Archives de février 14th, 2016

Les 2èmes Rencontres Gastronomiques d’Agadir du 18 au 20 mars 2016

Jean Colin, l'organisateur des Rencontres Gastronomiques d'Agadir

Jean Colin, l’organisateur des Rencontres Gastronomiques d’Agadir

Les 2èmes rencontres Gastronomiques d’Agadir organisées par un ami Jean Colin, avec le concours du Centre Régional du Tourisme d’Agadir auront lieu du 18 au 20 mars prochain à Agadir.
Elles auront, à coup sûr, encore plus de succès que l’année dernière qui avait vu une très importante participation de tous les gadiris.

A ce propos, ci-dessous, le communiqué de l’UFE concernant cet événement :Presse-papiers-1

Agadir / Animation : Un Safari parc en projet

par Fatiha Nakhli – leconomiste.com – 12/02/2016

Un investissement de 42,5 millions de DH
Le site s’étendra sur une superficie de 20 ha
Les porteurs du projet promettent de préserver l’arganier
La création d’un parc zoologique à Drarga, à 10 mn d’Agadir, arrive à point dans une destination pénalisée par le peu de pôles d’animation touristique disponibles (Source: CRI)

La création d’un parc zoologique à Drarga, à 10 mn d’Agadir, arrive à point dans une destination pénalisée par le peu de pôles d’animation touristique disponibles (Source: CRI)

La station balnéaire Agadir regorge de potentialités naturelles et humaines, tout le monde le sait. Toutefois, elle souffre encore de carences en matière d’animation touristique. Il est vrai que depuis près d’un an maintenant, elle abrite le seul parc à crocodiles au niveau national. Et aussi, un parcours de karting, un accrobranche, une grande roue.

. Mais cela reste largement insuffisant pour attirer plus de touristes. C’est pourquoi les responsables locaux encouragent les investisseurs à miser sur le créneau des loisirs afin de combler un manque qui pénalise la destination. Aujourd’hui, c’est un pôle d’attraction zoologique que la ville s’apprête à accueillir. Il vient d’obtenir un accord de principe de la Commission régionale d’investissement, sous réserve d’avoir l’accord du service des eaux et forêts et d’adapter les aspects conceptuels. «Safari parc» de son nom sera situé dans la forêt de Mesguina, sur la route nationale N8, commune rurale de Drarga. Le nouveau site animalier s’étalera sur une superficie de 20 ha dont 6.320 m2 couverts. Comme statut foncier, c’est un terrain appartenant au domaine forestier dont l’accès est soumis à une réglementation particulière. Celle-ci n’est pas faite initialement pour la mobilisation du foncier pour l’investissement mais elle a pour objectif la conservation de la ressource forestière. Pour ce projet, l’accès à cette parcelle est en cours d’étude selon les procédures en vigueur, nous indiquent les responsables locaux de la Direction régionale des eaux et forêts.
L’enveloppe budgétaire de ce projet qui va générer 120 emplois directs est de quelque 42,5 millions de DH, est-il précisé au Centre régional d’investissement (CRI). Sur ce montant, 32 millions de DH seront injectés dans les travaux de construction et d’aménagement d’espaces verts, 8 millions pour l’acquisition des espèces animalières qui seront hébergées dans le parc. Et 2,5 millions de DH pour les aménagements des lacs et des cours d’eau, en plus de l’installation du système de goutte-à-goutte.

Le délai de réalisation a été arrêté à 36 mois. Soucieux de l’environnement, les porteurs du projet promettent de mettre en place des mesures pour la protection de la faune et de la flore, de protéger l’arganier existant sur le site, qui sera d’ailleurs un vrai parc écologique. Il participera ainsi à des projets et à des études sur la protection des espèces. Avec les différents partenaires. Des activités seront donc organisées afin de sensibiliser les visiteurs au thème de la protection de l’environnement. Pour donner l’exemple, le parc mettra en place le tri sélectif et utilisera de préférence des matériaux recyclés. Ceci, en plus d’une politique de l’économie de l’eau, compostage, paillage, jardinage éco-responsable. De plus, les substances agro-toxiques vont être définitivement proscrites dans le parc au profit de produits biologiques.

Un parc animalier attractif

Agadir/Animation Un Safari parc en projet

Le futur «Safari parc» promet d’attiser la curiosité des petits et des grands. En effet, il comprendra un zoo avec des espèces animalières et différents oiseaux que les visiteurs pourront découvrir et observer. La ferme pédagogique et son jardin potager permettront aux enfants et aux écoliers d’établir un contact direct avec la nature et de pratiquer de multiples activités dans le cadre d’un programme soigneusement élaboré. Les visiteurs pourront aussi assister aux soins prodigués aux animaux dans l’infirmerie. Par ailleurs, des présentations pédagogiques et culturelles de même que des spectacles donnés par des animaux dressés seront organisés dans l’amphithéâtre qui est l’espace central du parc.
Un espace hôtellerie est aussi prévu avec la construction de 25 écolodges sur pilotis, des aire de repos, restaurants, mini-golf, courts de tennis et piscines. En plus d’aires dédiées au tir à l’arc, paint-ball et à la pétanque. Pour ce qui est du parking, deux aires de stationnement sont prévues. La première, externe, sera d’une capacité de 207 places, et la deuxième, interne, d’une capacité de 56 places.

%d blogueurs aiment cette page :