Archives de janvier 4th, 2016

Harite Gabari sur le Dakar (2ème étape)

Classement de l’étapePresse-papiers-2

Classement général provisoire

Class      N°            Nom                            Equipe                            Moto              Temps          Ecart

89. 082 MARGABARI HARITE TEAM CASTEU AVENTURE KTM – 450 RR 04:45:27 00:52:18

Les conditions actuelles sont défavorables à notre représentant gadiri !
La semaine prochaine sera normalement plus adaptée : désert et chaleur sont prévus !

RALLYE – AUTO SAINT – VALENTIN 2016 par l’UFE

La section Randonnée de l’UFE organise le 12 février le   RALLYE – AUTO   ST – VALENTIN  2016Amoureux-voiture-dessin1

 

Rallye touristique , historique et ludique.
Organisation : UFE  /  Section Rando8000 Agadir
Date : vendredi 12 Février 2016 ( Journée )
Lieu : Agadir et ses environs ….

RDV : Parking de Marjane côté  station essence
Horaires : Sur place à 8 H 00   – Départ à 8 H 30

Equipage : maxi 3/4 par véhicule (de tourisme ou 4 x 4 peu importe )

+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+

Participants : membres de l ‘ UFE à jour de leurs cotisations 2016
Nombreux lots , remise des récompenses et dîner au club MED …
Plus bel équipage , voiture et tenue vestimentaire …..

affichePD2015

Modalités inscriptions / tarifs /déroulement : à préciser

Affichage à la permanence UFE ( Ancienne  Ecole Gauguin )

Notez la date sur votre agenda !

12 février 2016

Pour info  : Commencez à vous familiariser avec le ……………….JAVANAIS  ( argotique ! ) 

Contact :  cricritrouiller@yahoo.fr  /   06 49 19 57 80

 

TGV : L’ONCF PLANCHE DÉJÀ SUR LA LIGNE CASA-AGADIR

Par Sanae El Asrawi – le360.ma – 04/01/2016

Les travaux du TGV ont déjà démarré dans le nord du pays. Cela n’a pas empêché l’ONCF de s’atteler (déjà) au tronçon reliant Casablanca et Agadir.

364d523fbad757c3c6f03758c3ce60e2

Alors que les travaux du TGV qui reliera Casablanca à Tanger vont bon train, malgré quelques retards, l’ONCF a déjà entamé la réflexion sur la liaison en TGV Casablanca-Agadir. Ce qui suppose, selon Aujourd’hui le Maroc dans son édition du 4 janvier, la réalisation d’un nouveau tronçon inexistant entre Marrakech et Agadir.

L’Office lancera, au cours de ce mois de janvier, les études préliminaires pour tenter d’évaluer la faisabilité et la rentabilité économique d’une telle option. En premier lieu, bien entendu, il va falloir déterminer si cette nouvelle ligne est bien utile et attendue par les usagers, de même qi’il s’agira de s’assurer qu’elle peut être rentable. L’ONCF a donc d’ores et déjà lancé une première étude sur le terrain, réalisée par un cabinet d’étude de la place, afin de sonder les voyageurs utilisant différents modes de déplacement et, surtout, les critères les plus déterminants dans le choix du mode de transport (durée du trajet, coût).

Aujourd’hui, un trajet Casa-Agadir par l’autoroute nécessite près de 5 heures de trajet pour un coût approximatif de 750 DH, frais de péage compris. Pour ceux qui choisissent l’ONCF, à savoir un train puis un autocar entre Marrakech et Agadir, le trajet coûte environ 250 DH en première classe, mais nécessite 9 heures. Le mode aérien reste évidemment le plus rapide mais il est également le plus onéreux: le voyage ne dure que 3 heures en tout mais coûte au moins 1.000 DH (au départ de Casablanca).

La viabilité d’une liaison Casa-Agadir en TGV suppose que son prix soit plus attractif par rapport à l’avion, pour une même durée de trajet. Toute la difficulté pour l’ONCF consistera donc à trouver un équilibre entre la nécessité de proposer des prix attractifs et la rentabilité d’une infrastructure qui coûtera au bas mot 20 à 25 milliards de DH.

Harite Gabari, notre représentant gadiri au Dakar 2016

 « Je n’abandonne pas comme ça ! »

during the Dakar 2016 Argentina Bolivia, Scrutineering / Vérifications from December  31 to January  1, 2016 at Buenos Aires, Argentina - Photo Gregory Lenormand / DPPI

during the Dakar 2016 Argentina Bolivia, Scrutineering / Vérifications from December 31 to January 1, 2016 at Buenos Aires, Argentina – Photo Gregory Lenormand / DPPI

Harite Gabari était déjà présent à Lisbonne, au départ de l’édition 2008, prêt à devenir le premier représentant marocain sur le Dakar, juste avant l’annulation de l’épreuve. Il a fallu trois ans pour que cet organisateur de raids parvienne à monter son projet, quitte à traverser les océans pour s’engager sur la course dont il rêvait depuis toujours. Une fois sur place (en 2011), la partie de plaisir attendue a viré à la torture : une blessure dans la 5ème étape a laissé des traces tout au long de son périple ou presque. Harite s’est accroché pour rallier Buenos Aires en 60ème position, et a continué de donner des preuves de sa résistance et de sa ténacité deux ans plus tard. Au cours d’un périple tout autant tourmenté, suite à une chute accompagnée de perte de connaissance, le pilote d’Agadir a toutefois maintenu son taux de réussite à 100 %, avec une 63ème place au général en 2013. Cette année, c’est sur le rallye du Maroc qu’il s’est blessé à l’épaule… un avertissement qui le préservera peut-être de l’empressement sur les pistes argentines et boliviennes.

« Je n’abandonne pas comme ça ! En 2013, j’ai fait une chute en fin de première semaine : mes outils de navigation étaient légèrement en décalage, et j’ai loupé un danger 3 que j’ai abordé à pleine vitesse. Je me rappelle d’avoir freiné… et ensuite plus rien, jusqu’à ce que mon ami Eric Croquelois me réveille. Je n’avais rien de cassé, mais j’étais sonné. J’ai terminé ensuite les 50 derniers kilomètres de l’étape dans cet état. Ça m’a calmé ! Mais c’est peut-être ce qui m’a permis de terminer le Dakar, que j’ai poursuivi à un rythme très tranquille. Cette année, je suis dans le Team Casteu, j’ai une bien meilleure moto, donc je suis très confiant. Mon but, c’est de finir, mais aussi d’améliorer mon score, même si mes ambitions sont modestes : je pense me situer entre la 30ème et la 40ème place ».

Le matériel, cette année : 450 RR KTM
IMG_3219
L’équipe : Casteu Aventure

Harite Gabari : Prêt pour le Dakar avec Casteu Aventures !harite-gabarit-pret-dakar

Le pilote du Team Casteu Aventures, Harite Gabari (KTM), qui accompagnera David sur le Dakar 2016, vient de participer au Rallye du Maroc disputé « chez lui » où il s’est dit « satisfait de cette remise en jambes et de l’apprentissage de la KTM ».

Harite, 37 ans, vit à Agadir au Maroc. « Je suis le seul Marocain à courir le Dakar en Amérique du Sud. Je suis marié et nous avons deux enfants Nabil, 9 ans, et Nada, 6 ans. Aujourd’hui, je gère une entreprise de randonnées moto, quad et 4×4, Sud Rando Raid ».

Après un rallye du Maroc couru par les meilleurs spécialistes du rallye-raid, Harite s’est montré satisfait de sa course malgré une grosse chute : « Heureusement « Lolo », mécano du Team Casteu Aventures, a fait un super boulot, KTM a été super et j’ai pu repartir dans la 4e étape entre Zagora et Agadir et je suis remonté petit à petit ».

Finalement, Harite Gabari termine à la 49e place du général, mais l’important n’était pas là : « Mon objectif était de me remettre dans le bain, j’ai bien apprécié la KTM et ses suspensions. Je suis vraiment motivé et prêt pour le Dakar au sein du Team Casteu. Je connais David depuis des années, je connais le pilote, c’est le rallyman le plus sympathique du monde. En 2013, j’ai vu le sérieux et le professionnalisme du Team Casteu. C’est vraiment ce que les pilotes recherchent. C’est du bonheur. Et au Dakar, il faut du mental ». 

Un programme pluvieux et allégé pour la 2e étape du Dakar

Xavier Richard – francetvsport.fr – 03/01/2016

Mikko Hirvonen sur sa Mini (AFP - FREDERIC LE FLOC H)

Mikko Hirvonen sur sa Mini (AFP – FREDERIC LE FLOC H)

En raison des fortes pluies qui arrosent la région de Cordoba, les organisateurs du Dakar ont décidé de raccourcir la 2e étape entre Villa Carlos Paz et Termas de Rio Hondo.

Aïe. Ce que l’on craignait se confirme. La deuxième étape subit elle aussi les affres de la météo et les organisateurs ont décidé par prudence et afin de garantir la sécurité des concurrents de raccourcir la spéciale du jour de plus de la moitié de sa distance initiale. Celle-ci se terminera donc au CP4.CARTE2PROFIL_2FR

En raison des fortes pluies qui arrosent la région de Cordoba, les organisateurs du Dakar ont décidé de raccourcir la 2e étape entre Villa Carlos Paz et Termas de Rio Hondo. Comme prévu, la pluie va continuer de mettre son grain de sel dans le début du Dakar. La première étape du rallye entre Rosario et Villa Carlos Paz a été annulée suite à un premier déluge. Après l’étude des différents scénarii possibles, il est désormais certain que la deuxième étape du Dakar sera raccourcie. L’arrivée a ainsi été décalée au CP4 de la spéciale puisque là-bas les pistes seront à coup sûr impraticables avec des rios en crue.

Une centaine de kilomètres amputée

L’amputation du parcours sera d’environ une centaine de kilomètres. « On va faire le maximum pour pouvoir faire une étape dans de bonnes  conditions », avait indiqué Etienne Lavigne, directeur du rallye, au cours de la journée. Pour compenser, le départ sera donné une heure plus tard soit à 7h40 pour les premières motos à l’entrée de la spéciale. Ce dispositif peut toutefois être amené à évoluer au dernier moment en fonction des conditions météorologiques. « L’objectif, c’est de faire les choses en sécurité », a indiqué Lavigne. Quant à rouler au sec, ce n’est peut-être pas encore pour tout de suite.

 

%d blogueurs aiment cette page :