Agriculture/Pêche : Le challenge de la durabilité


par Fatiha Nakhli – leconomiste.com – 18/07/2016

  • Trois initiatives complémentaires à la COP22 annoncées à Agadir
  • «Triple A», «Oasis durables» et «Ceinture bleue»
Adaptation to Climate Change-Water and Agriculture Sectors3

DANS un contexte de changements climatiques, l’agriculture et la pêche doivent réussir le défi de la durabilité. Aussi bien au niveau de la production agricole que des écosystèmes des pêcheries. «Le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime et ses partenaires porteront au nom du Maroc, trois initiatives complémentaires à la COP22», a annoncé Aziz Akhannouch, ministre de tutelle, vendredi dernier à Agadir lors du 3e Green Growth Academy, tenu autour du thème: «Agriculture, pêche, créer les conditions de durabilité». «L’initiative phare est l’Adaptation de l’agriculture africaine (ou «Triple A»), l’autre concerne les  «Oasis Durables», et la troisième est consacrée à la pêche ou «Ceinture Bleue»», a-t-il ajouté.

Dans le détail, l’initiative «AAA» vise à mettre l’agriculture au centre des négociations climat et d’appuyer le principe d’un financement plus important et d’un suivi (monitoring) des fonds effectivement déboursés. D’un autre côté, elle permettra de contribuer au Global Climate Action. A noter que les deux volets de l’initiative «AAA» s’inscrivent dans le cadre proposé par la Convention cadre des Nations Unies et visent à mettre en place des instruments permettant la montée en compétence de l’Afrique sur les sujets liés au climat. A faciliter les transferts de technologies et à développer la coopération Sud/Sud entre pays africains mais aussi avec la Chine, l’Inde et le Brésil par exemple. La 2e initiative  concerne les zones oasiennes. Un modèle solidaire d’organisation  sociale menacé aujourd’hui par les changements climatiques. Et par une urbanisation non contrôlée de ces espaces fragiles. Dans ce contexte, l’initiative «Oasis durables» vise la préservation («Don’tTouch») et le développement solidaire des oasis. Cette initiative pourra également s’appuyer sur une coalition, Etats, organisations internationales, ONG, communauté scientifique, secteur privé…, œuvrant en faveur de l’obtention d’un statut spécifique reconnu par la Conférence cadre des Nations Unies sur les changements climatiques et de la création d’une structure. Et aussi d’un fonds destiné à l’accompagnement des projets pour le développement durable dans les zones oasiennes.
Enfin, la troisième initiative concerne la pêche maritime. Appelée «Ceinture Bleue», elle s’inscrit dans la continuité de l’initiative «Croissance bleue» promue par la FAO et s’appuie sur les principes de l’économie verte et de l’économie circulaire. «Sur l’échelle de la vulnérabilité, le Maroc est parmi les plus affectés», a déclaré Miriem Bensalah-Chaqroun, présidente de la CGEM. «Il doit donc veiller à continuer à produire en consommant moins d’énergie, d’intrants et de pollution tout en restant compétitif», a-t-elle ajouté.

L’expérience marocaine en exemple…

POUR chacune des 3 initiatives, le Maroc peut faire valoir son expérience acquise lors du Plan Maroc Vert pour le développement agricole, avec la création de l’Andzoapour la préservation des oasis et la mise en place de la stratégie Halieutis de développement de la pêche. Toutefois, ces 3 initiatives ne seront de véritables succès que si l’ensemble des parties prenantes sont impliquées. Notamment, pouvoir publics, partenaires de développement, entreprises, société civile et communauté scientifique. Chacun ayant un rôle à jouer à son niveau.

Catégories :Actualités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :