen de gamme à supérieure fait des heureux qui se bousculent pour profiter de leurs séjours. Pour exemple, samedi dernier a vu ainsi défiler un arrivage de 500 familles, des nationaux à 100%.

Pour rappel, Lunja village qui a nécessité une enveloppe budgétaire de 800 millions DH, s’étend  sur 38,5  hectares. Il se trouve à 30 kilomètres d’Agadir sur la route d’Essaouira, tout près d’Imi Ouaddar. C’est la société Continental Bay Hotels&Resorts Management la gestion de la station pour le compte de la Compagnie générale immobilière (CGI).
Animation
Côté animation et services, le site dispose de 6 piscines et d’une plage privée. L’ouverture prochaine d’un Cheringito «Lunja village» et d’un aqua parc est aussi prévue. Au programme aussi, un téléphérique pour déposer les touristes directement du site vers la plage. Mais ce projet est tributaire des autorisations, qu’il n’a pas encore reçues. Par ailleurs, 5 terrains de sport et un Kid’s Club sont disponibles. Mais aussi, d’une aire de camping caravaning 1ère catégorie pour 240 emplacements. Et une autre de 2ème catégorie pour 450 emplacements.
Des espaces sont prévus également pour les congrès, conférences et réceptions privées, pour une capacité globale de 700 convives. Notamment, une salle de réunions plénières de 300 m2 et deux salles de sous-commissions de 120 m2 chacune.

Souss-Massa-Drâa : Le réseau routier gagne en extension

Par YASSINE SABER – leseco.ma – 26/08/2015

32%52205_eco_26-08-2015_p10.qxp

Alors que la voie de contournement de la station de Taghazout vient d’être lancée, le second lot de la voie express  reliant Chtouka-Aït Baha à la province de Tiznit, en plus de l’élargissement de la route raccordant Ouarzazate à Marrakech, sont   en cours de réalisation.

Plus de 350 km. C’est le nombre d’itinéraires routiers réalisés dans le cadre du programme de routes et infrastructures initié sur la base de la convention de partenariat signée entre le Conseil régional du Souss-Massa-Drâa et le ministère de l’Équipement, du transport et de la logistique. La nature des réalisations a concerné essentiellement des axes stratégiques en vue de désenclaver, malgré les besoins croissants, la région Souss-Massa-Drâa, parmi lesquels la réalisation de la voie expresse liant la Bourse des primeurs (Chtouka-Aït Baha) à la province de Tiznit pour un montant égal à 305MDH. La consistance des travaux s’articule autour du dédoublement de la RN1 en deux tranches sur 57 km. Le 1er lot liant la Bourse des primeurs au pont de Massa sur 32 km a été déjà réalisé alors que le second lot, d’un délai de 24 mois, reliant le même pont à Tiznit sur 25 km est en cours de réalisation puisque les travaux ont été lancés en novembre 2013. Le dédoublement du pont sur Oued Massa est également en cours de réalisation avec les autres ouvrages d’art.

Actuellement, les travaux de la seconde tranche son avancés à plus de 30%. Pour rappel, les études du projet ont nécessité 3MDH financées respectivement par le ministère de l’Équipement, du transport et de l’équipement, le Conseil régional du Souss-Massa-Drâa et les conseils provinciaux de Chtouka-Aït Baha et de Tiznit. Dans le cadre du même programme, il a été procédé également au dédoublement du pont sur la RN10 au niveau d’Aït Melloul ainsi qu’à la création d’une double voie sur la RN1 entre le carrefour de l’aéroport Agadir Al Massira et la Bourse des primeurs, en plus de 3 carrefours giratoires sur 20km. Au niveau de la province de Taroudant et Ouarzazate, la RP 1706 entre Machraa El Ain et Aoulouz sur 77 km et la RN10 entre Ait Hssain et Anzal jusqu’à la RN9 sur 125 km ont été élargies. Le constat est le même au niveau de la province de Zagora pour la RR108 entre Tansikhte et Tazarine sur 26 km ainsi que pour le tronçon entre Taznakhte et Aghbar sur 45 km, qui ont été renforcés et élargis. Par ailleurs, d’autres projets en dehors de cette convention sont en cours de réalisation, notamment l’élargissement de la route Agadir-Imessouane. Ledit projet sera réalisé en deux tranches. La première, déjà lancée, concerne le contournement de la station de Taghazout sur 8,230 km tandis que la seconde étalée sur 43 km (du PK 810 au PK 853) est en phase finale d’étude de l’exécution du projet (PE).

L’autre voie pour contourner le trafic entre Inezgane et Aït Melloul, d’une longueur de 12 km, a été également achevée. De surcroît, le ministère de l’Équipement, du transport et de la logistique est en train de réaliser le pont tant attendu par la population du Drâa sur l’Oued Ouarzazate au PK 439 de la RN 9 menant à Agdz et Zagora. D’une longueur de 334 m, ce pont dont les travaux de fondation sont en cours nécessitera 34MDH. Par ailleurs, l’élargissement de la route reliant Ouarzazate à Marrakech a été également lancé en mars 2014 pour un investissement global de 1,7MMDH, intégralement financés par le ministère de tutelle et découpés en 7 lots avec une 3e voie prévue pour les poids lourds sur les sections à fortes pentes. Concernant le tunnel, la budgétisation des avant-projets sommaires pour sa construction a été lancée en parallèle.

Hassania d’Agadir : Habib Sidinou reprend les rênes du club

par Mustapha Abou Ibadallah – lematin.ma – 17/08/2015
Après le report qui a duré plusieurs semaines, l'assemblée générale ordinaire du Hassania d'Agadir s'est déroulée samedi et a abouti à la confirmation de Habib Sidinou à la tête de l'équipe soussie, qui a connu un été assez mouvementé.

Après le report qui a duré plusieurs semaines, l’assemblée générale ordinaire du Hassania d’Agadir s’est déroulée samedi et a abouti à la confirmation de Habib Sidinou à la tête de l’équipe soussie, qui a connu un été assez mouvementé.

L’Assemblée générale ordinaire du Hassania d’Agadir a démarré avec un retard de deux heures, dû au fait que le quorum n’avait pas été atteint en temps voulu. Après des tractations dans les coulisses, ce sont finalement 29 adhérents sur les 54 du club qui ont siégé au cours des assises annuelles de la Gazelle du Souss.

Habib Sidinou

Habib Sidinou

Cette assemblée générale prévue initialement lors du mois de Ramadan avait été reportée en raison de l’affaire qui avait secoué le club pour une obscure anomalie dans la trésorerie du club et qui avait opposé le président à Amine Dor, trésorier du club. Les travaux de cette réunion qui a duré plus de 5 heures se sont déroulés dans une ambiance responsable et sereine tout à l’honneur de la famille du Hassania.

Ainsi, le rapport moral a été adopté à l’unanimité et le rapport financier fut adopté à une large majorité, alors que 5 membres se sont abstenus au moment du vote. Du rapport financier, il ressort que les recettes du club ont atteint près de 30 millions de dirhams alors que les dépenses ont enregistré 33 millions ; ce qui a occasionné un déficit qui approche les 4 millions de dirhams. Huit interventions assez musclées ont concerné ce rapport et leurs auteurs ont expressément demandé au comité de se pencher sérieusement sur les tenants et aboutissants de certaines dépenses qui soulèvent de grandes interrogations et dont une personne en a tiré personnellement profit auprès des sponsors sans en référer au comité.

Karim Achengli nouveau président de la CCIS d’Agadir

par media24.com – 17/08/2015

ccisa

Karim Achengli

Karim Achengli

Karim Achengli, du Parti Authenticité et Modernité (PAM), a été élu, lundi, nouveau président de la Chambre de Commerce, d’Industrie et des Services d’Agadir, en remplacement de Said Dor (Parti de l’Istiqlal).

M. Achengli a été élu par 41 voix pour, contre 20 pour son unique rival Samir Karbit du Rassemblement National des Indépendants (RNI).

Deux listes étaient en lice pour les autres postes du bureau de la CCIS d’Agadir. La première, présidée par Mohamed Mouedden (PI), a remporté 40 voix et a raflé les deux tiers des

Mohamed El Moudene

Mohamed El Moudene

sièges du bureau, dont ceux des quatre vice-présidents et du Trésorier de la Chambre.

La seconde, conduite par Taieb Boussaid (Parti du Progrès et du Socialisme) a remporté 21 voix, lui permettant ainsi de disposer du tiers restant des sièges, dont ceux de Trésorier-adjoint, du rapporteur et du rapporteur-adjoint.

Dans une allocution de circonstance, le nouveau président de la CCIS a fait état de sa détermination à œuvrer de concert avec tous les membres de la Chambre au service des secteurs du commerce, de l’industrie et des services qui occupent une place prépondérante dans le tissu économique régional.

Il a aussi souligné l’importance d’associer l’ensemble des membres de cette institution pour mener à bien les missions qui lui sont dévolues, mettant l’accent sur l’implication de la gent féminine dans cette perspective dans le cadre des commissions de la CCIS.

%d blogueurs aiment cette page :