Une solution digitale pour des villes plus propres


par Sabrina Belhouari – leconomiste.com – 25/04/2016

  • Elle permettra de contrôler l’efficacité de services de propreté
  • «Ville Propre» invite au civisme et gestes responsables

6722909-10275290

Les villes du Maroc auront bientôt une solution digitale pour permettre au citoyen de prendre part à la gestion de la propreté de sa ville. C’est le projet développé par la startup marocaine M3KOD, en collaboration avec le ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement. Il s’agit de l’application «Ville Propre» qui sera mise à la disposition des citoyens gratuitement afin de contrôler l’efficacité de services de propreté de leurs villes. Le lancement de l’application se fera dans les grandes villes comme Agadir, Marrakech, Casablanca et Rabat. Cette application a plusieurs utilisations. En premier lieu, elle permet au citoyen de prendre en photo les ordures entassées anarchiquement, et de géolocaliser la zone en question. Cette information est acheminée vers un serveur et envoyée aux autorités compétentes qui se chargeront de régler le problème. Force est de constater que même avec un service de ramassage des ordures, plusieurs zones dans les villes restent mal desservies ou mal gérées. Ville Propre vient pour rappeler le rôle du citoyen dans la gestion de sa ville. «Chaque citoyen peut jouer le rôle du contrôleur dans sa ville avec cette application. Il est également amené à participer à la propreté de son quartier avec des gestes concrets», explique Mouhsin Bour Qaiba, CEO de M3KOD. Ville Propre propose également un système de collecte de déchets domestiques à la source. Le concept vise ainsi à instaurer de nouvelles habitudes citoyennes, en favorisant le tri. L’utilisateur reçoit des sacs poubelle pour trier ses déchets et faciliter ainsi la collecte par les services de nettoyage. «Pour motiver l’utilisateur et encourager l’adhésion du maximum de personnes, on propose des distinctions ou titres d’honneur ainsi que des cadeaux offerts par cumul de points», ajoute Mouhsin Bour Qaiba. Une opération bien ambitieuse, dont la difficulté principale reste l’adhésion des autorités concernées en plus du citoyen.
Plusieurs partenaires ont déjà confirmé leur soutien à Ville Propre. A Agadir, trois partenariats ont été signés entre M3KOD et des associations, ainsi qu’avec une société de collecte de déchets. L’association du quartier Prince héritier à Inezgane s’est ainsi engagée à entamer des compagnes de sensibilisation au profit des habitants du quartier pour accompagner le lancement de l’application «Ville Propre». «Cette campagne vise à inculquer de nouvelles habitudes aux habitants, et les motiver pour participer à la propreté de leur quartier», explique Khalef Khalid, membre de l’association du quartier Prince héritier à Inezgane Agadir.

Catégories :Actualités

1 commentaire

  1. Malheureusement, la tache est immense et changer les mentalités ce n’est pas pour demain. Il n’y a pas que la propreté, il y a aussi le respect des autres (tapage nocturne) On préfère jeter ses poubelles sur le trottoir alors que des bacs sont à à peine 100 mètres (voir quartier Salam, avenue Mohamed El Fassi, immeubles Jet sakane 1)

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :