Aziz Akhannouch au tourisme !

tourismapost.com – 25/10/2016

aziz-akhannouch

Après que Sa Majesté Mohamed VI ait relevé de leurs fonctions les 12 ministres qui ont été élus députés, les ministres en fonction ont hérité provisoirement de leur portefeuille en attendant la nomination du nouveau Gouvernement. C’est ainsi que Lahcen Haddad cède sa place à l’actuel ministre de I’Agriculture et de la Pêche.

Même si ce n’est que provisoire, la nomination de Aziz Akhannouch au tourisme a eu l’effet d’une bombe dans le microcosme du Tourisme. Il y a longtemps que le secteur n’avait pas hérité d’un ministre d’une aussi grande carrure.

Pour les responsables de la Confédération Nationale du Tourisme, « C’est très bien qu’il n’y ait pas de vacance et que le ministère continue de fonctionner de manière efficiente. Et le fait d’avoir confié ce département à Aziz Akhannouch, un Homme fort du Gouvernement, c’est un signal fort que la Gouvernance continue et qu’un grand intérêt est donné au secteur du Tourisme. »

Même s’il ne s’agit que d’une période transitoire, le champ d’action de Aziz Akhannouch au département du Tourisme est très large et ne se limitera pas à gérer les affaires courantes surtout dans une période comme celle-ci, à la veille de la COP 22.

A Tourisma Post, aujourd’hui nous sommes heureux et nous souhaitons plein succès à Aziz Akhannouch dans cette nouvelle mission…


La suite

tourismapost.com – 25/10/2016

Les premiers mots d’Aziz Akhannouch

aa

Contacté par Tourisma Post, Aziz Akhannouch nous a fait, en primeur, sa première déclaration, après sa nomination au poste de Ministre du Tourisme, en plus de ses fonctions actuelles.

Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et de la Pêche Maritime, un des Hommes Forts du Gouvernement sortant qui est par ailleurs le nouveau Président du RNI, vient d’être nommé ministre du Tourisme en attendant la nomination du prochain Gouvernement…

Ses premiers mots, à la suite de cette nomination ont été pour Tourisma Post.

Voici en substance ce qu’il nous a confié :

« Dans le cadre de cette période transitoire de gestion des affaires courantes, je ferais de mon mieux pour assurer cette période et pour répondre au mieux aux attentes des opérateurs du secteur, de manière efficiente. »

Les professionnels du secteur n’en attendaient pas plus et fondent beaucoup d’espoirs en Aziz Akhannouch, même si la période où il chapeautera ce département sera courte.

Exceptionnel : Présentation à l’Institut Français d’Agadir de la biographie de Paul-Emile Victor par sa fille Daphné Victor le 24 novembre

Paul-Emile Victor (28 juin 1907-7 mars 1995) fait pour moi partie des héros des temps modernes, il a grandement contribué au rayonnement de la France avec les Expéditions Polaires Françaises, dans le sillage de Jules Dumont d’Urville et du Commandant Jean-Baptiste Charcot, les célèbres explorateurs des régions polaires.

Sa biographie sera présentée à l’Institut Français d’Agadir le 24 novembre 2016 à 19H00 par sa fille Daphné.presse-papiers-1

Daphné Victor préside l’association du Centre Polaire Paul-Emile Victor de Prémanon dans le Jura.

Daphné Victor a fait rééditer les oeuvres autobiographiques de Paul-Émile Victor [Éditions Transboreal, 2005], elle a également publié un recueil de dessins de son père, Paul-Émile Victor, « Voyage(s) d’un humaniste » [Éditions Ouest-France, 2006], puis fait paraître « Pouyak, la petite fille eskimo qui jouait à la poupée tout le temps », un album pour enfants inédit dans lequel Paul-Émile Victor avait adapté et illustré une légende inuit [Éditions Transboreal, 2008].
C’est en 2011 que Daphné Victor s’est attelée, avec le journaliste Stéphane
Dugast, à la rédaction de la biographie de Paul-Emile Victor « J’ai toujours
vécu demain », sortie le 9 novembre 2015.

Passé ce dimanche sur France Info : Jean Claude Rozier

Cliquez sur la photo ci-dessous pour accéder  à la publication de France Info :

11019057

Le Maroc annule la taxe appliquée à l’importation des lentilles

par Wadii Charrad – telquel.ma – 24/10/2016

Cette décision a été prise en raison de l’augmentation du prix des lentilles sur le marché.

lentilles

Le Conseil du gouvernement, qui s’est réuni le 24 octobre, a décidé d’annuler la taxe appliquée sur l’importation des lentilles. Cette annulation, qui durera jusqu’au 30 juin 2017, a pour objectif « de maintenir les prix à leur niveau normal et préserver le pouvoir d’achat des citoyens » indique un communiqué publié à l’issue du Conseil.

« Cette décision du gouvernement vient en réponse à la flambée des prix des lentilles, qui ont augmenté de 50 % entre les mois de mars et octobre à cause de la baisse des réserves observée chez le plus grand producteur et exportateur des lentilles au monde [Canada, NDLR] ». Le gouvernement justifie également l’annulation de cette taxe par « la sécheresse qui a marqué la saison agricole 2015-2016 ». Il précise que « la production des lentilles a chuté de 60 % ». Au mois d’octobre, le prix moyen des lentilles sur le marché était de 30 dirhams le kilogramme.

LE FESTIVAL CINÉMA ET MIGRATIONS D’AGADIR : KRAMO-LANCINÉ FADIKA ET NABIL BEN YADIR DANS LE JURY

Par le360.ma (avec MAP) – 24/10/2016

nabil benyadir

© Copyright : DR

Le cinéaste ivoirien Kramo-Lanciné Fadika et le réalisateur belgo-marocain Nabil Ben Yadir présideront les jurys longs et courts métrages du Festival international « Cinéma et migrations », prévu du 15 au 19 novembre à Agadir.

Cet évènement cinématographique, organisée par l’Association « L’initiative culturelle », en collaboration avec le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), propose cette année un focus sur le cinéma ivoirien.

Ecrivain et réalisateur, Lanciné Fadika, qui est directeur général de l’Office national du cinéma en Côte d’Ivoire, compte à son actif une série de films récompensés dans des festivals cinématographiques internationaux.

Originaire du Maroc et vivant en Belgique, Nabil Ben Yadir a participé à plusieurs films comme comédien avant de réaliser son premier court métrage « Sortie de clown ». Son film « Les Barons » était en lice pour le Bayard d’or décerné par le Festival international du film francophone en Belgique.

En 2014, il a remporté le grand prix du festival international « Cinéma et migrations » pour son film « La Marche », une comédie dramatique basée sur l’histoire vraie « d’une marche pacifique pour l’égalité et contre le racisme.

Lors de cette 13ème édition du festival d’Agadir, plusieurs œuvres cinématographiques, provenant d’une dizaine de pays d’Afrique et d’Europe, sont en lice pour les compétitions officielles des longs et courts métrages, précisent les organisateurs dans un communiqué.

Nombre de réalisateurs seront  de la partie pour présenter leurs films et échanger avec le public.

Outre les projections de films, les quatre jours du festival seront ponctués de débats et de tables rondes, de master-classes et ateliers de cinéma à l’Université Ibn Zohr, ainsi que d’un hommage à l’acteur El Bachir Ouakin, à l’actrice amazighe Fatima Bouchane, ainsi qu’au désigner américain, Rod Dyer.

D’après le programme de cette manifestation, un hommage posthume sera rendu à deux pointures de la télévision et du cinéma au Maroc qui sont morts cette année: Mohamed Gsaib et Abdellah El Mesbahi.

10ème édition du Festival international Issni n Ourgh du film amazigh « Agadir, capitale de la culture amazighe » Du 1 er au 5 Novembre 2016

.
Après 10 ans d’existence au service d’une pratique cinématographique et culturelle à Agadir, le Festival international Issni n Ourgh du film amazighe fête cette année son dixième anniversaire du 1er au 5 Novembre 2016 sous l’emblème « Agadir, capitale de la culture amazighe ».
.
14444935_10154428580370985_1526821174899662685_o
Comme l’accoutumée, cette édition s’organise en partenariat avec le Conseil communal de la ville d’Agadir et l’Institut royal de la culture amazighe avec le soutien du Conseil régional de la région Souss Massa et le Conseil régional du tourisme.
Au programme de cette édition s’affiche la projection de plus d’une cinquantaine de film entre documentaire et fiction (court et long), des films du cinéma invité.
Le Jury se compose de plusieurs personnalités du domaine du cinéma
  • Pour le film Doc, le jury est présidé par la réalisatrice française Mylène Sauloy, assistée par Ilham Bouriqui, universitaire et chercheuse en média et communication, Saïd Aoubraim, Photographe marocain, Charlotte Schiler, actrice et réalisatrice Danoise et Luca Vullo, producteur et réalisateur italien.
  • Pour les deux catégories (courte et longue) du film Fiction, le jury est présidé par l’historien Mustapha Qadery, assisté par le réalisateur Abdellah Dari, le journaliste franco-algérien Mohand Kacioui, la journaliste libyenne Sana Soleman Elmansouri et la chercheuse française Frédérique Devaux Yahi.
– A signaler que l’édition de cette année s’inscrit pleinement dans le débat international contre la violence et pour l’anti-terrorisme. Elle veut faire du cinéma un outil pour la vulgarisation du discours de tolérance, de fraternité, de solidarité et qui prône la paix.

COP 22 : John Prescott en conférence le 28 octobre à Agadir

.

MAP-medias24.com – 24/10/2016

L’ancien vice-Premier ministre britannique et chef des négociateurs européens des accords de Kyoto, John Prescott, animera une conférence vendredi 28 octobre a Agadir sur les enjeux de la lutte contre le réchauffement climatique.

john-prescott-735x400

Cette conférence, qui s’inscrit dans le cadre des activités accompagnant la tenue en novembre au Maroc de la Conférence internationale sur le climat (COP22), se propose d’apporter « une vision intégrée des enjeux et des stratégies liées à la lutte contre le réchauffement climatique », indique un communiqué de l’université Universiapolis d’Agadir qui organise l’événement en partenariat avec l’Université de Hull en Angleterre et la Confédération Générale des Entreprises du Maroc.

Organisée sur le thème: “L’enjeu global du changement climatique : le point de vue d’un homme politique », cette conférence verra la participation de responsables et de cadres du secteur économique, politique et académique, ainsi que (d’une importante délégation de l’Université de Hull.

Ancien syndicaliste et leader du Parti travailliste, John Leslie Prescott a été vice-premier ministre sous Tony Blair jusqu’à 2007. Il est aujourd’hui membre de la Chambre des lords.

AGADIR TOUJOURS AUSSI TOLÉRANTE

Asmaa Loudni – lnt.ma – 24/10/2016

La ville d’Agadir a célébré la paix et le vivre ensemble, à l’occasion de la 11ème édition du Concert pour la Tolérance, qui s’est déroulée samedi 22 octobre.

sym_0722-540x360

Co-organisé par le Maroc et la France, cet événement est devenu un rendez-vous incontournable dans l’agenda de la ville, regroupant des artistes français marocains et internationaux pour diffuser un message de paix, de fraternité et de respect de l’autre.

Comme chaque année, c’est sur la plage d’Agadir que le concert a eu lieu devant  un public venu nombreux profiter d’un spectacle, qui au-delà de la musique, et du message de paix qu’il véhicule, est surtout une vitrine pour la perle du Sud, à l’international.

Trois artistes marocains ont répondu présent à cet appel à la tolérance aux côtés des internationaux.

Le rappeur national H-name a ouvert le spectacle, accompagné d’une troupe de danseurs africains, donnant ainsi le coup d’envoi cette 11ème édition.

L’idole de sa génération, Douzi, a cartonné lors de son passage notamment en interprétant a cappella la chanson «Mazal» du regretté Cheb Akil, reprise en coeur par tout le public. Idem pour le marocain Abdelfatah Grini, star affirmée au Moyen-Orient, qui a fait danser tout le monde sur les rythmes indiens de sa dernière chanson «Jabara Fan».

Pour la deuxième année consécutive, le rappeur français, d’origine guinéenne, Black M est revenu sur la scène de la Tolérance pour défendre cette cause, au grand bonheur de son public marocain. L’ex-membre du groupe Sexion d’Assaut, a interprété ses titres les plus connus, dont le tube «Sur ma route» extrait de son premier album solo «Les yeux plus gros que le monde».

Le groupe français Fréro Delavega était également très attendu par les jeunes présents parmi le public. Finalistes de la saison 3 de l’émission The Voice dans sa version française les deux musiciens-chanteurs n’ont pas caché leur joie de participer à cet événement et d’être à Agadir, une ville qu’ils visitent pour la première fois.

Ridsa, le chanteur français au style romantique était également de la partie mais aussi, Soprano, Amir, Tal, Alonzo, Claudio Capeo, Richard Orlinski, Julie Zenatti, Souf, Zaho, et la troupe de Notre Dame de Paris.

Cette année encore, le Concert pour la Tolérance a enregistré une grande présence médiatique aussi bien de la part de la presse nationale qu’internationale. Une large diffusion de cette manifestation est programmée comme à l’accoutumée. En effet, le concert sera transmis ultérieurement sur 2M TV, mais aussi sur les chaines du Groupe M6, et dans le monde entier à travers TV5 Monde.