Sécurité routière en milieu urbain – Echange maroco-espagnol à Agadir


lematin.ma – MAP – 29/11/2015

accident-maroc_1

La sécurité routière, particulièrement en milieu urbain, a été au centre d’un colloque maroco-espagnol organisé, vendredi à Agadir, à l’initiative de la société espagnole de transport urbain «Alsa».

L’expert espagnol, Luis Montoro Gonzalez a présenté, lors de cette rencontre, quelques statistiques qui illustrent l’énormité des pertes en vie humaines et des dégâts matériels occasionnés par les accidents de la circulation, indiquant que le nombre de décès dans le monde, depuis l’invention des véhicules à moteur, a atteint environ 16 millions de personnes, en plus d’un milliard et 200 millions de blessés.

Le coût annuel des accidents de la circulation s’élève, quant à lui, à environ 37 milliards d’euros en France, 32 milliards d’euros en Allemagne, et 25 milliards d’euros en Italie, a-t-il ajouté.

Luis Montoro Gonzales, qui est également président de la Fondation espagnole pour la sécurité routière, a en outre expliqué que deux milliards de voitures seront produites dans les 20 prochaines années, ce qui va compliquer davantage les problèmes liés à la circulation.

Parmi les solutions proposées pour circonscrire cette hécatombe, l’intervenant souligne l’impératif de l’entretien de la qualité mécanique des véhicules, la mise à niveau des infrastructures routières et de la signalisation appropriée, outre la sensibilisation des usagers de la route, le contrôle routier et le respect du code de la route.

Il a, de même, mis l’accent sur la nécessité d’activer certaines procédures de contrôle comme l’utilisation des radars fixes sur les routes et la sanction rigoureuse des infractions de circulation commises sous l’effet de l’alcool ou des drogues.

Pour sa part, le secrétaire permanent du Comité national de prévention des accidents de la circulation (CNPAC), Nasser Boulaajoul, a exposé un certain nombre de mesures prises par le Maroc afin de réduire les drames des accidents de la circulation, notant toutefois qu’en dépit de ces efforts, les résultats obtenus sont encore loin des objectifs escomptés, particulièrement en ce qui concerne la réduction du nombre des pertes en vies humaines et des blessés.

Il a souligné, à ce sujet, que 75% des accidents de la circulation et 36% des décès enregistrés au Maroc surviennent en périmètre urbain.

Malgré les efforts constants déployés lors des campagnes de sensibilisation aux accidents de la circulation, le bilan enregistré au cours des neuf premiers mois de l’année en cours, est «inquiétant» aussi bien en nombre d’accidents qu’en bilan de morts et blessés, a conclu Nasser Boulaajoul.

Plusieurs intervenants à cette rencontre ont convenu de l’impérieuse nécessité pour l’ensemble des parties concernées d’assumer leurs responsabilités et redoubler d’efforts dans la lutte contre la hausse du nombre des accidents de la circulation tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du périmètre urbain.

Personnellement, je circule beaucoup, en ville et à l’extérieur et je suis souvent étonné qu’il n’y ait pas plus d’accidents et de morts.
On se demande comment certain(e)s ont pu avoir leur permis ? ? ?
Il est courant de voir 3 ou 4 personnes sur une mobylette, de voir circuler les motocyclistes sans casque, de les voir emprunter des ronds-points à contre-sens !
Sur la route, la circulation des voitures se fait au milieu de la chaussée : on ne leur a peut-être pas bien indiqué à l’auto-école qu’il fallait circuler à droite ? ? Les changements de file sans aucune précaution sont la règle dans les rond-points !

Le téléphone est-il interdit au volant ? On peut en douter  en voyant le nombre de conducteurs qui téléphonent en passant sans même essayer de se cacher devant des policiers sans aucune réaction aux rond-points !

La nuit, n’en parlons pas ! Il est très dangereux de circuler : vélos et autres véhicules circulant sans aucun éclairage, quelques fois à contre-sens, non respect des priorités, des sens interdits et des feux rouges, c’est facile : la police dort ! (ils en ont le droit, mais il pourrait y avoir quand même une certaine surveillance).

Catégories :Actualités

5 commentaires

  1. Entièrement d’accord avec vous, s’il fallait que les conducteurs repassent leur permis comme nous l’avons passé en France, il n’y en aurait pas beaucoup qui l’obtiendrait. Quand on voit comment il se passe ici, c’est normal…..Depuis que je suis ici, je suis devenue vraiment grossière au volant!
    Un grand laissez-aller de la police……

    J'aime

  2. Entièrement d’accord avec Michel, hélas! Et je crains que si on ne commence pas par éduquer d’abord les enfants à l’école dès la petite enfance, on n’arrive jamais à résoudre ce problème. Et ceci prendra de toutes façons plusieurs générations et encore de nombreux morts ou estropiés avant de s’améliorer….

    J'aime

  3. Bonjour, je suis absolument d’accord avec le commentaire publié avec l’article. C’est infernal !! Un signe de la main et l’affaire est réglée !! Aucune discipline. Ici la priorité n’est pas à droite mais à gauche ! J’ai souvent eu des sueurs froides .

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :