Archives de novembre 20th, 2015

Golf : Le Sofitel Royal Bay Resort Agadir accueille la 10ème édition de la So Cup les 5 et 6/12/2015

Communiqué de Presse Sofitel

Complice d’un certain art de vivre, Sofitel partage les valeurs du golf : la passion de la précision, un esprit de convivialité et la recherche de la perfection.
Après le succès de l’édition de ce printemps, le Resort Sofitel Agadir organise une nouvelle fois la So Cup le 5 et le 6 décembre prochains qui se tiendra cette fois en équipe de deux et sur 2 golfs : le Golf de l’Océan et le Golf des Dunes.

So Cup 2015
Cette année, la So Cup est en partenariat avec le Golf de |’Océan, le Golf les Dunes, Golf du Maroc, Golf training center Agadir, Radio Mars et pour la 1ère fois avec Maserati Maroc.
Destination golfique par excellence, le Maroc possède des golfs haut de gamme désignés par de grands architectes. Et c’est tout naturellement qu’en 2009 la So Cup fut créée, une
compétition alliant des lieux privilégiés et des rencontres singulières à des greens exceptionnels.
C’est ainsi que, présente dans les plus belles villes du Royaume, la Collection d’adresses
Sofitel Maroc vous accueille et vous fait vivre chaque année son expérience de l’excellence de Casablanca à Rabat, de Marrakech à Agadir en passant par Essaouira.
Après le grand succès des neuf précédentes éditions, cette année la So Cup fait escale à
Agadir pour la troisième fois, et devient un véritable rendez-vous très attendu par les
professionnels et les amateurs de golf.

La précédente édition de la So Cup à Agadir

La précédente édition de la So Cup à Agadir

UNE EXPÉRIENCE GOLFIQUE ENTRE CIEL ET MER

Le Sofitel Agadir Royal Bay
Kasbah inspirée de l’art arabo-berbère, le Sofitel Agadir Royal Bay s’ouvre sur une baie des palmiers surplombant l’océan.
Tel un royaume offrant des voyages authentiques et festifs. Cette oasis inspire la rencontre entre l’art de recevoir berbère et les saveurs du Maroc.
Le Sofitel Agadir Thalassa Sea & Spa
Entre dunes et océan, le Sofitel Agadir Thalassa Sea & Spa est un écrin en pays berbère,
ouvert sur un Maroc moderne.
Un cocon de sérénité au design contemporain ou l’art, la forme et l’équilibre sont au cœur d’expériences « bien-être ›› pour « mieux-être ››.
Le Golf de l’Océan
Le Golf de l’Océan qui est aussi partenaire du trophée Hassan ll est signé Belt Colin, il détient des obstacles naturels avec au total 27 trous par 36 (8936 m).
Pour parfaire l’expérience, une vue exceptionnelle sur la vallée du Souss et les montagnes du Haut Atlas.
Le Golf les Dunes
Signé Cabell Robinson, le « Golf les Dunes ›› offre 3 parcours, 9 trous par 36 (9240 m)
s’étendant sur un terrain vallonné entouré dune forêt luxuriante et ponctué de 4 grands lacs pour allier tactique et évasion,

Sofitel, l’élégance française déclinée à l’international

Sofitel est la seule marque d’hôtellerie de luxe française implantée sur les 5 continents avec 120 adresses, dans près de 40 pays (plus de 30 000 chambres), Sofitel propose des hôtels et des Resorts contemporains adaptés aux attentes des différents clients de l’hôtellerie de luxe d’aujourd’hui en quête d’esthétique, de qualité et d’excellence.
Qu’il s’inscrive au cœur d’une grande métropole comme Paris, Londres, New York ou Pékin, ou qu’il se niche dans un paysage du Maroc, d’Égypte, des îles Fidji ou de Thailande, chaque Sofitel offre une véritable expérience de l’art de vivre a la française”.
Sofitel Legend et Sofitel S0 sont deux labels qui nourrissent la marque.
Les hôtels Sofitel Legend sont à eux seuls des destinations, des joyaux uniques et très
souvent des bâtiments classés mythiques et centenaires : Sofitel Legend Metropole Hanoï, Sofitel Legend The Grand Amsterdam, Sofitel Legend Old Cataract Aswan, Sofitel Legend People’s Grand Hotel Xian.
Les hôtels Sofitel SO sont de nouveaux « boutiques hôtels ›› centrés sur le design
contemporain. lis sont conçus par des architectes de renom ou leur stylisme est confié à une signature internationale issue de la mode, des arts ou du design : Sofitel So Mauritius Bel Ombre, Sofitel So Bangkok et le Sofitel So Singapour.so cup transparent

Découvrez Sofitel sur http://www.sofitel.com
Découvrez Le So Club chez Sofitel, le programme de fidélité Accor sur
http://www.Ie-club.com

LES SERVICES DE RENSEIGNEMENTS MAROCAINS SONT À L’ORIGINE DE LA LOCALISATION DES TERRORISTES À SAINT-DENIS

Par Mohammed Boudarham – le360.ma – 18/11/2015

Saint denis

Les services de renseignements marocains ont fourni les informations nécessaires à leurs homologues français pour déterrer les terroristes retranchés à Saint-Denis, une ville située dans la banlieue nord de Paris. C’est sur la base de ces renseignements que l’assaut de ce matin a été lancé.

Ce sont les services de renseignements marocains qui ont réussi à localiser les terroristes retranchés dans un appartement de Saint-Denis, apprend Le360 de source sûre.

Selon la même source, c’est sur la base des précieux renseignements fournis par les services marocains qu’a été lancé l’assaut de ce matin (vers 4h00 heure française) contre la cache des terroristes avec déjà un premier bilan : deux terroristes tués (dont une femme kamikaze) et sept arrestations.

Au lendemain des attentats qui avaient ensanglanté la capitale française, et sur demande des autorités française et belges, des officiers des renseignements marocains s’étaient rendus à Paris et Bruxelles pour aider dans les investigations en cours. Et déjà cette collaboration donne ses fruits avec l’opération menée ce matin.

Aujourd’hui, le renseignement demeure l’arme la plus efficace de lutte contre le terrorisme. La prévention est indépendamment liée à l’efficacité des services de renseignement.  Et les services de renseignement marocains ont accumulé une expertise et un savoir-faire qui ont permis de mettre en échec plusieurs attentats terroristes au Maroc et en Europe.


—————————————————————————————–

Après l’aide du Maroc pour trouver Abaaoud, Mohammed VI reçu par François Hollande

leparisien.fr – 19/11/2015

Un renseignement marocain a contribué à mettre les enquêteurs français sur la piste du Belgo-Marocain Abdelhamid Abaaoud, cerveau présumé des attentats de Paris tué mercredi, et le président François Hollande recevra vendredi le roi du Maroc à l’Elysée, selon les autorités françaises.

5293903_2973ddf7077519dbaf00683fab92013c136aaea9

C’est notamment un renseignement marocain, mais pas seulement, qui a mis les enquêteurs sur la piste du jihadiste, abattu lors d’un assaut mercredi à Saint-Denis dans la banlieue parisienne, a-t-on appris jeudi de source proche de l’enquête.
Les autorités françaises avaient aussi indiqué cette semaine avoir bénéficié d’une information de la Turquie pour localiser Abdelhamid Abaaoud, le situant en Grèce.
L’Elysée a annoncé jeudi que le président français recevrait vendredi après-midi le roi du Maroc Mohammed VI, une semaine après les attentats de Paris et au Stade de France.
Le roi du Maroc se trouvait en visite privée en France et a souhaité s’entretenir avec le président, a-t-on précisé auprès de l’entourage présidentiel. Les deux chefs d’Etat devraient notamment s’entretenir de la lutte contre le terrorisme et la coopération en matière de sécurité.
Après un an de brouille sérieuse en 2014 à la suite d’un conflit judiciaire, la coopération franco-marocaine, notamment dans l’échange de renseignements, avait repris en janvier dernier avec l’adoption d’un accord judiciaire prévoyant notamment d’instruire prioritairement au Maroc les plaintes des binationaux franco-marocains.
Les attentats de Paris ont fait 129 morts et plus de 350 blessés. Les attaques se sont produites dans la salle de spectacles du Bataclan, dans des restaurants et aux abords du Stade de France où se trouvait François Hollande.
La visite du roi du Maroc à l’Elysée sera la deuxième d’un dirigeant d’un pays du Maghreb depuis les attentats. Samedi, à sa demande également, le président tunisien Béji Caïd Essebsi avait été le premier chef d’Etat à rencontrer son homologue français. Il avait alors condamné les attentats « barbares » perpétrés la veille à Paris.

Investissement public : Agadir peu avantagée ?

par Yassine Saber – leseco.ma – 19/11/2015

1966898_699066710136891_331311593_nAu cours d’une journée d’étude, initiée par la CGEM-Souss-Massa et la Chambre de commerce, d’industrie et des services, les participants ont pointé du doigt les écarts énormes au sujet de la répartition de l’investissement public.

Le constat a été déjà établi, mais il vient une nouvelle fois d’être confirmé : la répartition régionale de l’investissement public est inéquitable. C’est en tout cas l’avis émis par plusieurs participants à une journée d’étude, initiée conjointement, en fin de semaine, à Agadir, par la CCISCGEM-Souss-Massa et la Chambre de commerce, d’industrie et des services, dans le cadre du processus d’adoption du projet de loi de Finances 2016 actuellement à la seconde Chambre. Alors que la Région Souss-Massa contribue, selon les participants, à hauteur de 8,9% au PIB national et 7% au budget général de l’État, sous forme de recettes fiscales; sa part en termes d’investissement public est seulement de l’ordre de 3,1%, soit 3,3 MMDH, comme le stipule la note afférente à la répartition régionale de l’investissement public, notamment celui des Établissements et entreprises publics (EEP).

En chiffres, 6 régions concentrent, selon le nouveau découpage régional, plus de 87% des investissements des EEP. Il s’agit respectivement de Casablanca-Settat à hauteur de 36,8%. Elle est suivie par Rabat-Salé-Kenitra qui concentre 26,4% des investissements des EEP, puis Tanger-Tétouan-Al Hoceima (10,4%,), Marrakech-Safi (6,1%) et Fès-Meknès (4,8%) ainsi que l’Oriental (3,4%). Le reste, à savoir 13%, est réparti entre les six autres régions, en l’occurence, Souss-Massa, Beni Mellal Khénifra, Laâyoune-Sakia El Hamra, Drâa-Tafilalet, Guelmim-Oued Noun et Dakhla-Oued Eddahab. La région a-t-elle perdu sa dynamique institutionnelle ou ne constitue-t-elle plus une priorité sur le plan des fonds et programmes étatiques ? Du côté des participants à cette journée, la question mérite d’être posée. «Bien que la régionalisation est effective dans l’ensemble du territoire, on constate un déséquilibre en termes de répartition régionale d’investissement puisque les écarts sont encore énormes», commente Yassine Rhanmouni, président de la CGEM-SM.

Même son de cloche chez Karim Achengli, président de la Chambre de commerce, d’industrie et des services d’Agadir, «aujourd’hui, l’affectation d’un tel budget à la Région Souss-Massa nécessite une révision à cause de sa répercussion sur les autres secteurs avec, bien sûr, des initiatives à entreprendre au niveau local pour mobiliser l’ensemble des intervenants». Rien que pour que le BTP, qui est drainé généralement par la commande publique, cette situation poussera les entreprises de la région à se rabattre sur d’autres villes, ce qui entraînera un déséquilibre social et des pertes d’emplois. Par ailleurs, plusieurs mesures fiscales, notamment la TVA sur le matériel d’animation touristique, en plus de la progression de l’IS et l’IR, ont fait l’objet de critiques. «La vraie problématique demeure l’assiette fiscale. Elle doit être élargie à travers l’intégration de l’informel qui pèse sur l’économie et sur le budget de l’État, ce qui pousse l’administration à se rabattre sur le contribuable pour augmenter la recette et non pas l’assiette», ajoute Yassine Rhanmouni.

Agadir accueillera le 13e SIFEL du 3 au 6 décembre

leseco.ma – 19/11/2015

La 13e édition du Salon international de la filière fruits et légumes (SIFEL Maroc), se tiendra du 3 au 6 décembre prochain à Agadir.

Assortment of fruits and vegetables

Cette année, le SIFEL sera marqué par la participation de plusieurs délégations d’acheteurs et autres prescripteurs à fort potentiel venant de pays africains, dont le Sénégal, le Burkina Faso, le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Cameroun et le Gabon.

Organisé par le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime, avec le soutien de l’Établissement autonome de contrôle et de coordination des exportations, le salon intègre deux nouveaux pôles, à savoir le «pôle produit» et le «pôle valorisation», a précisé un communiqué des organisateurs.

Projet de développement à Khouribga et Agadir

leconomiste.com – 19/11/2015

eau_onee_trt

Deux projets de développement de près de 30 millions de DH ont été lancés hier à Khouribga et Agadir.
Il s’agit de la 2e tranche d’un projet d’assainissement liquide à Khouribga (18,6 millions de DH) et de la construction d’un Lycée dans la province d’Agadir Ida Outanane (9,2 millions de DH).
Le premier projet est financé à hauteur de 70% par l’ONEE, le reste étant géré par la Commune urbaine. Les travaux portent sur un réseau d’assainissement liquide de 10 km et le raccordement individuel pour 2.057 unités.
Quant au 2e projet, il concerne, entre autres, la construction de 9 salles d’enseignement et de 4 autres pour les matières scientifiques.

Récital de piano de Svetlana Andreeva ce soir à l’Institut français d’Agadir

La salle polyvalente de l’Institut français d’Agadir était pleine à craquer ce soir pour le récital de piano de Svetlana Andreeva, Lauréate en 2014 du Grand Prix du 11ème concours international de piano SAR la Princesse Lalla Meryem  IMG_2763

IMG_2762

Svetlana Andreeva est née en Ukraine. Dès 1999, elle entame des études de composition. En 2000, elle étudie au Conservatoire Rachmaninov de Rostov, dans la classe d’Anna Zhirikova et de Sergey Osipenko.

De 2004 à 2007, elle a étudié à l’Ecole centrale de musique du Conservatoire Tchaïkovski de Moscou, et fut l’élève d’Andrei Limaev. Depuis 2007, Svetlana étudie au Conservatoire national de Moscou en tant que pianiste avec comme professeur Natalia Troull et en tant que compositeur avec comme professeur Leonid Bobylev.

En 2012, elle est diplômée du Conservatoire et continue ses études post universitaires au Conservatoire de Moscou.

Elle s’est déjà produite en Espagne, Italie, Allemagne, Autriche, Pologne, Bulgarie, Andorre, Australie, Ukraine et Russie. De plus, elle a enregistré 2 CD avec des œuvres de Mozart, de Schubert et de Scriabine.

Svetlana est lauréate de nombreux prix nationaux et internationaux dont :
Grand prix Rosario Marciano et Prix Franz Schubert du Concours International de Piano Rosario Marciano (Vienne, Autriche, 2011) ; Troisième prix au Concours International de Piano Euregio Piano Award (Allemagne, 2014) ; Cinquième prix du Concours International de Piano des Southern Highlands (Australie, 2013) ; Diplôme d’honneur du Concours International de Piano Scriabine (Moscou, Russie 2012) ; Diplôme d’honneur du Concours International de Piano « Premi Principl d’Andorra » (Andorre, 2006).

En 2014, elle a obtenu le Grand Prix S.A.R. la Princesse Lalla Meryem au 11e Concours International de Piano S.A.R. la Princesse Lalla Meryem.

Une virtuose qui nous a impressionnés par l’agilité étonnante de ses doigts et qui nous a interprété avec un immense talent des oeuvres très difficiles.

IMG_2764 IMG_2766

IMG_2765

Photos M. Terrier

%d blogueurs aiment cette page :