Agadir : Le film «Black» rafle deux Prix au Festival international cinéma et migrations


par Nadia Ouiddar – lematin.ma – 20/11/2016

Festival-international-cinéma-et-migrations.jpg Le film «Black» a reçu le premier Prix et le Prix du premier rôle féminin remporté par Martha Canga Antonio.

Invitée d’honneur, la Côte d’Ivoire était représentée par une délégation importante, dont le président du jury de long métrage et des représentants du ministère de la Culture ivoirien. Le réalisateur Jean Noël Bah a également représenté son pays via le court métrage «Haut les cœurs !»

dsc_4668

Le film «Black» rafle deux Prix au Festival international cinéma et migrations d’Agadir, clôturé le 19 novembre. Cet opus des réalisateurs belgo-marocains Adil El Arbi et Bilall Fallah a reçu le premier Prix, mais aussi le Prix du premier rôle féminin remporté par Martha Canga Antonio. Le film raconte une histoire d’amour entre deux jeunes adolescents de deux bandes rivales. Mavela, 15 ans, membre des Black Bronx, qui tombe éperdument amoureuse du charismatique Marwan appartenant à la bande rivale, les 1080. Les deux jeunes gens sont brutalement contraints de choisir entre la loyauté à leur gang et leur amour. Mais est-ce possible ? Un film à voir absolument.
Le jury du long métrage, composé des Marocaines Nadia Niazi et Narjiss Nejjar, l’acteur Greg Orvis, le réalisateur sénégalais Moussa Touré, sous la présidence du producteur-réalisateur Kramo-Lancinante Fadika, a récompensé le scénario de Philippe Faucon pour «Fatima».

 Le Prix du meilleur rôle masculin a été attribué ex aequo à Aziz Dades et Avishay Benazra pour leur prestation dans «L’Orchestre de minuit». Rappelons que Aziz Dades a été critiqué pour son jeu dans ce film, mais ce Prix reconnaît ses efforts d’acteur. Par ailleurs, le prix du meilleur réalisateur a été décerné à la française Fabianny Descamps pour son film «Isola». La cérémonie de clôture a été marquée par des moments forts de partage entre artistes nationaux et internationaux. Il faut dire que cette 13e édition a connu plusieurs temps forts, comme la rencontre de l’acteur Mohamed Miftah avec son public. Ce dernier a ouvert son cœur à ses fans pour raconter et partager avec eux une carrière de plus de quatre décennies, en paroles et en images. Un autre moment de partage a marqué cette édition. Il s’agit des témoignages d’un trio d’hommes du septième art, immigrés aux États-Unis chacun dans son domaine. Le public gadiri et les étudiants de l’Université Ibn Zohr avaient rendez-vous avec les récits du producteur d’origine marocaine Fouad Challa, de l’acteur d’origine suisse Greg Orvis et du désigner de l’Afrique du Sud Rod Dyer. Ces trois créateurs ont immigré à une étape de leurs vies pour s’ouvrir sur d’autres horizons, partager leurs cultures respectives et exceller dans leurs domaines, sans pour autant renier leurs origines.

L’édition 2016 du Festival international cinéma et migrations d’Agadir a été surtout marquée par le choix du pays invité d’honneur. La Côte d’Ivoire a été représentée par une délégation importante, dont le président du jury du long métrage et des représentants du ministère de la Culture ivoirien. Le réalisateur Jean Noël Bah a également représenté son pays via le court métrage «Haut les cœurs !» Au programme du festival était également le film «Wariko, le gros lot», réalisé par Fadika en 1993 et l’œuvre de Jacques Trabi, «Sans regret».

Catégories :Actualités

1 commentaire

  1. Black mérite bien ces prix ! un film fort traitant de la violence urbaine (à Bruxelles en l’occurrence) avec des acteurs amateurs plutôt justes. J’ai beaucoup aimé.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :