Championnat arabe de golf : Le Maroc confirme sa suprématie


MAP – lematin.ma – 09/11/2015

Avec des scores cumulés de 885 coups, l’équipe nationale a largement devancé celles de l’Egypte (928) et de Bahreïn (930), qui a damé le pion à la sélection tunisienne désireuse de monter sur le podium chez elle.

En réalisant la passe de cinq en individuel comme par équipes, le Maroc a confirmé sa suprématie sur le Championnat arabe de golf amateurs, dont la 35e édition s’est terminée dimanche, après quatre jours de compétition à Sousse (Tunisie).

Sur le magnifique mais difficile parcours de la fameuse station balnéaire d’El Kantaoui, les golfeurs marocains, incarnation d’une jeune génération décontractée et conquérante, se sont élevés au-dessus de la mêlée pour étaler un grand potentiel, aiguisé par la répétition des stages et des participations tant dans le Royaume qu’à l’étranger.

Venant directement de Dubaï où ils ont pris part à une série de tournois, ils ont vite forcé le respect des concurrents et arraché l’admiration des connaisseurs, qui n’avaient pas le moindre doute sur l’identité de celui qui allait monter sur la première marche du podium.

Au terme de la deuxième journée du Championnat, vendredi, les écarts ont commencé à se creuser et on pouvait déterminer avec aisance la direction des vents, aussi bien sur le green que sur le tableau d’affichage.

Pour sa première participation au tournoi seniors, le talentueux Yassine Touhami, à peine 19 ans, s’est illustré en rendant des cartes plus qu’honorables. Transcendé décidément par son éclatant succès, en octobre dernier, au Grand Prix de Chamonix Mont-Blanc (France), le jeune du Royal Golf d’Agadir avait le vent en poupe, laissant derrière lui tous les autres concurrents. Durant les trois premiers jours (-3, -5 et -4), il terminait toujours sous le par, qui était de 75 coups en fonction des handicaps du parcours.

Yassine Touhami

Yassine Touhami

Le seul à avoir réussi à maintenir la cadence n’est autre que son camarade Ayoub Lguirati, champion arabe en 2012 à Manama. Avec un retard de 7 coups sur le leader à la fin de samedi, qui a connu des chutes de pluie ayant contrarié la concentration des joueurs, Lguirati devait réaliser un véritable exploit pour renverser son compatriote.

Je voulais absolument gagner, mais au dernier jour (dimanche), j’étais vraiment fatigué, parce qu’on vient de boucler une tournée de deux mois aux Emirats», a reconnu Lguirati, 21 ans, qui a tenu à féliciter son coéquipier en club et en équipe nationale.

Yassine Touhami, qui a réussi le par pour le green de clôture, a rendu une carte finale de 288 coups, devant Lguirati (296) et le Qatari Saleh Ali Al-Kaabi (300), qui ferme le podium à la troisième marche.

«Je suis très content de ce succès», a laconiquement lancé Yassine qui, porté par la fougue et l’insouciance de la jeunesse, rêve déjà de participer aux grands tournois professionnels en Amérique et en Europe.

La recette réside dans «le travail et le sérieux», selon le jeune talent, qui sans fausse modestie, croit sincèrement qu’il en a «le potentiel». De l’avis des observateurs aguerris, il n’a pas tout à fait tort.

En compagnie des champion et vice-champion de l’édition, qui s’est déroulée dans de bonnes conditions grâce à une organisation sans faille de la Fédération tunisienne, Karim El Hali et Amine El Malki ont formé le quatuor marocain victorieux, sous la houlette du capitaine Mohamed Klawa, qui n’a pas tari d’éloges sur la discipline et la performance de ses protégés.

Avec des scores cumulés de 885 coups, l’équipe nationale a largement devancé celles de l’Egypte (928) et de Bahreïn (930), qui a damé le pion à la sélection tunisienne désireuse de monter sur le podium chez elle.

Auteurs d’une bonne entame, les Tunisiens ont lâché du leste samedi, se consolant par le succès organisationnel de ce tournoi, qu’ils souhaitent en faire le point de départ d’un retour sur la scène golfique.

Le président délégué de la Fédération royale marocaine de golf (FRMG), Mustapah Zine, n’a pas dissimulé son grand bonheur pour cette cinquième consécration de rang, résultat de la stratégie menée par la FRMG au cours des dernières années, ave la sollicitude et le soutien de SAR le Prince Moulay Rachid, président de l’Association du Trophée Hassan II.

Mustapah Zine s’est réjoui «des progrès accomplis d’année en année», dont la parfaite illustration est la présence des golfeurs marocains dans les tournois internationaux, rappelant la dernière victoire du jeune Touhami à Chamonix.

Les résultats obtenus, a-t-il dit, prouvent qu’on est «sur la bonne voie» et qu’il faut maintenir le cap en encourageant le travail effectué par les écoles et les académies dans toutes les régions, auxquelles la fédération apporte un intérêt particulier.

Catégories :Actualités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :