Archives de septembre 21st, 2016

Plus de 300 compétiteurs au Rallye OILIBYA du Maroc 2016

h24info.ma – 21/09/2016

L’édition 2016 du Rallye OILIBYA du Maroc 2016, qui aura lieu du 1er au 7 octobre, sera marquée par la participation de plus de 300 compétiteurs

_dsc0129-2

Cette 17ème édition du Rallye OiLibya du Maroc s’annonce une nouvelle fois grandiose, de part son parcours varié, ses nouveautés, ses participants de notoriété ou amateurs, ont indiqué mardi soir les organisateurs lors d’un point de presse pour annoncer l’événement. Le Rallye OiLibya du Maroc préserve sa deuxième position des plus grands rallyes­-raids Mondiaux, et le premier rallye­-raid en Afrique, ont-­ils ajouté. Participent à cet événement des conducteurs de voitures, de camions, de quads et de motos. Ce rendez­-vous incontournable, et référence internationale, est le plus grand rallye « Tout­-Terrain » d’Afrique. C’est aussi le second rallye « Tout­-Terrain » au monde après le Dakar. Les pilotes, professionnels et amateurs, ainsi que l’équipe d’organisation composent une caravane de plus de 1 000 personnes, ont ­ils précisé.

L’édition 2016 du Rallye OiLibya du Maroc, initiée sous le haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, sera la finale du Championnat du Monde Moto FIM (Fédération Internationale de Motocyclisme) et l’avant dernière manche de la Coupe du Monde FIA (Fédération Internationale Automobile) des Rallyes « Tout­-Terrain ». Gagner le Rallye OiLibya du Maroc est devenu un réel challenge, un défi pour les concurrents car il nécessite de réunir toutes les qualités requises dans cette discipline du Rallye-­Raid. Ce Rallye se disputera avec un départ à Agadir et une arrivée à Erfoud.

 

Meilleure Junior Entreprise 2016 : Six projets distingués par Injaz Al-Maghrib

lematin.ma – 20/09/2016

PHOTOInjaz.jpg La cérémonie a été marquée par la présence de personnalités du monde de l’éducation et de l’entreprise. Ph : DR

24 Junior Entreprises venues de toutes les régions du Royaume ont participé hier à la 9e édition de la compétition nationale de la meilleure Junior Entreprise 2016, organisée par Injaz Al-Maghrib à Casablanca.

L’association Injaz Al-Maghrib a organisé lundi, la 9ème édition de la compétition nationale de la meilleure Junior Entreprise. Ce sont 24 projets venus de toutes les régions du Royaume, qui sont entrés en compétition pour remporter l’un des six prix décernés lors de cette rencontre, marquée par la présence de personnalités du monde de l’éducation et de l’entreprise. Il s’agit du :

-Prix de la Meilleure Junior Entreprise Lycéenne : «Tangd» de Fès.

-Prix de la Meilleure Junior Entreprise Etudiante : «Eco Ouifia» d’El Jadida.

-Prix de la Meilleure Junior Entreprise Sociale pour le projet à plus fort impact social : «Diabfood» de Kenitra.

-Prix de l’Innovation pour le produit ou service le plus innovant : «Wet» de Marrakech.

-Prix i-Tech pour le projet à plus forte valeur ajoutée technologique : «Fine Bus» d’Agadir.

-Prix Coup de Cœur du Public : «Bag4u» de Nador.

Notons que la cérémonie a été marquée par l’annonce du départ du président de l’association, Abbad Andaloussi, un militant reconnu pour son engagement en faveur de l’éducation des jeunes au Maroc.

Le projet « Fine Bus » d’Agadir

lyc_img6

Conception d’une application de localisations des arrêts de bus pour les passagers.
Conseiller bénévole : – Hassan El Yousoufi d’Inwi
Professeur encadrant : – El Houssein Makroum
Membres : Hamza Sabir, Noura Bouhouli et Houda Jelloul
E-mail : hamzasabir1955@gmail.com

COP22 Les professionnels du tourisme se mobilisent

lematin.ma – 20/09/2016

Zouiten_IFTM-Top-Resa.jpg «L’offre touristique marocaine, qui est très variée, continue à s’améliorer avec de nouvelles enseignes dans le Nord, la rénovation de la Médina de Fès, outre la place de la ville de Marrakech», c’est ce qu’ a fait savoir, le DG de l’ONMT. Ph : DR
 La Conférence des Nations unies sur le climat (COP 22), prévue en novembre prochain à Marrakech, constitue un événement important autour duquel l’ensemble des professionnels du secteur touristique sont appelés à se mobiliser, a affirmé, mardi à Paris, le directeur général de l’Office national marocain du tourisme (ONMT), Abderrafie Zouiten.

L’organisation de la COP 22 est une formidable vitrine pour le Royaume, a souligné Abderrafie Zouiten dans une déclaration à la MAP en marge de l’inauguration du stand marocain au Salon international de l’industrie du tourisme «IFTM Top Resa», notant que cet événement permettra de renforcer la place de la destination Maroc.

Il a, aussi, indiqué que les perspectives du secteur s’annoncent bonnes notamment avec la COP 22 qui va permettre de promouvoir une image extrêmement forte du Maroc en tant que destination qui se différencie par rapport aux autres.

Abderrafie Zouiten a, en outre, relevé que ce Salon, qui se poursuivra jusqu’au 23 septembre et qui connaît une présence en force des professionnels marocains de toutes les régions dont Marrakech, Agadir, Fès, Tanger, sera l’occasion de mettre en avant l’organisation par le Maroc de cet événement grâce notamment à des affiches dédiées à la COP 22 mises en place dans le stand marocain.

Le DG de l’ONMT a fait savoir, sur un autre registre, que l’offre touristique marocaine, qui est très variée, continue à s’améliorer avec de nouvelles enseignes dans le Nord, la rénovation de la Médina de Fès, outre la place de la ville de Marrakech.

«La stratégie de l’Office vise à mettre en avant la richesse du patrimoine marocain dont sa gastronomie, son histoire, son architecture, son art de vivre et son élégance et c’est ça qui différencie le Maroc», a-t-il encore dit.

Evoquant les performances du secteur, Abderrafie Zouiten a affirmé que la tendance des réservations pour le reste de l’année est positive, estimant que 2016 devrait se terminer avec une croissance de plus de 2 pc en termes d’arrivées, alors que les recettes en devises sont déjà en progression.

«Dans un contexte géopolitique difficile, le Maroc marque sa différence par rapport aux autres destinations», a-t-il assuré.

Ouvert uniquement aux professionnels, ce Salon réunit des compagnies aériennes, voyagistes, réceptifs étrangers, hôtellerie, offices du tourisme, tour-opérateurs, etc.

Le Stand marocain connaît la participation de plusieurs centres régionaux du tourisme et d’une centaine de professionnels dont des hôteliers et des réceptifs.

Ce rendez-vous majeur pour les professionnels du tourisme propose plus de cinquante conférences, soixante-neuf ateliers dans tous les secteurs du voyage (affaires, événementiels, loisirs) et plusieurs formations.

La deuxième édition de l’U.S/Morocco Food Week se tient au Maroc

par LAZARD OBIANG – africtelegraph.com – 20/09/2016

L’Ambassade des Etats Unis au Maroc a annoncé la tenue de la deuxième édition de l’U.S/Morocco Food Week, du 15 au 25 septembre 2016. A quelques semaines seulement de la COP22 qui aura lieu à Marrakech, la Food Week se veut un évènement encourageant le développement durable dans les secteurs de l’agriculture, de la production alimentaire et de la restauration.

u-s-morocco-food-week

Lors de cette manifestation culinaire qui traverse cinq villes du Maroc (Marrakech, Agadir, Taroudant, Essaouira et Casablanca) les participants, tout comme le public, auront l’opportunité de découvrir d’où proviennent leurs aliments, comment sont-ils cultivés, transportés, préparés, et la manière à laquelle ils sont dressés et servis.

L’U.S/Morocco Food Week est une expérience sensorielle qui promeut l’art culinaire marocain et ses composantes variées, fait découvrir aux marocains les spécificités de la cuisine américaine et renforce la compréhension mutuelle entre le Maroc et les Etats Unis d’Amérique.

Le dimanche 18 septembre, Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur Dwight L. Bush, grand amateur de la cuisine marocaine, s’est arrêté à la ville d’Agadir le temps d’assister, au côté de Mme le Wali de la Région Sous-Massa au grand show case de l’U.S/Morocco Food Week, qui a pris place à la corniche d’Agadir.

Lors de ce grand « battle culinaire » en plein air, et devant un public gadiri chaleureux, les Chefs alaskiennes Kristen et Mandy Dixon se sont essayées à la préparation de recettes à base de produits locaux, en présence des chefs marocains de renommée ; Chef Meryem Tahiri et Chef Moha.

La caravane de l’U.S/Morocco Food Week s’arrête le mardi 20 septembre à Essaouira, pour une visite de la Coopérative Tamount Argane, afin de découvrir la richesse gustative et les multiples usages de cette huile de renommée internationale.

Le jeudi 22 septembre, avec l’Association Essaouira Mogador, les chefs alaskiennes Kristen et Mandy Dixon s’adonneront à la préparation de plats raffinés de la région, connue pour son important patrimoine culinaire judéo-marocain.

Samir Soussi: «Le Maroc est perçu en Russie comme une destination estivale»

par Majda Saber – aujourdhui.ma – 20/09/2016

Samir Soussi: «Le Maroc est perçu en Russie comme une  destination estivale»

Entretien avec Samir Soussi, responsable de l’ONMT Russie

Une délégation russe composée des deux représentants des deux grands TO russes Coral Travel et Anex Tour ainsi que des représentants d’agences de voyages russes ont effectué un séjour, qui a duré du 15 au 18 septembre à Agadir, en marge du Forum Maroc-Russie. Le représentant de l’ONMT Russie nous livre les résultats et décisions des réunions entre les professionnels russes et leurs homologues gadiris pour reconquérir ce marché en période d’hiver.

ALM : Quel bilan de vos réunions entre professionnels de la destination, les TO et professionnels russes, en marge de ce Forum Maroc-Russie ?

Samir Soussi : Malheureusement, nous n’avons pas pu avoir les décideurs des TO parce que les invitations se sont faites un peu tard, mais nous avons tout de même eu la possibilité d’avoir les représentants de deux TO qui constituent le marché russe du point de vue charter : Anex Tour et Coral Travel, en plus de quatre agences de voyages. Les réunions que nous avons eues restent positives puisque nous discutons aujourd’hui de la possibilité de mettre en place deux vols charters en hiver. Et c’est notre objectif. De ce fait, notre requête sera transmise aux décideurs. Par ailleurs, les professionnels d’Agadir et l’ONMT sont d’accord pour soutenir ces TO. Nous sommes en train de préparer un voyage de professionnels d’Agadir à Moscou comme on avait fait en décembre de l’année dernière pour négocier sur place avec les décideurs. L’objectif de ce voyage est d’arriver à mettre au minimum deux vols vers Agadir en période d’hiver. Comme nous envisageons de rentrer avec d’autres TO pour nous préparer pour l’année 2017.

Pourquoi la destination peine-t-elle à réaliser l’objectif d’attirer les touristes russes en période d’hiver ?

Le Maroc est perçu en Russie comme une destination estivale et il y a tout un travail à faire pour changer cette perception des touristes russes et leur faire comprendre que c’est une destination qui peut être programmée tout au long de l’année. Là je parle plus particulièrement de la ville d’Agadir. Au début, il est obligatoire de soutenir les TO pour la mise en place de liaisons aériennes en période d’hiver aussi bien de la part de l’ONMT que des réceptifs de la destination. Et nous devons multiplier les efforts dans le plan d’action pour remplir les vols soit au Maroc, soit en Russie avec des road shows et workshops tout en multipliant les voyages de presse et éductours. En travaillant sur tous ces segments en communication et en mettant en place des vols charters lors de la période d’hiver avec le soutien de tous les professionnels et décideurs du secteur nous arriverons à atteindre le taux de remplissage qui permettra aux TO de mettre et de maintenir leurs vols pendant cette période recherchée.

Quelles sont les actions concrètes envisagées pour pallier ce besoin d’attirer plus de touristes russes en période d’hiver ?

Cette année on peut réellement avancer que le marché russe est devenu un marché prioritaire pour la destination Maroc. Nous avons eu une belle campagne de communication de la part de l’ONMT en Russie qui a été effectuée pendant trois mois pendant la période mars-avril et mai et qui a compris une campagne d’affichage, spot radio et web. D’après les réunions que nous avons eues dernièrement avec le directeur général de l’ONMT, nous avons décidé de lancer la deuxième vague de communication sur l’ensemble de nos actions (mise en place de vols charter, potentialités..). Elle sera programmée durant les deux mois d’octobre et novembre. Si nous mettons en place une stratégie pour reconquérir le marché russe nous arriverons certainement au bout de trois ou cinq ans à récolter les résultats positifs. Du point de vue communication, le fait d’arriver à avoir deux communications en période d’été et d’hiver est important et le reste se fera via les voyages de presse et des actions soit au Maroc ou en Russie.

%d blogueurs aiment cette page :