Inauguration de la première édition du Salon «AFRICA MEDICAL TOURISM EXPO»

La Ville d’Agadir a abrité aujourd’hui Jeudi 29 Septembre 2016, au Palais des Congrès de l’hôtel les « DUNES D’OR », la première édition du Salon « Africa Medical Tourism Expo », qui constitue une véritable plateforme Africaine d’échange et de rencontre périodique entre les professionnels marocains et internationaux du tourisme médical.

img_6291-modif

L’inauguration du salon a vu la présence de Madame Zineb El ADAOUI Wali de la Région Souss Massa, Gouverneur de la Préfecture d’Agadir Idaoutanane, Monsieur l’Ambassadeur d’Espagne au Maroc, Monsieur le Directeur Général des Affaires Economiques avec l’Afrique du Gouvernement des Iles Canaries, Monsieur le Président du Conseil Régional du Tourisme Souss Massa, les Représentants des services extérieurs, et bien d’autres personnalités concernées par le sujet.

img_6271-modi

Ce salon est venu pour créer un contact direct entre visiteurs et experts nationaux et étrangers opérant dans le secteur de santé et du tourisme de bien-être, qui sont venus aujourd’hui découvrir les opportunités d’affaires et de partenariats commerciaux offerts par le marché Africain dans ce domaine. Et c’est également une excellente occasion pour s’ouvrir sur de nouveaux exemples internationaux réussis en matière de prise en charge et d’assistance médicale, les derniers nés des équipements, les nouvelles technologies déployées, les produits du moment, ainsi que les dernières tendances et informations du marché du tourisme de santé et de bien-être.

Il est important de signaler que la Région Souss Massa, et bien évidement la Capitale du Souss ‘Agadir’ dispose des atouts nécessaires pour devenir l’une des destinations leader du tourisme médical. Surtout avec son climat doux et ensoleillé tout au long de l’année, et l’ouverture d’hôtels haut de gamme spécialisés dans l’accueil de malades et de leur famille.

Actuellement la destination Agadir se voit dotée d’une infrastructure solide en matière d’offre sanitaire et médico-sociale, dans un souci de présenter aux touristes et patients des prestations combinant à la fois soins médicaux et séjours de convalescence dans des complexes touristiques. Et surtout avec le projet du Centre Hospitalier Universitaire CHU d’Agadir qui viendra renforcer l’offre hospitalière au niveau de la Région.img_6518-modif img_6520-modif

A la fin Madame le Wali a salué et félicité les partenaires qui ont contribué à l’organisation et à la réussite de ce salon, tout en incitant les responsables du secteur à se mobiliser et fournir plus d’effort pour faire de ce segment du tourisme de santé médical et de bien-être une vraie niche à forte valeur ajouté pour le devenir de notre région.

Distribution de fournitures scolaires à Amskroud dans le cadre de l’Initiative Royale « 1 million de cartables »

Le lundi 26 Septembre 2016, une distribution de fournitures scolaires pour le démarrage de l’année scolaire 2016-2017 a eu lieu dans des écoles du groupe scolaire Sidi Boushab d’Amskroud, dans le cadre de l’Initiative Royale « 1 million de cartables » qui fait partie du programme de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain.
Cette distribution s’est déroulée en présence de Madame Zineb El Adaoui, Wali de la Région Souss-Massa et celles du directeur régional d’Académie, du directeur régional du ministère de l’éducation nationale, et d’autres responsables civils et militaires.
Il convient de noter que le nombre de bénéficiaires de ce groupe Amskroud atteint un total de 1263 étudiants.
Le nombre de bénéficiaires de ce processus atteint pour la province d’Agadir Ida Outanane (milieu urbain et rural), un total de 70330 étudiants.

img_5564 img_5627 img_5639 img_5655 img_5675 img_5798 img_5814 img_5847 img_5899 img_5917 img_5931 img_5945 img_6029

img_6033 img_6064 img_6163

Ouverture du 1er salon Africa Medical Tourism à Agadir : Le Maroc, terre du tourisme médical

par Fatimata Kane – apanews.net – 29/09/2016

image

La ville d’Agadir (Maroc) abrite pour la première fois le salon de Africa Medical Tourism Expo dont l’ouverture officielle a eu lieu ce jeudi, a constaté APA.
Durant deux jours, des études, colloques et conférences composés d’experts et des acteurs vont être organisés, afin de promouvoir le voyage médical mais aussi de répondre aux challenges de l’économie régionale et nationale.

Ce salon se veut une première plateforme africaine d’échanges de rencontres de prises de contacts entre les professionnels marocains et internationaux du tourisme médical,de santé et de bien-être.

Et la ville d’Agadir, une ville touristique est comme un fer de lance en termes de destination médicale.

Selon Zineb El Adaoui, Gouverneure de la Préfecture d’Agadir, ce rendez-vous professionnel constitue une occasion pour le Maroc de s’ouvrir sur des exemples internationaux réussis, en matière d’accueil, de prise en charge et d’assistance médicale.

« Le salon Africa Medical Tourism permettra également à nos entreprises territoriales de découvrir les derniers nés des équipements, de nouveaux produits, ainsi que les dernières tendances et informations du marché du tourisme de santé et de bien-être », ajoute-t-elle.

En effet, le Maroc se veut être une destination médicale d’avenir. Ce qui est envisageable, dans la mesure où le pays dispose de potentiels dans le domaine du tourisme comme celui de la santé notamment de plateaux techniques de dernières génération, d’infrastructures médicales et paramédicales, des médecins de haut niveau, qui , ces dernières années ont développé la formule tourisme médical.

« Que ce soit le tourisme adapté, aux personnes à mobilité réduites, le tourisme de la santé et du bien-être, le tourisme des séniors, et plus largement le tourisme médical, tous ces segments sont désormais arrivés à maturation », affirme le Directeur exploitation Hôpital privé de Marrakech, Dr Said Belkadi.

Il souligne également que le Maroc peut accueillir des patients du monde entier dans les meilleurs conditions grâce à ses offres diversifiées.

Le tourisme médical est l’acte de voyager vers d’autres pays, pour obtenir des soins médicaux, dentaires et cosmétique, rappelle-t-on.

Selon l’Organisation mondiale pour la santé (OMS), le nombre de touristes médicaux dans le monde avoisine les 38 millions par an.

La valeur de l’industrie mondiale du tourisme médical a atteint les 60 milliards de Dollars. Et le marché médical dans le monde du tourisme se développe à un taux de 15, 25%.

Les touristes français boudent de plus en plus la destination Agadir: Les professionnels réussiront-ils leur mission de sauvetage ?

par Majda Saber – aujourdhui.ma – 27/09/2016

Les touristes français boudent de plus en plus la destination Agadir: Les professionnels réussiront-ils leur mission de sauvetage ?

Une délégation de la destination Agadir a pris part au Salon Top Resa de Paris qui s’est tenu du 20 au 23 septembre. Etat des lieux d’un marché classique en perte de vitesse.

L’un des salons incontournables sur l’agenda des professionnels de la destination Agadir est certainement le Top Resa de Paris. Ce salon de l’industrie du tourisme s’est tenu du 20 au 23 septembre. Une délégation de représentants du Conseil régional du tourisme ainsi que les responsables des structures touristiques de services et d’hébergement ont été au rendez-vous. Certes, ce marché jadis classique est en dégringolade depuis quelques années. Les circonstances actuelles font de cette participation des professionnels de la destination une mission de sauvetage d’un marché émetteur longuement séduit.

Sur les six dernières années, la destination a réalisé sa meilleure performance au cours de l’année 2010 avec 230.674 arrivées, 1,459 million de nuitées et une durée moyenne de séjour (DMS) de l’ordre de 6,33. Et depuis, la chute libre de ce marché n’a cessé d’évoluer pour arriver en 2016 à 83.182 arrivées (cumul des 8 mois de l’année 2016).

La courbe fléchit ainsi d’année en année. En 2011 la destination a reçu 201.201 arrivées pour ainsi continuer à dégringoler légèrement en atteignant 195.727 en 2012, 189.498 arrivées en 2013, 179.437 arrivées en 2014 et 145.372 en 2015. La durée moyenne de séjour est, pour sa part, restée assez constante avec une légère baisse d’un jour. La DMS prisée avant était de sept jours.

Selon le baromètre semestriel de l’été 2016 (du 01-05-2016 au 31-08-2016) établi par le Syndicat des entreprises du tour operating (SETO), le volume d’affaires de l’activité de voyages à forfait a enregistré sur le marché français 1.744 M€. Un retrait de -4,8% par rapport à la même période de l’exercice précédent (à périmètre comparable). La recette unitaire moyenne, quant à elle, est en hausse de +1,6%, à 974€. Ceci étant, les tour-opérateurs membres du SETO ont fait voyager 1.789.873 clients en voyage à forfait, ce qui correspond à une baisse de l’activité de -6,2% par rapport à la même période de l’exercice précédent. Les chiffres enregistrés dans les voyages par zone géographique, au cours de la période mai jusqu’à août, montrent que l’Afrique du Nord a attiré 78.259 clients avec une part de 4%, une évolution de – 45,9% et un volume d’affaire estimé à 60.660 K€.

Le Maroc a ainsi atteint, selon le baromètre de SETO, au cours de la même période, 60.302 clients avec une baisse de – 28%. Notons que ce sont les Îles Grecques qui arrivent à la tête des destinations les plus prisées en moyen-courrier. La destination Maroc est ainsi largement devancée par les Îles Grecques, les Canaries, l’Espagne, les Baléares, et la Sicile. Elle est d’autant plus placée dans la liste du Flop 5 avec Malte qui a vu son volume diminuer de -27%, l’Egypte -62% , la Tunisie – 71% et la Turquie avec
– 75%. Ainsi, c’est toute la région du MENA qui a encaissé cette baisse.
En effet, les performances de l’été de cette même région ont été de l’ordre du 51% et 52 % jusqu’à la naissance du printemps arabe. L’été 2011 connaîtra ainsi un flux de 40% et continuera à baisser jusqu’à arriver à 9% au cours de l’année 2016.

En matière de la recette unitaire par destination moyen-courrier, forfait de sept jours, le Maroc se retrouve sur la liste des destinations en baisse de recette unitaire avec 652 euros. Sur la même liste nous retrouvons la Tunisie, l’Espagne et la Bulgarie alors que d’autres destinations émergentes sont en hausse et dont nous soulignons l’Irlande, l’Ecosse, la Russie, l’Islande et la Norvège. Les canaux de distribution sur ce marché sont de l’ordre de 38% en ventes indirectes, 26% par agences, 20% par les sites et 10% par les centres d’appels.

Par ailleurs, les premières tendances par la période d’hiver 2016-2017 communiquées par le SETO affichent que le Top départs de la saison d’hiver est pour les îles Canaries et la Finlande alors qu’avec des vacances de Pâques au mois d’avril 2017, les réservations s’affichent largement positives dans l’ensemble des destinations espagnoles, italiennes et grecques.

Agadir : associations et entreprises se mobilisent pour le nettoyage de la plage d’Imourane

aujourdhui.ma – 29/09/2016

Agadir : associations et entreprises se mobilisent pour le nettoyage de la plage d’Imourane

Cette opération a pour objectif de nettoyer l’un des surf spots les plus connu au Maroc qui accueille pas moins de 300 surfeurs par jour.

Plus de 25 associations locales et régionales et des entreprises ont pris part à la 3ème opération « Keep it clean, keep it zouin » à la plage d’Imourane, au nord d’Agadir, pour nettoyer l’un des surf spots les plus connu au Maroc.

Initiée par l’Association du « Pays d’accueil touristique Ida-Outanane », le Club royal de surf solidaire et le Riad Dar Haven, cette opération a pour objectif de nettoyer l’un des surf spots les plus connu au Maroc qui accueille pas moins de 300 surfeurs par jour.

Cette opération a été également l’occasion de sensibiliser la population locale aux éco-gestes et l’encourager à préserver les richesses naturelles de cette destination touristique.

Quelque 2,5 tonnes de déchets ont été ramassées grâce à cette opération à laquelle ont contribué environ 200 personnes.

La première opération de ce genre avait eu lieu à la « Vallée du paradis » en août dernier.

Agadir mis à l’index ? – RAM : Le Vol Casablanca-Agadir Exclu De La Baisse Des Tarifs

par Jamal Khayr Eddine – telegramme.info/ – 27/09/2016

agadir2
La ligne aérienne reliant Casablanca et Agadir est exclue de la baisse des tarifs générale opérée sur les 4 dernières années par la RAM. C’est, en tout cas, ce que laissent croire de récentes statistiques publiées par le ministère délégué chargé du Transport. Faisant état d’une évolution du transport aérien domestique au Maroc, le ministère relève que la RAM a réduit de 50% les tarifs de ses vols sur ce créneau.
On apprend ainsi que le prix du ticket pour un trajet Casablanca-Dakhla est passé de 2.000 à 1.000 dh, celui de Casablanca-Zagoura est passé de 1.400 à 700 dh, tandis que le prix du vol reliant Casablanca à Guelmim et à Tan Tan a reculé de 1.200 à 600 dh.
Cette baisse des prix a concerné également les axes Agadir-Laâyoune, Casa-Ouarzazate, Casa-Al Hoceima et Casa-Errachidia (de 1.200 à 600 dh), ainsi que ceux de Guelmim-Tan Tan, Ouarzazate-Zagora et Tétouan-Al Hoceima (de 600 à 300 dh).
Aucune mention n’est faite à la liaison Casablanca-Agadir qui est pourtant l’une des plus rentables de la compagnie aérienne nationale sur ce segment.

Notre balade à Amtoudi 1ère étape

.

.

Départ lundi matin à l’aube (ou presque).

Nous étions 5 à partir pour cette promenade, avec deux voitures :

de gauche à droite : Guy Magotte et Sandrine Saliba, propriétaires du Riad "Jardin des Orangers" à Taroudant, Nicole, sa soueur Monique et moi.

de gauche à droite : Guy Magotte et Sandrine Saliba, propriétaires du Riad « Jardin des Orangers » à Taroudant, Nicole, sa soeur Monique et moi.

Cette première étape nous a amenés, de Taroudant à Tafraout pour Guy et Sandrine et d’Agadir à Tafraout pour les autres, avec un point de rendez-vous quelques kilomètres avant Tafraout.

Le trajet en 4 cartes de Tafraout à Amtoudi (cliquez sur les cartes pour les agrandir)

Carte 1 : Tafraout – Izerbi : direction sud : c’est la route de Tiznit (R107)1 Carte 2 : Après Izerbi, continuer sur la R107 sur environ 6 km et prendre la piste à gauche, direction Igmir, Tamsoult, Tamanrt, Aguerd2 Carte 3 : environ 3 km après Aguerd, on rejoint la nationale Tarjicht – Akka (R102) qu’on prend à droite3  Carte 4 : On parcourt environ 30 km sur la R102 et on prend la P1317 à droite la direction Amtoudi est indiquée. Après Aday, c’est la P1315 qui vous mène à Amtoudi.4Photos des paysages le long de la piste après Izerbi :

Les 87 km de piste sont très carrossables. La piste est même très large au début. Visiblement elle est destinée à être goudronnée dans l’avenir.
img_1220 img_1221 img_1222 img_1223 Tout va bien derrière, mais Guy et Sandrine qui nous ont suivi sur cette première partie ont avalé de la poussière !img_1224 img_1225 img_1226 img_1227

La première partie de la piste est un peu monotone, mais en approchant d’Igmir, on trouve des paysages somptueux, avec des canyons impressionnants :

img_1228 img_1229 img_1230 img_1231 img_1232 img_1233 img_1235 img_1236 img_1237 img_1239 img_1240 img_1241 Comme je le disais, la piste était un peu poussiéreuse !img_1242 img_1244 img_1245 on traverse et on longe de merveilleuses palmeraies.img_1248 img_1249 img_1250 img_1251 img_1252 img_1253 img_1255 img_1256 img_1257 img_1258 img_1259 img_1264 img_1265 img_1266 img_1270 img_1272 img_1273 img_1274 img_1275 img_1276 img_1277 img_1278 img_1279 img_1281 img_1282 img_1283 img_1284 L’arrivée sur Amtoudi : Id Aïssa, le majestueux agadir qui domine la villeimg_1287 img_1288 C’est là-haut qu’il faudra grimper demain matin !img_1289  Scènes de villa ge à Amtoudi.img_1290 img_1291

A l’arrivée, nous nous installons au nouveau Riad de Georges : « Tigmi bulbul », de l’autre côté de l’oued par rapport à « On dirait le sud », plus confortable, bien agencé et magnifiquement placé sur le début de la montée à Id Aïssa.

Demain, la suite avec la visite des deux igoudar et des gueltas.