Archives de mai 22nd, 2016

Souss Massa : Le tourisme rural a sa Société de Développement Local

par Fatiha Nakhli – leconomiste.com – 20/05/2016

 Comment gérer efficacement le tourisme rural dans le Souss? Les autorités locales penchent en faveur d’une SDL (Société de développement local) pour la gestion des divers produits initiés par l’Etat, dans le cadre du programme Qariati. «Un tel projet permettra à l’économie touristique régionale d’émerger», revendiquent les professionnels conquis par l’idée. Un plus qui devrait doper une région qui a pâti de l’absence de gouvernance et d’outils opérationnels appropriés, comme cela est le cas des Pays d’accueil touristiques (PAT) Imouzzer Ida Outanane et Chtouka Ait Baha qui n’ont pas été optimisés.
Aussi une SDL favorisera-t-elle la mise en œuvre du programme de développement touristique du territoire en convergence avec les orientations stratégiques de l’Etat. Une enveloppe budgétaire de 287 millions DH, étalée sur 10 ans, a été allouée à ce programme Qariati. Ce montant est dédié à la Région Souss Massa, sachant que le montant global est de 2,34 milliards de DH. «La SDL est un outil performant pour une gestion efficace des activités à caractère commercial et dont l’équilibre financier peut être assuré», nous explique-t-on. C’est dans ce sens qu’une réunion a été organisée la semaine dernière par la Société marocaine d’investissement touristique (SMIT) et le Conseil régional Souss Massa. Parmi les missions de la SDL, dont les statuts sont en cours de préparation, la gestion des produits d’animation, comme les produits de niches, les amodiations, circuits, écomusées, centres d’interprétation… et centres d’accueil touristiques. La création d’un environnement favorable pour l’accompagnement des TPE/PME est aussi dans le cahier des charges des SDL. En l’occurrence via la promotion des opportunités d’investissement et la professionnalisation et renforcement des capacités. La commercialisation et distribution est une des autres principales missions dévouées à la SDL. A travers notamment, l’organisation de foires et salons, animation des réseaux sociaux, production de supports de communication et gestion de la centrale de réservation.

Détails…

Le programme Qariati pour le développement intégré du tourisme rural (PDITRN), qui s’étale de 2015 à 2025 comprend 67 projets dédiés au développement touristique dans les six provinces de la région Souss Massa. Il a pour objectif la création de 35.000 lits et de 26.000 emplois. La fédération des efforts de l’ensemble des intervenants dans le développement territorial est donc exigée en vue de créer une offre de tourisme rural riche et diversifiée. Le conseil régional SM dans le cadre de ses compétences propres notamment en relation avec le développement rural et également des compétences partagées de développement économique et touristique prévoit de programmer un montant de  5 millions DH sous forme d’actions complémentaires au PDITRN. Pour l’aménagement de la grotte Wintimdouine, la valorisation de la vallée du paradis, l’aménagement des pistes de randonnées. Et également pour le soutien aux activités sportives et de nature et la sensibilisation de la population rurale aux actions de mise en valeur touristique des ressources naturelles.

Grotte de Wimtindouine

Grotte de Wimtindouine

La vallée du Paradis

La vallée du Paradis

 

Salon automobile : Premier blind test à Agadir

par Fatiha Nakhli – leconomiste.com – 20/05/2016

  • Grand rush dès la 1re journée pour l’évènement qui se poursuit jusqu’au 22 mai
  • Renault présente 14 modèles, d’autres exposants attendus pour la prochaine édition
Le promoteur du salon a effectué une première tentative en introduisant le concept du Salon automobile dans le Souss. Pari réussi pour la manifestation qui a attiré plus de 4.000 personnes le 1er jour (Ph. FN)

Le promoteur du salon a effectué une première tentative en introduisant le concept du Salon automobile dans le Souss. Pari réussi pour la manifestation qui a attiré plus de 4.000 personnes dès les premiers jours (Ph. FN)

Pour la première fois à Agadir, un salon délocalisé de l’automobile est organisé en marge du Salon national Auto Expo de Casablanca. Le porteur de cette idée est la société Sodisma, concessionnaire des marques Renault et Dacia, et qui expose durant 10 jours sur un site étalé sur près de 900 mètres carrés sur la place Al Amal à Agadir. L’optique étant de rapprocher le Salon national Auto Expo des habitants de la région. «Cette formule me convient tout à fait étant donné que mes engagements professionnels ne me permettent pas de faire le déplacement pour assister ces jours-ci au Salon national de l’automobile», témoigne un des visiteurs. L’initiative plaît. Pour preuve, le grand rush que connaît cette manifestation automobile délocalisée qui se clôture le 22 mai. En effet, les organisateurs, qui ciblent quelque 6.000 visiteurs au total en sont déjà à près de 4.000 dès les premiers jours

Nadia Rachdi

Nadia Rachdi

«Notre ambition à travers cet événement est de donner envie aux autres concessionnaires de nous rejoindre pour un rendez-vous automobile multimarques de plus grande envergure encore», explique Nadia Rachdi, membre du comité de direction de la Sodisma.
Une idée à retenir car elle devrait booster le volet animation de la destination Agadir, pourvu qu’il y ait une fédération d’énergie pour la mettre en pratique. Aussi bien de la part des responsables locaux que des différents concessionnaires en activité dans la région.
En attendant, professionnels et particuliers peuvent découvrir plus de 14 modèles des marques Renault et Dacia, exposés dans le Salon Auto organisé par Sodisma. Cela va des véhicules pour particuliers aux véhicules électriques, en passant par l’utilitaire, taxis… Une offre présentée de manière attractive et qualitative au public.
Un espace a été dédié aux accessoires, pneumatique, lubrifiants… Un expert en mécanique et en technique anime par ailleurs un autre espace en délivrant des conseils aux personnes désireuses d’en savoir plus. Conscients de l’importance de l’aspect écologique, les organisateurs mettent en avant, lors du salon, deux véhicules électriques. A savoir, la Twizy et, pour la première fois à Agadir, la Zoé. Une sensibilisation dans l’air du temps d’autant plus que le Maroc accueille bientôt la COP22. La nouvelle Mégane 4 est l’autre star dévoilée au grand public lors de cette manifestation auto. Pour rappel, Protech, Total et Pirelli sont les autres partenaires de Sodisma dans cette manifestation automobile.

Statistiques de l’Office national des aéroports : La destination Europe perd de son attractivité

par Dounia Mounadi – aujourdhui.ma – 21/05/2016

On ne vous apprend rien ! L’Europe est le principal partenaire commercial et économique du Maroc. Cependant cette tendance commence à s’atténuer démontrant une certaine saturation des échanges avec le Vieux Continent en faveur des échanges intra-africains.

aeroport-mohammed-v-international-casablanca-Maroc

Une donnée qui se confirme, sur le quatrième mois de 2016, avec les récentes statistiques publiées par l’Office national des aéroports (ONDA). Il en ressort, en effet, que l’Europe a accaparé 70,30% du total du trafic commercial aérien des aéroports marocains au cours du premier semestre 2015.

En chiffre, cela équivaut à une totalité de plus de 1.080.902 voyageurs qui ont transité par les différents aéroports du Royaume. Ainsi, la destination Europe a connu en général une demande en repli.

De ce fait, le marché européen qui représente à peu près trois quarts du volume de trafic aérien a enregistré une baisse de 2,43%. Ce résultat s’explique essentiellement par la baisse enregistrée au niveau du trafic aérien avec la France qui a reculé de 1,07%, celui avec l’Espagne en repli de 2,75% et de la Belgique qui s’est rétractée de 1,08%. En contrepartie, le marché africain et celui du Moyen et Extrême Orient ont enregistré des croissances significatives, respectivement de l’ordre de 17,69 et 13,59%. C’est le cas également du Maghreb, de l’Amérique du Nord et de l’Amérique du Sud avec respectivement des taux de croissance de l’ordre de 12,61 et 10,35, 75,56%.

Par ailleurs, il est à noter que durant le mois d’avril 2016, les aéroports du Maroc ont comptabilisé 13.319 mouvements d’avions. Ce chiffre ressort en baisse de 0,92% par rapport à la même période de l’année précédente. La part de l’aéroport Mohammed V est de 49,01% de ce trafic, Marrakech Menara de 20% et Agadir Al Massira de 7,62%. Cependant, les aéroports du Royaume ont enregistré, en avril 2016, un volume de trafic commercial de 1.537.605 passagers, soit une augmentation de 0,88% par rapport à la même période de l’année 2015.

 

L’ART D’ENTREPRENDRE : CONFÉRENCES – DÉBATS – TABLES RONDES – ATELIERS – PROJECTION du 25 au 28 mai à Agadir

L’ART D’ENTREPRENDRE

CONFÉRENCES – DÉBATS – TABLES RONDES – ATELIERS – PROJECTION

Mercredi 25 mai de 9h à 12h et de 14h30 à 18h – C.C.I.S.A.

Jeudi et vendredi 26 mai de 18h à 19h30 – Institut français d’Agadir

Samedi 28 mai de 9h à 12h et de 15h à 17h30 – ENCG

L’Institut français d’Agadir organise du mercredi 25 au samedi 28 mai prochains un évènement sur le thème de « l’Art d’Entreprendre ». Il s’agit d’une manifestation importante, soutenue par l’Ambassade de France (Service culturel et Service Économique Régional), le Consulat Général de France à Agadir et la Wilaya de la région Souss Massa, mais aussi par de nombreux acteurs locaux dont le CRT, l’ENCG, l’OFPPT, le CRT, ainsi que par la CCIS et la CFCIM d’Agadir. Plusieurs personnalités seront présentes, que ce soit des chefs d’entreprises ou des responsables politiques, français et marocains.

L’objectif durant toute cette semaine thématique sera de décliner la notion d’entreprendre mais aussi de permettre aux différents acteurs économiques d’échanger, de partager leurs expériences et d’ouvrir de nouvelles opportunités aux porteurs de projets d’aujourd’hui et de demain, avec en perspective la COP22 qui se déroulera à Marrakech en novembre prochain.

Conférences – entrée libre

Ateliers – sur inscription

unnamed

Le programme :

Dépliant L'ART D'ENTREPRENDRE Dépliant L'ART D'ENTREPRENDRE

Communiqué par l’Institut Français d’Agadir et le CRT Souss-Massa

%d blogueurs aiment cette page :