Archives de mai 10th, 2016

Pluie : L’angoisse des sinistrés

par Imane Nigrou – aujourdhui.ma – 09/05/2016

Pluie : L’angoisse des sinistrés

Des routes coupées, des crues d’oued, des morts, des portés disparus…

De violents orages s’abattent sur le Maroc depuis mercredi dernier. Faisant des morts et des disparus, ces orages ont causé d’importantes crues d’oued, notamment dans le sud du Royaume. Ce qui n’a pas été sans enclaver davantage la population de cette région où les autorités essaient, non sans difficultés, de rétablir les routes coupées. Détails.

Un scénario qui se répète à chaque pluies torrentielles, mettant à nu une impuissance de gérer ces phénomènes qui, à chaque saison, se traduisent par des morts et des ravages. Les autorités locales avaient pourtant «pris toutes les précautions nécessaires et informé les habitants des zones à risque d’inondation des dégâts éventuels pouvant être causés par les mauvaises conditions climatiques, suite à l’alerte diffusée par la Direction de la météorologie nationale», lit-on sur un communiqué du ministère de l’intérieur.  Ceci dit, au moment où nous mettions sous presse, les pluies ont fait au moins six morts et deux disparus dans les provinces de Taroudant et Ouarzazate.

Ces données, communiquées par le ministère de l’intérieur, ont également indiqué que dans la province de Taroudant, ce sont quatre personnes d’une même famille qui ont trouvé la mort. Leur maison étant emportée par les crues du oued Oughri, dans le cercle d’Ouled Berhil. Une voiture légère a été également emportée, cette fois-ci par les crues de l’oued Azkrouz au niveau du cercle de Taliouine, emmenant à son bord une femme qui est à l’heure portée disparue.

Une autre femme a trouvé la mort mercredi à cause des eaux et de la crue des inondations qui ont envahi sa maison au douar Tasmart dans la commune de Ghassat. Prenant le risque, en compagnie d’un autre homme toujours porté disparu, de traverser oued Dadès au niveau du douar Aska, Caïdat de Skoura, un individu est décédé jeudi. En l’absence de prise de conscience de l’ampleur de ces dégâts et des mesures concrètes d’accompagnement des sinistres, ces chiffres risquent de s’alourdir davantage. A l’heure actuelle, les alertes météorologiques se succèdent, la dernière fait état de pluies et d’averses orageuses localement fortes dans le sud-ouest.

Se poursuivant jusqu’à aujourd’hui, lundi, les pluies en question atteindront jusqu’à 60mm  dans les régions de «Safi, Essaouira, Agadir, Chefchaouen, Ouazzane, Al Hoceima, Sidi Bennour, El Jadida, Settat, Larache, Ben Slimane, Mediouna, Berrchid, Mohammadia, Skhira, Témara, Taroudante et Youssoufia», a-t-on lit dans le bulletin spécial de la Direction de la météorologie nationale.  D’autres zones seront sujettes à des vents forts dépassant même les 75 km/h. Ces vents, apprend-on auprès de la même source, intéresseront les régions d’Essaouira, Youssoufia, Safi, Chichaoua, Zagora, Errachidia, Tinghir, Figuig, Ouarzazate et Tata. Ceci au moment où d’autres régions du Maroc connaîtront des averses modérées. Ce temps pluvieux se poursuivra sur le Nord et le Centre jusqu’à mercredi.

Le beau temps printanier ne sera de retour qu’à partir de vendredi avec une «température du jour en hausse progressive», note la Direction météorologique. Par ailleurs, un bulletin de viabilité routière publié par le ministère de l’équipement, du transport et de la logistique fait le point sur l’état des routes du Royaume. On y apprend qu’à cause des crues, les routes reliant Marrakech à Taroudant, Skoura à Toundoute, Ouzaouit à Askaoune, Ouzaouit à Toubkal et Imindounite à la route P2022 sont coupées depuis le 6 mai 2016.

 

Agadir : Reconnaissance internationale pour le laboratoire Harguil

par Houda El Fatimi – aujourdhui.ma – 09/05/2016

Reconnaissance internationale pour le laboratoire Harguil

Premier laboratoire d’analyses médicales à être accrédité NM ISO 15189 au Maroc

Le Maroc, à l’instar des pays développés, continue son chemin vers le respect des normes internationales dans le domaine particulier des laboratoires des analyses médicales. Ainsi et dans le cadre du système marocain d’accréditation, la première accréditation NM ISO 15189 délivrée à un laboratoire marocain d’analyses de biologie (LABM) a été décrochée par le laboratoire d’analyses médicales du Dr Abdellah Harguil situé à Agadir.

Au fait, un système de soins moderne, efficient et fiable ne peut se concevoir sans l’apport des laboratoires d’analyses de biologie médicale. Ce laboratoire est soumis à des exigences de qualité selon des référentiels réglementaires et normatifs. En la matière, la norme internationale d’accréditation ISO 15189 constitue le plus haut degré de reconnaissance de la compétence et de la qualité. «Notre laboratoire exécute des analyses médicales dans les secteurs de l’hématologie, la bactériologie, la parasitologie, la mycologie, l’immunologie, la biochimie et la biologie de la reproduction humaine (PMA)», a signalé M. Harguil lors d’une cérémonie de présentation de cette norme internationale d’accréditation tenue récemment dans la capitale du Souss en présence d’un rassemblement populaire présidé par Zineb El Adaoui, wali de la région Souss-Massa.

En effet, doté d’un équipement moderne et performant tant dans le domaine informatique que bureautique et proprement biologique, le laboratoire d’analyses médicales du Dr Harguil, situé à Agadir, a toujours eu le souci de se doter d’outils modernes à la pointe de la technologie. Ceci dans le but d’exécuter des analyses de biologie médicale avec fiabilité, rapidité de communication et promptitude de résultats aux patients et aux prescripteurs. «Pour concrétiser son projet qualité selon les standards internationaux, en plus du respect de la réglementation nationale en vigueur, le laboratoire Harguil est engagé dans le processus d’accréditation selon la norme internationale ISO 15189 considérée comme le plus haut niveau de la qualité.

Celle-ci reconnaît la compétence technique et la qualité du management dans le domaine des laboratoires d’analyses de biologie médicale», a indiqué Mme El Adaoui, félicitant ainsi les efforts du biologiste et son équipe. Il est à noter que la norme NM ISO 15189 conjugue les exigences du système qualité et les exigences techniques propres aux analyses de biologie médicale. Avec une partie exigences relatives au management et une partie exigences techniques qui prend en compte l’ensemble des étapes de l’examen biologique. Chaque pays possède une institution faisant autorité pour la délivrance de l’accréditation. Au Maroc, c’est le Service marocain d’accréditation (Semac) (homologue français du Cofrac).

Festival du film documentaire d’Agadir (Maroc): Fi rassi rond-point décroche le prix spécial du jury du Fidadoc

film_oscar

Fi rassi rond-point (Dans ma tête un rond-point) de l’algérien Hassan Ferhani a décroché le prix spécial du jury de la 8e édition du Festival international du film documentaire (Fidadoc) qui a pris fin samedi à Agadir (Maroc).

Hassan Ferhani retrace en 100 mn le quotidien d’un abattoir d’Alger dont les employés travaillent et vivent au rythme de leurs tâches et de leurs rêves.
Il présente différentes tranches et différents aspects socioéconomiques et culturels de la vie. L’œuvre, récemment lauréate du grand prix du 7e festival cinématographique «Filmer le travail» de Poitiers (France), a reçu de nombreuses distinctions internationales dont le Tanit d’or du festival de Carthage (Tunisie) et le grand prix du meilleur film documentaire du festival international du film engagé d’Alger.

«Alisa in warland» (Alice au pays de la guerre) de Liubov Durakova et Alisa Kovalenko, (Pologne, Ukraine) s’est adjugé le grand prix du festival, tandis que le prix spécial droits de l’homme est revenu à Callshop Istanbul de Hind Benchekroune et Sami Mermer (Canada, Maroc, Turquie), rapporte la presse locale.

Outre les trois prix pour lesquels dix films sont entrés en compétition, la 8e édition du Fidadoc a attribué le prix du public à A present from the past (un présent du passé) de l’Egyptienne Kawther Younès.

Maroc : la promotion du tourisme médical au menu à Agadir « Maroc, Destination Santé »

C’est le thème choisi pour cette première édition du salon « Africa Médical Tourisme Expo » au palais des Congrès des Dunes d’Or d’Agadir du 29 au 30 septembre 2016.

tourisme medical

Organisé en partenariat avec le Conseil Régional de Souss Massa et le Conseil régional du tourisme d’Agadir, « Africa Médical Tourisme Expo » est « l’événement africain dédié aux tourismes médicaux, de santé, adapté et de bien-être, rassemblant les experts référents internationaux et les acteurs majeurs du secteur avec pour objectif de faire émerger les perspectives de développement des années à venir du tourisme médical et de santé en Afrique ».

Ce salon est destiné à promouvoir le tourisme médical et la santé dans l’offre globale des prestataires du voyage et des Tour-Opérateurs mais également à encourager l’investissement et les cliniques privées permettant d’améliorer l’offre de soins et de créer de l’emploi au Maroc.

Avec une progression mondiale du développement du tourisme médical et de santé, le Maroc se positionne comme une destination touristique médicale suite à l’amélioration du plateau médical dans le royaume et à la stabilité du pays qui font du Maroc une plateforme incontournable du tourisme médical.

Egalement au programme, deux jours de conférences, ateliers et animations dédiés au tourisme médical, au tourisme adapté, au tourisme de santé et de bien-être et au tourisme des seniors.

PLAN HALIEUTIS : UN PREMIER BILAN POSITIF

Par Sanae El Asrawi – le360.ma – 10/05/2016

Halieutis

A mi-parcours, le Plan Halieutis semble être sur la bonne voie. Certains chantiers accusent du retard, mais le département de la pêche semble optimiste quant à l’avenir.

A mi-parcours, les indicateurs du Plan Halieutis virent au vert. « Les objectifs de gestion et de durabilité fixés dans le cadre de la stratégie sont aujourd’hui réalisés à hauteur de 93%, ce qui signifie que nous avons 5 ans d’avance sur les plans initiaux de la stratégie nationale », affirme Zakia Driouich, secrétaire générale du département de l’Agriculture et de la pêche, qui dresse un bilan favorable et s’annonce optimiste pour l’avenir. Au point de penser, déjà, à mettre en place un plan Halieutis II d’ici 2020, afin de continuer sur cette bonne lancée, souligne Les Ecos dans son édition du 10 mai. “Un Halieutis II n’aurait pas vraiment de sens. En revanche, un Halieutis révisé ou amélioré semble plus réaliste”, précise la numéro 2 du ministère.

Mais revenons au bilan. Parmi les chantiers les plus avancés, l’on retrouve notamment celui de la durabilité, le plus important pour garantir la pérennité et la disponibilité des ressources halieutiques. En matière de contrôle, le Maroc est le premier pays exportateur vers l’UE à avoir été audité par un organisme européen et classé premier parmi 55 pays audités au niveau de la mise en place du système de traçabilité. Parmi les réalisations concrètes au niveau de la traçabilité: un centre de contrôle VMS à Rabat pour surveiller les navires, un arsenal législatif, ainsi que la mise en place prochaine du label MSC.

Beaucoup d’avancées, donc, mais aussi quelques retards à rattraper, dont celui de la restructuration de la pêche artisanale, où encore celui des négociations entre le ministère et les représentants des artisans pêcheurs, qui durent depuis un an. Ces derniers ont d’abord besoin d’obtenir des améliorations quant à leurs conditions sociales (assurance maladie, sauvegarde de la vie en mer, organisation en coopérative…). La plupart des artisans pêcheurs sont d’ailleurs désormais enregistrés à la CNSS, processus qui a été long à mettre en place.

Autre chantier en retard et non des moindres: celui de la valorisation des produits de la mer, où l’innovation est au cœur du changement. Pour l’instant,  le tissus industriel national a pris conscience de la nécessité d’évoluer et d’innover, en d’autres termes de ne pas se contenter de faire de la sardine en boîte mais de proposer aussi des produits originaux et cuisinés. Certains opérateurs se font aider par les laboratoires de l’INRH à Agadir, tandis que plusieurs pôles de compétitivité  ont été mis en place, toujours à Agadir et dans le Nord.

La 18ème édition du Prix Agadir du théâtre professionnel, du 11 au 15 mai

par BR. – media24.com – 09/05/2016

masrah

La capitale du Souss abrite, du 11 au 15 mai, la 18ème édition du Prix Agadir du théâtre professionnel, une manifestation initiée par l’Association du Festival d`Agadir d`expression corporelle (AFAEC). Organisée en partenariat avec la commune urbaine d`Agadir, et en coopération avec le ministère de la Culture, le Théâtre national Mohammed V, l’Institut Royal de la culture amazighe et le Syndicat marocain des professionnels du théâtre, cette manifestation s`assigne comme objectif d’encourager et d`enraciner la culture du théâtre, en tant qu’espace d’expression et de communication, indique un communiqué de l’AFAEC. L`édition 2016 du Prix sera marquée par la participation de cinq troupes marocaines. en plus d`une troupe d`Egypte, invité d’honneur de cette édition, ajoute le communiqué.

Le programme de cette manifestation prévoit la présentation de pièces des troupes « Atelier Afak el Janoub d’art dramatique », « Atelier 21 du théâtre », « Théâtre de la petite cité », « Atelier de Fès des arts de spectacle » et « Waniadate ».

Zahra Makkach

Zahra Makkach

Présidé par l’écrivaine et enseignante chercheuse, Zahra Makkach, le jury de la 18eme édition du Prix Agadir du théâtre professionnel comprend parmi ses membres, le réalisateur Mohamed Khorniss. l »écrivain et réalisateur, Abdeljebbar Kharnrane, et le réalisateur palestinien Jaouad El Assadi.

Un hommage sera rendu, a cette occasion, au journaliste et écrivain, Houcine Chaabi, dont le parcours est marqué par une riche production.

TOURISME SPORTIF : AGADIR VISE LES GOLFEURS RUSSES

par Yassine SABER – leseco.ma – 09/05/2016

L’ONMT a récemment organisé un tournoi au profit de touristes russes afin de promouvoir Agadir comme une destination golfique de choix. 340 agents de voyages et 20 golfeurs étaient de la partie. Les médias russes spécialisés étaient également du voyage.

Au regard de la situation actuelle, marquée par une baisse de la fréquentation touristique à Agadir, les professionnels de la destination affirment que, pour l’atténuer, il est primordial de redynamiser les marchés touristiques non traditionnels et de se positionner davantage sur les activités de niche. Dans ce sillage, une mission de prospection golfique a été initiée, il y a quelques jours, par l’ONMT à Agadir. Cette mission se composait de 22 golfeurs, managers et responsables de clubs golfiques russes désireux d’étudier les possibilités d’organiser des événements golfiques à Agadir au cours des prochains mois. Il faut savoir qu’un touriste golfeur dépense entre 180 à 250 euros par jour, soit 2 à 3 fois plus qu’un touriste classique visitant le royaume. C’est dire l’importance que revêt cette niche pour la destination. Cette dernière, rappelons-le, a fait déjà ses adieux au trophée Hassan II et à la Coupe Lalla Meryem de golf. Les deux tournois de référence, affiliés au circuit européen, se tiennent désormais à Dar Es Salam, à Rabat.

Cela dit, le programme de cette mission a permis aux Russes de découvrir l’offre golfique de la destination constituée de cinq parcours. À l’exception du parcours du Palais royal qui ouvre ses portes exclusivement pour le Trophée Hassan II, la mission russe a fait la découverte des autres golfs de l’Océan, du Soleil et des Dunes, dans le cadre de compétitions intergroupes, pour finir en apothéose au golf Tazegzout. Parmi la délégation russe figuraient Vladimir Osipov, le premier champion national russe, qui a remporté la «Russian Cup 2015» Alexander Kochektov, vice-président de l’Association russe de golf et Viktor Ostankov, ancien champion de la même coupe et entraîneur. Cette action, la première du genre, permettra d’organiser un tournoi entre les clubs russes en novembre prochain, à Agadir. L’étude des différentes formules de cette future manifestation golfique est en cours, après plusieurs réunions tenues avec les responsables des différents parcours golfiques, suite à cette visite. Pour rappel, 30 fédérations sont regroupées au sein de l’Association russe de golf.

L’ONMT en Russie tend, via cette mission, à positionner le Maroc comme une destination golfique pouvant concurrencer les destinations jusque-là prisées par les Russes en présentant les potentialités de la destination. Il est à rappeler que la stratégie de conquête de ce marché s’était soldée par la signature de 12 contrats avec les TO russes. Par ailleurs, le volet aérien sera également renforcé par la programmation d’une série de vols charters entre la Russie au Maroc. Deux vols charters reliant Moscou à Agadir sont déjà programmés par le TO russe Coral Travel depuis le 14 avril, alors que le TO Anex Tour a inauguré ses vols le 28 avril.

La deuxième série des vols charters sera lancée le 6 mai et sera assurée par Anex Travel. Cette desserte aérienne reliera Saint-Pétersbourg à Agadir à raison d’un vol par dix jours. La troisième série de vols, quant à elle, permettra d’établir une connexion entre Ekaterinbourg et Agadir une fois tous les dix jours, à partir du 16 mai. Soulignons que RAM programme trois vols par semaine, assurant la liaison entre les villes d’Agadir et de Moscou, avec une escale technique à Casablanca. Les trois séries de dessertes aériennes charters mises en place par les TO russes viennent ainsi assurer des vols directs et sans escale. Une campagne de communication s’étalant sur la période allant de mars à mai est également en cours sur les différents supports médiatiques russes. Cette période est, en effet, celle que choisissent les touristes russes pour programmer leurs vacances.

9RAYTI.COM Confirme sa position de leader des sites éducatifs les plus visités au Maroc !

 

9RAYTI.COM CONFIRME SA POSITION DE LEADER !

Adam BOUHADMA

Adam BOUHADMA

Depuis plusieurs années, j’ai remarqué la difficulté que rencontrent beaucoup de nos partenaires ainsi que d’autres acteurs de l’enseignement supérieur pour comparer les audiences des différents sites internet marocains.

En effet, il n’existe aucun organisme officiellement habilité à classer les sites les plus consultés au Maroc, toutes catégories confondues, et encore moins dans le domaine de l’éducation.

Les données statistiques propres à chaque site internet sont, par conséquent, invérifiables et peuvent facilement être faussés.

Ceci dit, il existe des outils reconnus à l’échelle internationale qui fournissent des estimations fiables évaluant les audiences des sites internet, telle que SimilarWeb, une société basée à Londres avec plus de 300 employés.

Le classement ci-dessous des sites éducatifs les plus visités au Maroc repose sur les chiffres deSimilarWeb.

Bien que d’autres paramètres puissent rentrer en jeu, il reste toujours opportun de se servir des meilleures sources d’information afin de choisir les supports les plus pertinents.

Si 9rayti.Com confirme aujourd’hui sa position de leader, c’est grâce aux efforts fournis par son équipe depuis 8 années, ainsi que la confiance que lui avaient témoignée ses partenaires durant tout ce temps.

Notre mission à Education Media Company, la société éditrice de 9rayti.Com, est de vous accompagner dans le développement de votre visibilité en utilisant tout le potentiel du web.

Contactez-nous dès aujourd’hui pour obtenir une offre personnalisée qui répond exactement à vos besoins.

Adam BOUHADMA

DG Education Media Company

Signature Adam

 

TÉLÉCHARGER LE KIT MEDIA

Classement des sites éducatifs marocains

19rayti.com #343ème                             49alami.com #1599ème
2 – Orientation-chabab.com #613ème    5 – Tawjihpro.com #1692ème
3– Etudiant.ma #1177ème                         6 – Laformation.ma #3063ème

Chiffres 9rayti.Com – statistiques 2015
visiteurs uniques
3.300.000 visiteurs uniques
visiteurs uniques
200.000 utilisateurs inscrits
visiteurs uniques
15.000.000 pages vues
visiteurs uniques
380.000 fans FACEBOOK
# : Classement des sites par rapport à l’ensemble des sites web visités au Maroc. Statistiques : SimilarWeb.com – 09 Mai 2016

Bravo à mon ami Adam Bouhadma :
c’est une belle réussite !

%d blogueurs aiment cette page :