Archives de novembre 12th, 2015

Vernissage ce soir de l’exposition de Salwa Lmimouni et de Jamila Jaanide

Dans le cadre du programme de Cinéma et Migrations 2015 le vernissage de l’exposition de salwa Lmimouni et Jamila Jaanide a eu lieu ce soir dans la salle d’exposition de la Chambre de Commerce d’Industrie et services d’Agadir :programme jpeg A3

Salwa Lmimouni

Salwa Lmimouni

Les deux artistes qui exposent : à gauche, Jamila Jaanide et à droite, Salwa Lmimouni

IMG_2623

IMG_2624 IMG_2628

Beaucoup de monde pour apprécier les oeuvres des deux artistes :

IMG_2621 IMG_2622

Quelques oeuvres de Salwa Lmimouni exposées :

IMG_2605IMG_2607 IMG_2608 IMG_2612

et quelques-unes de Jamila Jaanide :

IMG_2610IMG_2611 IMG_2613 IMG_2614

Détail de ce dernier tableau :

IMG_2614

Les morceaux de feuilles de livre embrochées sont là pour signifier que la nourriture de l’esprit est aussi importante que celle du corps.

Salwa Lmimouni interviewée pour la télévision :

IMG_2630

L’exposition se tient jusqu’au 15 novembre 2015.

Rapport sur le Hajj 2015 : Deux agences marocaines sanctionnées

yabiladi.com – 11/11/2015

02aa5d14d809231972a53710159ab602_thumb_565

Les sanctions commencent à tomber. La commission de contrôle et d’encadrement de l’opération de pèlerinage « Hajj 1436-2015 » a révélé dans un communiqué parvenu à la rédaction les conclusions de son rapport final sur l’évaluation des prestations fournies par les agences de voyage pour le pèlerinage de cette année.

Le comité technique de cet organisme relevant du ministère du Tourisme a prononcé l’avertissement assorti d’un retrait du label « Hajj » pour le pèlerinage 2016 à l’encontre des agences « Pegase Voyages » à Agadir et « Transatours Maroc » à Casablanca. L’agence d’Agadir écope de cette sanction pour non respect des engagements conclus avec les pèlerins et vis à vis du groupement constitué. Quant à l’agence casablancaise, il lui est reproché le non respect de certaines procédures administratives en vigueur.

Pour rappel, 15 réclamations ont été portées devant la commission dont 10 ont pu être réglées sur place par médiation. Ces réclamations concernaient des dysfonctionnements dans les prestations de transport et d’hébergement.

La commission rappelle que 151 agences de voyages ont accompagné les 7.300 pèlerins marocains pour le Hajj 2015 qui a été marquée par la bousculade meurtrière de Mina. A ce titre, le rapport précise que 14 personnes accompagnées par des agences y ont perdu la vie. 1 personne est toujours portée disparue.

…Suite : http://www.yabiladi.com/articles/details/40104/rapport-hajj-2015-deux-agences.html

Football : MAROC – GUINÉE ÉQUATORIALE : LE MATCH EN DIRECT

par Rafik Youcef – mensquare.com – 11/11/2015
panoramic_uabay17122013_002-680x453

Deuxième tour des éliminatoires pour le Mondial 2018 en Afrique. Le Maroc reçoit la Guinée Équatoriale à Agadir ce jeudi soir. Pour ce match aller, les Lions de l’Atlas sont quasiment au complet. Face à eux, la surprise de la dernière CAN n’a rien à perdre. Donné perdant, leNzalang Nacional va jouer son va-tout en terre marocaine. Les hommes de Badou Zaki devront rapidement se mettre à l’abri s’ils ne veulent pas se mettre en difficulté avant le match retour. La rencontre est à suivre en direct sur Onze Mondial.

Agadir, Hôtellerie : Decameron Maroc étoffe son réseau

par Yassine Saber – leseco.ma – 11/11/2015

Après l’exploitation de l’hôtel-club Decameron Tafoukt à Agadir et Royal Issil à Marrakech, le groupe vient d’acquérir le club Coralia la Kasbah d’Agadir. Il assurera aussi la gestion de l’hôtel Les Almohades avec une option d’achat en 2016.

77621_1112211207005281537

La chaîne hôtelière Decameron Maroc accélère son déploiement au niveau de la destination Maroc. Après l’exploitation de l’hôtel-club Decameron Tafoukt à Agadir et du Royal Issil à Marrakech, le groupe vient d’acquérir le club Coralia la Kasbah d’Agadir, qui a mis les clés sous le paillasson, il y a trois ans, suite à une résiliation anticipée du contrat de location liant le groupe Accor (Risma) et la Société Maroc Émirats arabes unis de développement (Somed), propriétaire de l’unité touristique.

Decameron a aussi contracté, le 1er octobre 2015, la gestion de l’hôtel Les Almohades avec une option d’achat prévue en 2016. D’une capacité de 321 chambres, cet établissement étalé sur 4 ha a été auparavant exploité par les chaînes hôtelières Ramada Maroc et Atlas Hospitality. «Compte tenu de la notoriété des deux établissements, notre groupe gardera les mêmes dénominations, à savoir la Kasbah et Les Almohades, qui seront gérés sous l’enseigne Decameron en tout-inclus avec une formule club de familles et animation touristique», annonce Khalil Tizniti, président de Decameron Maroc. En attendant l’acquisition des autorisations de rénovation pour la Kasbah, le protocole d’accord en plus de celui d’achat ont été signés avec la Somed et Decameron Maroc. Actuellement, les deux enseignes sont en phase de passation puisque Decameron Maroc a également acquis la société gestionnaire de l’hôtel. «Les travaux de rénovation totale nécessiteront 9 mois pour une ouverture prévue courant 2016», ajoute Tizniti. Contrairement au club italien Valtur (voir leseco.ma), la situation des employés à la Kasbah a été régularisée par le groupe Accor (Risma).

Idem pour les fournisseurs et les redevances vis-à-vis des impôts en plus de la CNSS. Exception faite des Almohades et de la Kasbah, Decameron emploie plus de 1.200 personnes au Maroc, au Sénégal et au Cap vert. C’est principalement grâce à un partenariat gagnant-gagnant avec le tour-opérateur français Look Voyages que les clubs-hôtels Lookea sont remplis à hauteur de 60% par ce grossiste tandis que 30% sont des Belges. Le reste des flux est composé d’Européens, notamment des ressortissants allemands et anglais. Actuellement, le groupe marocain dispose de 40% de taux de retour tandis que le taux d’occupation moyen oscille entre 85 et 90%», conclut Tizniti. Par ailleurs, le groupe Decameron, l’un des partenaires hôteliers de Transat France est maintenant une filiale du groupe colombien Terranum, le principal gestionnaire hôtelier en Amérique latine.

%d blogueurs aiment cette page :