Archives de mai 30th, 2016

Une opération nationale « zéro plastique » sera lancée début juin

medias24.com – 30/05/2016

Les équipes de Zéro plastique sillonneront le Maroc dans une opération de ramassage intensive durant tout le mois de juin. Cette action de sensibilisation préparera l’entrée en vigueur de la loi 77-15. 

sacplastique1

La question est tranchée. L’entrée en vigueur de la loi 77-15 interdisant la fabrication, l’importation, l’exportation, la commercialisation et l’utilisation des sacs en plastique est maintenue au 1er juillet 2016. « La décision est irréversible. Malgré les multiples appels au report lancés par des professionnels du secteur, aucun délai de transition ne sera accordé », nous déclare une source sûre.

La préparation à la deadline se fait sur deux fronts :

-D’abord celui de la reconversion des unités de fabrication du plastique.  Selon une source professionnelle, l’Etat propose de participer à hauteur de 50% à l’acquisition du matériel nécessaire pour la reconversion ;
le soutien public sera plafonné à 10 MDH par entreprise.

Malgré nos multiples demandes d’informations, le service communication du ministère de l’Industrie et du commerce n’a pas jugé utile de nous renseigner sur les modalités concrètes de la reconversion.

En dehors des sacs destinés aux secteurs agricole et industriel, à la collecte des déchets ménagers, à la congélation et la surgélation ainsi que des sacs isothermes, l’interdiction est de mise. Les sachets autorisés devront porter des signes distinctifs et des logos précisant leur usage.

-Et puis, il y a le volet sensibilisation grand public. Une opération conjointe entre la Fédération marocaine de plasturgie (FMP) et les ministères de l’Industrie, de l’Environnement et de l’Intérieur, sera lancée dès début juin. Elle s’étalera sur tout le mois, avec comme objectif le ramassage de tous les sacs en plastique éparpillés dans la nature. Les équipes de Zéro plastique sillonneront les villes et les campagnes, pour un nettoyage aussi large que possible des déchets en plastique.

Prosélytisme chiite : le roi Mohammed VI met en garde les réfugiés arabes

.

.

Dans son discours de jeudi, Mohammed VI a mis en garde les réfugiés arabes contre toute tentative de prosélytisme au Maroc. Il s’est également adressé aux immigrants subsahariens.

Une réfugiée présentant des papiers syriens dans une mosquée à Tanger.©Fadel Senna (AFP)

Une réfugiée présentant des papiers syriens dans une mosquée à Tanger. Fadel Senna (AFP)

La mise en garde est passée presque inaperçue, mais le discours du roi Mohammed VI à l’occasion de la Révolution du roi et du peuple, célébrée jeudi dernier, n’a pas été qu’une leçon de politique adressée aux candidats aux prochaines élections communales et régionales et aux électeurs.

Le discours royal contenait un message des plus clairs. En fait, Mohammed VI a abordé la question de l’immigration au Maroc, des réfugiés arabes (Syriens et Irakiens principalement), d’une part, et des immigrants subsahariens de l’autre.

Le roi a mis en garde les réfugiés arabes contre toute tentative de prosélytisme, notamment chiite, dans les mosquées du royaume. Le monarque a souligné que le Maroc continuera d’accueillir les réfugiés venus des pays confrontés à de graves crises sécuritaires, mais « ceux­-ci doivent se conformer aux lois marocaines et respecter les constantes sacrées religieuses et nationales, avec au premier chef le rite sunnite malékite ».

Dans la même veine, le roi a fermement prévenu que tous ceux qui « tentent de promouvoir la zizanie et l’agitation à l’intérieur ou à l’extérieur des mosquées », ou qui « s’enrôlent dans des bandes criminelles ou terroristes » seront expulsés hors des frontières marocaines.

%d blogueurs aiment cette page :