Archives de janvier 6th, 2016

Un message de l’Association le Coeur sur la Patte

unnamedURGENT : RECHERCHONS FAMILLE D’ACCUEIL TEMPORAIRE

Des incompatibilités de caractère existent également chez les chats. Horus et Nougat ne s’entendent plus !

Horus est attaqué régulièrement par Nougat. Sa maitresse nous a contacté en urgence pour trouver une nouvelle famille à Horus, gros matou très sympa, mais complètement stressé en ce moment. Peut-être ne supporte-t-il plus la dizaine de chats de la maison, après un déménagement.

Horus a besoin de calme, d’attention et d’amour.

12496050_938214212899660_5526691842727475208_o

Si vous n’avez pas d’animaux chez vous, que vous n’en voulez pas avoir à temps complet un chat, parceque vous voyagez souvent par exemple. Mais, vous adorez les chats. Nous avons besoin de vous pour garder Horus rapidement dans l’attente de lui trouver une famille définitive.

Si vous ne pouvez pas l’accueillir, parlez-en autour de vous, partager cette page avec vos amis d’Agadir et sa région.

Contactez nous sur la messagerie Facebook ou sur leschatsdagadir@gmail.com

Merci pour Horus et sa maitresse !

Taroudant profitera mieux de ses eaux pluviales

par Sabrina BELHOUARI – leconomiste.com – 06/01/2016

Quatre douars situés au bassin Arghane pourront utiliser les eaux pluviales dans l’irrigation
L’empreinte en eau pouvant être compensée est estimée à environ 270.000 m3/an
Au lieu d’être débordé par les eaux à chaque fois qu’il pleut, le projet mis en place par l’agence du bassin hydraulique permettra aux petits ouvrages de déviation des eaux de pluies d’être stockées dans des bassins d’un volume allant de 30.000 m3 jusqu’à 70.000 m3. L’ensemble de cette opération devrait couvrir une superficie de 50 hectares  (Ph. L’Economiste)

Au lieu d’être débordé par les eaux à chaque fois qu’il pleut, le projet mis en place par l’agence du bassin hydraulique permettra aux petits ouvrages de déviation des eaux de pluies d’être stockées dans des bassins d’un volume allant de 30.000 m3 jusqu’à 70.000 m3. L’ensemble de cette opération devrait couvrir une superficie de 50 hectares (Ph. L’Economiste)

Un projet pour l’utilisation des eaux pluviales dans la commune de Arazane, dans la province de Taroudant, sera bientôt mis en marche. Ce projet vient suite à une étude sur la valorisation des eaux pluviales au niveau du bassin hydraulique Arghane. Cette étude, qui a duré une année, a été menée en partenariat entre l’entreprise suisse Coop, l’Agence du bassin hydraulique SMD (ABHSMD), Agrotech, la GIZ et l’ORMVA. Elle vise l’apport d’un ensemble de techniques aux petits agriculteurs pour utiliser les eaux pluviales et économiser ainsi l’eau d’irrigation. Ce sont 35 agriculteurs, répartis sur quatre douars qui vont bénéficier de solutions techniques mises en œuvre dans la commune de Arazane. «La collecte des eaux pluviales et l’amélioration des pratiques d’irrigation, notamment par l’installation du système de goutte à goutte, vont concourir à améliorer les revenus de vie de la population concernée», assure Lahcen Kenny, directeur de Agrotech SMD. La province de Taroudant a un climat de steppe. Les précipitations sont faibles, et mal équilibrées, ce qui donne des périodes de très fortes pluies en décembre et des périodes très sèches le reste de l’année. D’une part les eaux pluviales ne sont pas exploitées dans la région en l’absence d’ouvrages spécifiques de rétention. Une petite partie rejoint les eaux souterraines mais la plus grande partie s’évapore. D’autre part, avec l’activité agricole intensifiée, les eaux souterraines ne sont pas renouvelées à la même vitesse que leur utilisation. Le manque de pratique durable de gestion des sols et de l’eau accentue les effets de surexploitation des eaux souterraines du bassin. Avec 250 à 300 mm de pluies par an, cette zone pourra désormais profiter de l’excédent des pluies. Il s’agit de petits ouvrages de déviation des eaux de pluies qui vont être stockées dans des bassins d’un volume allant de 30.000 m3 jusqu’à 70.000 m3. L’ensemble de cette opération devrait couvrir une superficie de 50 hectares. Mais le projet a également une approche sociale, puisqu’il vise aussi à sensibiliser la population locale aux bonnes pratiques en matière d’utilisation d’eau.
La collaboration de Coop Suisse intervient dans le cadre d’une volonté de compenser l’eau consommée pour la production des fruits et légumes exportés du Maroc. C’est à travers Aquasis Solutions, une organisation à but non lucratif, que Coop a pu déterminer les actions à mettre en œuvre. L’organisation a pu, dans un travail préliminaire, estimer l’empreinte de l’eau, organiser des ateliers participatifs à Agadir avec les acteurs locaux et les fournisseurs de Coop. Et enfin une étude de faisabilité afin d’évaluer les solutions possibles.
Pour la première phase du projet, un partenariat public-privé a été mis en place avec l’agence de coopération allemande GIZ, afin de collecter des fonds supplémentaires pour le projet. Aquasis Solutions, l’organisation partenaire de Coop prévoit de mettre en place un mécanisme financier innovant, sous la formule crédit eau, à l’aide d’autres fonds disponibles en Suisse, afin de garantir la durabilité de ce projet. Une deuxième phase du projet vise à mettre en œuvre un jardin de démonstration expérimentant des techniques novatrices et économes en eau pour la culture d’arganier et de plantes médicinales aromatiques sur une superficie de 1 à 2 hectares. En outre, 700 habitants devraient bénéficier d’un projet de traitement et de réutilisation des eaux usées.
Le projet de la Coop rentre dans le cadre du Schéma d’aménagement et de gestion intégrée de l’eau du bassin hydraulique Arghane, qui englobe plusieurs actions sur le moyen et long terme. Les axes d’intervention du schéma portent sur l’économie et la valorisation de l’eau, la mobilisation des eaux souterraines et superficielles, le développement et la recherche scientifique. «Le schéma vise à étendre un ensemble d’actions au niveau du bassin Arghane pour optimiser l’utilisation de l’eau, améliorer les revenus de la population et limiter ainsi l’exode rural sur le long terme», note Mhamed El Faskaoui, directeur général de l’ABHSMD. La première action du schéma directeur est de dispenser de l’eau potable aux 80.000 habitants répartis sur 7 douars ainsi que l’assainissement de cette eau. La mise en place d’ouvrages pour la protection des inondations ainsi que des points d’eau pour assurer l’abreuvage du cheptel.

Compenser l’eau marocaine

La société Coop suisse est une société coopérative (14 entreprises) opérant dans la grande distribution en Suisse. Afin d’atténuer les impacts de l’utilisation de l’eau dans l’agriculture sur l’environnement et les populations locales, Coop Suisse apporte son soutien via son équipe de développement durable ainsi que le Fonds Coop pour le développement durable. Ce projet de compensation se déroule dans le bassin versant oued Souss au niveau de Arghane, où sont situés les fournisseurs de Coop. Ainsi, l’empreinte de l’eau à compenser a été estimée à 275.000 m3 par an. Il s’agit de l’estimation de l’eau (souterraine) consommée dans l’irrigation des fruits et légumes exportés vers la Suisse par Coop. L’empreinte en eau pouvant être compensée par les infrastructures qui vont être installées a été estimée à environ 270.000 m3 par an. Des centaines de milliers de mètres cubes supplémentaires pourront être compensées par le projet si l’expérience est reproduite dans les douars avoisinants au niveau du bassin. 

Le Dakar 2016 : étape du 6 janvier avec Harite Gabari

12366085_10207269737528980_7539633090150736762_oUne étape difficile aujourd’hui pour notre ami Harite Gabari : 

121ème à l’étapeEtape4

et il rétrograde à la 111ème place du général :général4

Dakar 2016 le parcours du 6 janvier

LE PARCOURS DU JOUR – ÉTAPE 4

MARATHON I, MÉCANIQUE ZÉRO

À plusieurs titres, les concurrents sont confrontés ici à leur premier grand test. On évolue sur la spéciale à une moyenne de 3 500 mètres d’altitude, avec des changements de rythmes incessants liés à l’alternance de terrains sablonneux et caillouteux. Ce menu copieux est servi alors que tout le monde a roulé près de 2 500 km, avec un volume d’heures de selle ou de baquet déjà usant pour les pilotes de bas de tableau. Surtout, il s’agit de la première partie d’une étape marathon particulière avec parc fermé pour les véhicules… et pour les concurrents.

 CAMION CARTEAUTO/MOTO/QUAD CARTE
 AUTO/MOTO/QUAD PROFILCAMION PROFIL

Première journée de l’accompagnement et de I’évoIution personnelle, le 9 janvier à Agadir

MAP – medias24.com – 05/01/2016

La dernière rencontre de préparation avant de vous retrouver à la ''Journée de l'Accompagnement et de l'Evolution Personnelle '' Samedi prochain 9 Janvier dès 10h à la Galerie ''le Sous Sol'' – avec Maha Sefraoui, Sandrine Saliba, Farida Bakri, Erika Berselini, Francoise Bidan Barkat et Malika Abentak.

La dernière rencontre de préparation avant la  »Journée de l’Accompagnement et de l’Evolution Personnelle  » Samedi prochain 9 Janvier dès 10h à la Galerie  »le Sous Sol » – avec Maha Sefraoui, Sandrine Saliba, Farida Bakri, Erika Berselini, Francoise Bidan Barkat et Malika Abentak.

La ville d’Agadir abrite, le 9 janvier courant, la première journée de l’accompagnement et de l’évolution personnelle, à l’initiative d’un réseau de professionnels de la santé au naturel et du développement personnel et professionnel.

12243024_441977609325888_7221562046503280449_n

Cette journée d’échange et de partage, qui réunira des thérapeutes psycho-corporels, des coachs professionnels et personnels, des professeurs de yoga, d’audio-psycho phonologie et des coachs hypno-thérapeutes et naturopathes, constitue une occasion pour le grand public d’aller à la rencontre de spécialistes et de découvrir les différentes approches thérapeutiques, indique mardi un communiqué des organisateurs.

Au programme de cette manifestation, qui se veut le premier événement regroupant le réseau de thérapeutes d’Agadir, figurent la mise en place de stands, des conférences, des rencontres et des ateliers, ainsi que des séances « découverte » à gagner, selon la même source.

Cette journée, qui devra réunir pas moins de 250 visiteurs, est destinée à toutes les personnes intéressées par leur développement personnel et professionnel et par leur bien-être physique et corporel, notamment les lycéens et étudiants (gestion du stress, confiance en soi, aisance relationnelle, réussite scolaire), les enfants souffrant de trisomie, d’autisme, d’hyperactivité, de dyslexie, de troubles d’apprentissage, d’attention et de comportement, ainsi qu`à tous les actifs, managers, chef d’entreprise et porteurs de projet souhaitant dépasser leurs freins personnels pour atteindre leurs objectifs, parvenir à une organisation et une efficacité personnelle, une affirmation de soi, gérer leurs émotions et prendre la parole en public.

Elle s’adresse également aux personnes traversant une situation difficile (divorce, perte d’emploi, deuil, manque de confiance en soi, anxiété, dépression) et à toutes les personnes souffrant de troubles physiques et corporels, à savoir les douleurs chroniques, les troubles alimentaires, les
addictions à l`alcool ou au tabac, les troubles du sommeil et le manque d’énergie, souligne le communiqué.

%d blogueurs aiment cette page :