Archives de mars 25th, 2016

Visite d’André Marcon Président de la Fédération des Chambres de Commerce et d’Industrie de France à la CCIS Souss Massa

Aujourd’hui, les investissements directs étrangers jouent un rôle essentiel dans les phénomènes de structuration des systèmes productifs et d’intégration économique à l’échelle régionale.

En effet, quand ces investissements sont accompagnés d’une démarche anticipatoire, ils peuvent être bénéfiques tant pour les économies d’origine en termes de gains de compétitivité, que pour les économies d’accueil du point de vue économique, de transferts de savoirs et de compétences. Un cadre macro- économique simplifié, allié à un coût peu élevé de la main-d’œuvre, à des ressources humaines qualifiées et à une volonté manifeste et constante des autorités d’attirer les investisseurs étrangers, laissent espérer une marge de progression importante en termes d’échanges économiques entre les entreprises françaises et marocaines. C’est dans cette perspective que la Chambre de Commerce, d’Industrie et de Services Souss Massa, a organisé cette rencontre, une démarche qui visait principalement à étudier et générer des opportunités d’affaires entre les entreprises de la Région Souss Massa et les entreprises françaises et promouvoir les investissements directs étrangers dans la région.

Il a été question d’étudier les possibilités d’accompagnement des investisseurs locaux pour développer leurs démarches d’internationalisation et renforcer leur rapport aux marchés internationaux. Cette rencontre a été notamment, une occasion de partager les expériences et les bonnes pratiques entre la CCIF et la CCiS SM et de débattre des possibilités de collaboration avec les différents acteurs présents.

Quelques photos de cette rencontre :

De gauche à droite, M. Marc Peltot, Consul Général de France à Agadir ; M. André Marcon, Président de la Fédération des CCI de France ; M. Karim Achengli Président de la CCIS d’Agadir ; M. Brahim Hafidi, Président du Conseil Régional du Souss Massa ; debout, à l’arrière, Mohamed El Moudene, Vice-Président de la CCIS Souss Massa

IMG_6651 Les mêmes, avec, à gauche Jean Colin, créateur et organisateur des Rencontres Gastronomiques d’AgadirIMG_6652 IMG_6653 IMG_6654Meryem El Ouafi a fait un exposé très clair de présentation de cette rencontre et a dirigé le débat avec beaucoup de compétence et d’efficacité.IMG_6656 Quelques unes des interventions qui ont eu lieu au cours du débat :IMG_6665 IMG_6670 IMG_6671 IMG_6672 IMG_6674

M. André Marcon a répondu aux questions posées par l’assistance et annoncé qu’il interviendrait auprès des CCI de France pour aider au rapprochement avec la CCI Souss-Massa

IMG_6667

et c’est M. Peltot qui a conclu cette intéressante et enrichissante rencontre.IMG_6675  A l’issue de cette réunion, a eu lieu une petite cérémonie au cours de laquelle a été remis à M. André Marcon, un poignard marocain en signe de remerciement pour cette visite.IMG_6679 et, pour Madame Marcon, quelques produits cosmétiques provenant de la région, à base d’huile d’argane et d’huile de pépins de figues de BarbarieIMG_6682 Madame Colin s’est également vue offrir le même échantillonnage de produits cosmétiquesIMG_6686

Copyright+logo.
Photos M. Terrier

Agadir : La pièce de théâtre “La réunification des deux Corées” ouvre le bal de la 21ème édition du FITUA

MAP – libe.ma – 24/03/2016

(Affiche 2015)

(Affiche 2015)

Théâtre    
Agadir abrite, du 24 au 27 mars courant, le Festival international du théâtre universitaire (FITUA) qui souffle cette année sa 21ème bougie. Initiée par la Faculté des lettres et des sciences humaines relevant de l’Université Ibn Zohr, cette édition sera marquée par la participation de 24 troupes théâtrales universitaires du Maroc et de l’étranger, indique un communiqué de la faculté. Le public aura ainsi l’occasion de suivre neuf pièces théâtrales présentées par l’Université Ibn Zohr, représentée par la Faculté des lettres et des sciences humaines, l’Ecole nationale de commerce et de gestion (ENCG) relevant  de l’Université Hassan II de Casablanca et l’ENCG de Tanger, en plus d’autres pièces en provenance d’Egypte, de France, d’Espagne et d’Italie, outre une troupe professionnelle qui ne prendra pas part à la compétition, venant de la  ville de Bordeaux. Outre une conférence autour du thème « Théâtre et autres arts : fusion ou complémentarité », organisée en partenariat avec le Centre international des études du spectacle de Tanger, cette édition sera ponctuée par des activités parallèles dont un concours d’improvisation encadré par des spécialistes de cet art.
Le coup d’envoi de la 21ème édition du Festival international du théâtre universitaire d’Agadir (FITUA) a été donné, jeudi à la salle Brahim Radi d’Agadir, avec la présentation de la pièce de théâtre “La réunification des deux Corées”.

Marathon vert international : Agadir sans voitures le 24 avril

aujourdhui.ma – 24/03/2016

La ville d’Agadir accueillera, le 24 avril, la 4ème édition du Marathon vert international, qui connaîtra la programmation de trois épreuves, à savoir le marathon (42 km), le semi-marathon (21 km) et une course de 7 km.

Agadir-Marathon-Vert-2016

Dans un communiqué, les organisateurs annoncent qu’un point de presse sera donné le 6 avril à Agadir pour jeter davantage de lumière sur cette compétition, dont toutes les épreuves vont se dérouler sur de nouveaux parcours tout à fait plats et qui relieront les principales artères de la ville.
Cette manifestation sportive, dont les organisateurs tablent sur 10.000 participants cette année, devra réunir, notamment, des athlètes marocains, kenyans, éthiopiens et européens, en plus d’amateurs de ce sport.

La capitale du Souss sera l’hôte de la dernière épreuve du genre avant les jeux Olympiques l’été prochain, soulignent les organisateurs, assurant que les préparatifs vont bon train, grâce au concours des différents partenaires.
En marge de cette compétition, le jour du marathon sera déclaré une journée sans voitures. De plus, le comité organisateur a programmé une grosse opération de boisement, le 23 avril.

Participation de 120 coureurs cyclistes au Tour du Maroc 2016

libe.ma – 25/03/2016

9176897-14622584

La Fédération Royale Marocaine de Cyclisme (FRMC) organise, du 1er au 10 avril prochain, le 29ème Tour du Maroc de cyclisme, disputé en 10 étapes, avec la participation de 20 équipes représentant tous les continents outre l’Union Cycliste Internationale (UCI).
S’exprimant lors d’un point de presse tenu, mercredi à Casablanca pour faire la lumière sur cette manifestation sportive, les organisateurs ont indiqué que les 120 cyclistes participant à cette édition organisée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, auront à parcourir une distance de 1540 Km traversant plusieurs villes et régions situées principalement au centre du Royaume, rapporte la MAP.
Le président de la FRMC, Mohamed Belmahi, a fait savoir que cet événement organisé en collaboration avec le ministère de la Jeunesse et des Sports, le Comité national olympique marocain et l’UCI, intervient après les bonnes performances réalisées par les cyclistes marocains lors des championnats continentaux africains de cyclisme tenus récemment au Maroc et la récente victoire de l’équipe nationale de cyclisme au Cameroun.
Le Maroc, a-t-il noté, participera avec deux équipes au côté de la Hongrie, l’Autriche, la France, la Hollande, la Slovaquie, la Turquie, l’Allemagne, la Belgique, la Suisse, l’Italie, le Royaume-Uni, le Venezuela, l’Azerbaïdjan, la Tunisie, la Côte d’Ivoire et l’UCI.
Considéré comme patrimoine immatériel pour le Maroc et les Marocains, le Tour du Maroc de cyclisme est appelé à multiplier les efforts pour garantir sa continuité dans l’avenir.
De son côté, le directeur technique de l’équipe nationale de cyclisme, Mustapha Nejjari, a indiqué que la première étape du Tour d’une distance de 135,2 Km reliera Rabat à Meknès, tandis que la deuxième étape (140,8 Km) reliera Meknès à Fès et la troisième (158,1 Km) Fès à Khénifra.
La quatrième étape du Tour (193,5 Km), a-t-il poursuivi, reliera, quant à elle, les villes de Béni Mellal à  Marrakech, au moment où les coureurs seront invités à parcourir une distance de 193 Km au terme de la cinquième étape reliant Marrakech à Ouarzazate.
S’agissant de la sixième étape (123 Km), elle reliera Oulad Berhil à Agadir, suivie de la septième d’une distance de 166,6 Km (Agadir-Essaouira), de la huitième d’une distance de 150,8 Km (Essaouira-Safi) et de la neuvième d’une distance de 151,5 Km (Safi-El Jadida), pour clôturer le Tour avec la dixième étape qui reliera la ville d’El Jadida à Casablanca (127,5).
A cette occasion, un hommage posthume a été rendu à un grand dirigeant du cyclisme national, à savoir le regretté Mohamed Zaghloul, qui occupait le poste de directeur général de la Fédération Royale marocaine de cyclisme (FRMC).
Il a également été procédé à la signature d’une convention entre la FRMC et l’Ecole Hassania des travaux publics (EHTP) visant à encourager ses étudiants à l’usage des vélos lors de leurs déplacements en faveur de la protection de l’environnement, en plus de la présentation de certains éléments de l’équipe nationale de cyclisme ayant contribué de façon significative à la réalisation d’importants résultats lors des différentes compétitions nationales et continentales.

MITT : Les professionnels d’Agadir repartent à l’assaut du marché russe

par Majda Saber – aujourdhui.ma – 24/03/2016

Le volet aérien connaîtra le renforcement des dessertes aériennes avec le lancement de quatre vols charters, en plus de ceux de la RAM, à partir du mois d’avril pour les deux destinations Agadir et Marrakech.

Tourisme-Agadir

Les efforts de reconquête du marché russe se renforcent. Les professionnels de la destination Agadir prennent part au Salon MITT (Salon international des voyages et du tourisme) de Moscou qui se tient du 23 au 26 mars. Au programme, des rencontres B2B. Le MITT regroupe les divers secteurs et foires de l’industrie touristique, du tourisme, de vacances et de voyages. Les dernières visites ciblées et menées conjointement par l’ONMT et les professionnels de la destination fin 2015 pour reconquérir ce marché ont donné suite à la signature de douze contrats avec les TO russes.

Le volet aérien connaîtra également le renforcement des dessertes aériennes avec le lancement de quatre vols charters, en plus de ceux de la RAM, à partir du mois d’avril pour les deux destinations Agadir et Marrakech. Notons que la RAM programme déjà un vol reliant Moscou à Casablanca avec une continuité vers Agadir, trois fois par semaine. Au volet communication, la destination ne compte plus se repositionner que sur le balnéaire. Les atouts de l’arrière-pays de la destination seront également mis en avant afin d’offrir un package diversifié. Le Maroc compte de ce fait arriver à 200.000 touristes russes d’ici 2018 et les professionnels envisagent d’atteindre les 70.000 touristes russes au cours de cette année.

Autre défi de taille, séduire le TO Pegas Touristik pour un retour en force dans ses programmations de la destination. Ceci étant, la question du prix du packaging des destinations concurrentes, notamment la Turquie et l’Egypte, qui revenait beaucoup moins cher, a également été revue par les professionnels. La marge de gain des TO ne les encourageait guère à programmer la destination. De ce fait, celle-ci se voit dans l’obligation de revoir ses prix à la baisse de 30 à 40% afin de se tailler une part de ce marché, jadis grand émetteur. Signalons que le prix du packaging égyptien acheté à 350 dollars permettait aux TO de le revendre sur le marché à 600 dollars avec une marge de bénéfice importante alors que le package marocain acheté à 750 dollars était vendu par le TO à 850 dollars sur le marché. Prix qui brisait la compétitivité du package marocain face à la concurrence. Ajoutons à cela l’argument de taille qui est la grande sécurité et la stabilité de la destination Maroc en général. La destination Agadir devrait également renforcer sa capacité en lits pour ainsi se préparer à un tourisme de masse. Une autre mesure a été mise en place dans le volet communication. Une formation gratuite est mise au service des hôteliers qui désirent former leurs personnels en langue russe.

Le marché russe a été depuis de longues années l’un des grands marchés émetteurs de la destination avant de dégringoler. Les statistiques de ce marché ont connu un pic en 2010 avec 24.735 arrivées avant de chuter en 2011 pour arriver à 11.848. Une légère reprise a été notée au cours de l’année 2012 avec 14.138 et a continué tout au long de l’année 2013 où la destination a connu 24.586 arrivées. Et depuis, la dégringolade de ce marché a continué arrivant ainsi à 16.894 arrivées et à la chute vertigineuse enregistrée en 2015 avec à peine 6.967 arrivées. Au cours des deux premiers mois de l’année 2016, la destination Agadir a enregistré 185 arrivées russes au mois de janvier et 152 arrivées au mois de février. Un maigre total de 373 arrivées en deux mois.

%d blogueurs aiment cette page :