Elections : L’USFP perd le Souss

par Fatiha Nakhli – leconomiste.com – 06/09/2015

commune_agadir_trt

Une première depuis 40 ans 
Le PJD a cartonné aux communales et régionales
Un taux de participation plus élevé qu’en 2009
La carte électorale dans la commune urbaine d’Agadir est en train de connaître un grand bouleversement. En effet, après près de 40 ans passé sous la houlette de l’Union socialiste des forces populaires (USFP), c’est désormais le Parti justice et développement (PJD) qui a la majorité à Agadir. C’est ce qui ressort du dépouillement des bulletins de vote suite au scrutin de ce vendredi 4 septembre. Dans la commune urbaine d’Agadir, ce sont ainsi 33 sièges sur 65 qui sont remportés par le parti de la lampe. Sur ce chiffre, 4 sièges sont octroyés à la liste féminine. En tout, le PJD, avec en tête de liste Saleh El Malouki, a réussi à comptabiliser un score exceptionnel de 24.529 voix. La liste SAP, de Tarik Kabbage, détient la deuxième position avec 10 sièges dont 1 pour la liste des femmes (soit 7.918 voix en tout). Idem pour le Parti authenticité et modernité (PAM) qui décroche 10 sièges avec 7.279 voix. Ex aequos en troisième place, les Parti de la rose et le Parti du rassemblement national des indépendants (RNI) détiennent 6 sièges chacun, avec respectivement 4.104 et 3.866 votes en leur faveur. Pour chacun de ces partis, à savoir le PAM, l’USFP et le RNI, les femmes détiennent un siège par parti. Il faut rappeler que dans la province d’Agadir Ida Outanane qui comprend une commune urbaine et 12 communes rurales, le nombre des candidats a atteint 1.777 dont 780 étaient en concurrence pour décrocher les sièges de la commune urbaine d’Agadir. Et qui sont au nombre de 65 sièges.
Avec 33 sièges décrochés, le PJD remporte donc haut la main la majorité lors des élections communales à Agadir. Le reste des partis ayant dépassé le seuil de représentativité fixé à 3.500 voix, détiennent ainsi à eux quatre réunis les 32 sièges restants. Cas d’Al Badil, PAM, USFP et RNI. Les partis n’ayant pas réussi à atteindre le seuil de représentativité sont le Parti du progrès et du socialisme (PPS), le Mouvement populaire (MP) et le Parti de l’Istiqlal.
Le taux de participation aux élections communales dans la commune urbaine d’Agadir a enregistré un taux de 42,70%, soit légèrement mieux qu’en 2009 où le taux oscillait entre 39 à 40%. Il faut noter que pour ce scrutin de 2015, c’est surtout dans le milieu rural que les électeurs se sont le plus mobilisé avec un taux de 58,28% contre 35,63% en milieu urbain, a précisé Mohamed Yazid Zelou, wali de la Région Souss Massa.
Dans la commune de Taroudant, le PJD n’a pas besoin de coalition puisqu’il remporte 23 sièges sur 35. Il faut préciser que cette commune est sous les couleurs du parti de la rose depuis plus de vingt ans. Mostapha Moutawakil, le président sortant est en effet à la tête de la commune depuis 1983. Il a ainsi assuré quatre mandats et lorgnait sur un cinquième pour ce scrutin de 2015. Dans cette même commune de Taroudant, l’USFP et le PAM ont respectivement décroché 8 et 4 sièges chacun. A Tiznit aussi, les résultats sont en faveur du PJD qui remporte 14 sièges. Contre 7 pour le PPS, en tête de liste le président sortant Abdellatif Ouamou.
Comme pour les communales,  le PJD est en tête  puisqu’il est arrivé à décrocher 23 sièges sur 57 que comprend le Conseil régional Souss Massa. Le RNI se place en deuxième position avec 11 sièges, et le parti de l’Istiqlal en troisième position avec 9 sièges. Le PAM  arrive en quatrième position avec 7 sièges.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.