4ème Cross-Country Moto Quad les 18, 19 et 20 Novembre à Paradis-Plage

Pour les amateurs :
n’oubliez pas de réserver ces dates !

14480647_10209283604674400_4472162515754325048_o

L’APEFE Wallonie-Bruxelles appuie l’entrepreneuriat féminin

MAP-lematin.ma – 24/09/2016

APEFE_Anapec.jpg Une première convention a été signée entre l’Anapec Agadir, l’Association Entre-Elles et l’APEFE Wallonie-Bruxelles pour dynamiser l’entrepreneuriat des femmes porteuses d’idée de projet ou chefs d’entreprises dans la région Souss-Massa. Ph : MAP

L’Association pour la promotion de l’éducation et de la formation à l’étranger (APEFE) Wallonie-Bruxelles signe plusieurs conventions pour soutenir les femmes entrepreneures de la région de Souss-Massa

L’APEFE Wallonie-Bruxelles, a signé, jeudi à Agadir, plusieurs conventions de partenariat avec l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (Anapec) Agadir, l’Association Entre-Elles, la commune de Drarga et la Chambre d’artisanat de Souss-Massa pour soutenir les femmes entrepreneures ainsi que les femmes porteuses d’idées de projets dans la région de Souss-Massa.

Une première convention a été signée entre l’Anapec Agadir, l’Association Entre-Elles et l’APEFE Wallonie-Bruxelles pour dynamiser l’entrepreneuriat des femmes porteuses d’idée de projet ou chefs d’entreprises dans la région Souss-Massa, asseoir les dispositions pour l’accompagnement pré et post-création des femmes bénéficiaires et mettre en place des plans de formation au profit des femmes adhérentes à l’Association.

La deuxième convention portant sur l’activation de l’exploitation des locaux professionnels de la commune de Drarga, la mise en place des dispositions et modalités de gestion du projet des locaux professionnels de Drarga et l’élaboration d’une vision sur la vocation du projet et l’éligibilité des entrepreneures, rassemble l’Anapec Agadir, la commune de Drarga et l’APEFE Wallonie-Bruxelles.

Engageant l’Anapec Agadir, la Chambre de Souss-Massa et l’APEFE Walonnie-Bruxelles, la 3e convention a pour objectifs de dynamiser l’entrepreneuriat des femmes porteuses d’idée dans la région Souss-Massa, d’asseoir les dispositions pour l’accompagnement pré-création des femmes bénéficiaires et de mettre en place des plans de formation au profit des femmes artisanes adhérentes à la Chambre d’artisanat de Souss-Massa.

L’APEFE est un centre d’expertise belge de Wallonie-Bruxelles, fondé en 1976 et financé par la Coopération belge. Ses différents programmes visent l’éducation et la formation professionnelle (tant formelle qu’informelle), ainsi que la gouvernance et la conduite des affaires publiques en matière institutionnelle, administrative et judiciaire.

Une société française pour réduire la facture énergétique des mosquées au Maroc

bladi.net – 25/09/2016

 

La société française Engie vient d’être choisie dans le cadre de l’appel d’offres lancé par le ministère des Habous et des Affaires islamiques pour réduire la facture énergétique des mosquées au Maroc.

Des audits énergétiques seront lancés par la société française, en partenariat avec l’entreprise marocaine Reduce Invent Optimise (RIO), en vue d’effectuer des travaux de mise à niveau des « équipements de l’Eclairage Efficace (LED), la mise en place de compteurs électriques et de chauffe-eaux solaires pour réduire la facture énergétique. ».

Dans la convention qui lie les parties, il est exigé au moins 40% d’économie sur la facture énergétique tout en assurant la maintenance et la « performance des installations énergétiques durant toute la période contractuelle de 5 ans. ».

Ce contrat concerne dans un premier lieu 36 mosquées à Casablanca, Marrakech et Agadir, précise la société dans un communiqué.

Maroc : l’arche de Legzira s’est effondrée !

AFP-lepoint.fr – 24/09/2016

Cette merveille naturelle située au sud d’Agadir n’est plus qu’un amas de pierres sur la plage. Un écroulement probablement dû à l’érosion naturelle.

Elle figure sur tous les dépliants touristiques du Maroc : une des majestueuses arches rocheuses de Legzira, qui plongeait dans la mer sur la côte sud du pays, s’est effondrée, a confirmé à l’AFP un photographe local. L’arche qui s’était formée dans la falaise ocre de cette plage de l’Atlantique très prisée des touristes et des surfeurs s’est écroulée vendredi en fin d’après-midi, a précisé cette source sur place. Legzira est située dans le sud du Maroc, près de la localité de Sidi Ifni, au sud d’Agadir.

Photo AFP

Photo AFP

Des photos diffusées par les médias marocains montrent un amas de pierres, apparemment tout ce qui reste de ce monument naturel qui fit la célébrité d’une plage souvent qualifiée par les professionnels du tourisme d’une des plus belles du monde.

L’érosion serait responsable de l’écroulement de l’arche, des fissures ayant fait leur apparition sur la roche ces six derniers mois, selon des médias locaux. Il reste toutefois une seconde arche sur cette la plage de Legzira, bien que plus massive et moins spectaculaire.

L’arche qui reste sur la plage de Legzira :

 Photo M. Terrier

Photo M. Terrier

 Photo M. Terrier

Photo M. Terrier