Archives de novembre 25th, 2016

Les brodeuses de Meknès sont là !

Les brodeuses de Meknès sont arrivées à Agadir et elles exposent leur travail magnifique à la salle Vera Cruz.

Passez les voir pour admirer ce qu’elles sont capables de faire !la bonne affiche Novembre 2016

Elles seront là jusqu’à dimanche 18 heures.

Voici les coordonnées de Fatim Zahra Ismaili la responsable des brodeuses de Meknès : 06 49 21 83 01  et  05 35 51 19 82

Quelques photos prises sur place en début d’après-midi, qui témoignent de leur savoir-faire :

img_3403 img_3404 img_3405 img_3406 img_3407 img_3408 img_3409 img_3410 img_3411 img_3412 img_3413 img_3414 img_3415 img_3416 img_3417 img_3418 img_3419

Communiqué de Presse Surfrider Foudation Maroc pour la protection du littoral

.

.

.

Comm.Presse LA SOURCE MYSTERY + PHOTOSComm.Presse LA SOURCE MYSTERY + PHOTOS

Signez la pétition en cliquant sur le lien ci-dessous :

SURFRIDER FOUNDATION MAROC
 
Site web : www.surfridermaroc.com  
 
/Surfridermaroc           /Surfridermaroc  
/Surfridermaroc           
/Surfridermaroc

Sodisma organise des journées portes ouvertes « Renault et Dacia » du 24 au 26 novembre

b2f29501-2ac3-4f49-b9e8-a3d6750dece8-1200

Sodisma organise des portes ouvertes « Renault et Dacia »,

du 24 au 26 Novembre 2016 de 08h00 à 19h00 au sein de la concession, Avenue Cadi Ayad à Agadir

Le Maroc ambitionne de produire 9 tonnes de safran d’ici 2020

aujourdhui.ma – 24/11/2016

Le Maroc ambitionne de produire 9 tonnes de safran d’ici 2020

Le contrat-programme relatif à la production du safran, signé entre la Fédération interprofessionnelle marocaine du safran et le gouvernement, table sur une production de 9 tonnes d’ici 2020, a indiqué, mardi à Agadir, le président du Conseil régional du Souss-Massa et directeur de l’Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et de l’arganier, Brahim Hafidi.

S’exprimant à l’ouverture des travaux du 5ème Symposium international sur le safran, M. Hafidi a souligné que la production annuelle de cette épice noble est estimée actuellement à 6 tonnes, grâce à une multiplication de la surface plantée qui est passée de 600 hectares en 2009 à 1.650 hectares aujourd’hui.

Ce contrat-programme prévoit également la mise à la disposition des agriculteurs de l’équipement hydro-agricole pour la mobilisation de l’eau au niveau des safranières, le renforcement des programmes d’encadrement, de sensibilisation et de formation visant l’appropriation de techniques optimales de conduite des champs et le renforcement des travaux de recherche appliquée visant la sélection clonale, la valorisation des ressources locales et l’optimisation de la conduite technique en vue de l’augmentation de la productivité, l’amélioration de la qualité et de la compétitivité, a-t-il ajouté.

Tourisme : La destination Agadir surmonte sa crise conjoncturelle au 3ème trimestre

par Majda Saber – aujourdhui.ma – 24/11/2016

Tourisme : La destination Agadir surmonte sa crise conjoncturelle au 3ème trimestre

Les résultats enregistrés permettent aux professionnels d’annoncer, compte tenu des prévisions et de la reprise constatée, qu’ils peuvent terminer l’année avec un taux de croissance variant entre +2% et +4%.

Le troisième trimestre de cette année rééquilibre la balance touristique au niveau de la destination Agadir. Le marché national campe en première position, suivi du marché russe . Malgré tout cela la destination est en perte de vitesse sur les marchés traditionnels, notamment français, anglais et polonais (en termes de variation : voir note de bas de page).

Le troisième trimestre 2016 rétablit la balance touristique au niveau de la destination. En effet, les performances enregistrées au cours du mois de juillet, août et septembre viennent remédier à la mauvaise conjoncture touristique enregistrée au cours des deux premiers trimestres. Selon le Conseil régional du tourisme Agadir Souss-Massa, l’analyse des données statistiques au cours de ces mois fait gagner à la destination 11 points. «Nous sommes donc passés de -9% au cours du premier semestre 2016 à +1% durant les 10 premiers mois de l’année. Ainsi nous pouvons d’ores et déjà anticiper et conclure que le secteur touristique à Agadir a surmonté sa crise conjoncturelle au cours du 3ème trimestre 2016». Les résultats enregistrés permettent de ce fait aux professionnels d’annoncer, compte tenu des prévisions et de la reprise constatée, qu’ils peuvent terminer l’année avec un taux de croissance variant entre +2% et +4%.

De ce cumul des nuitées et des arrivées durant les dix mois de cette année, il ressort que la destination a eu une augmentation de +1% en arrivées et une légère baisse de -1,16% en nuitées. «Les établissements d’hébergement classés d’Agadir ont enregistré 773.574 visiteurs au cours des dix premiers mois de l’année 2016 par rapport à 766.301 visiteurs en 2015 et ont comptabilisé 3.598.325 nuitées en 2016 par rapport à 3.640.593 en 2015», annonce-t-on. Le marché national continue par ailleurs à occuper la première place. Sa domination est confirmée avec +10,44% en arrivées et 11,10% en nuitées au cours des 10 premiers mois de l’année 2016. Ainsi il confirme sa position de principale demande touristique à la destination Agadir.

Le marché national est suivi du marché russe avec +308,54% en arrivées et 325,30% en nuitées.

La même courbe de hausse est loin d’être réalisée par des marchés traditionnels. Le marché français a chuté avec – 18% en arrivées et en nuitées. Le marché allemand avec -3% en arrivées et -0,04 % en nuitées et le marché anglais avec -6% en arrivées et -10% en nuitées.

La durée moyenne de séjour durant les 10 premiers mois de l’année 2016 a enregistré une baisse, soit 4,65 en 2016 par rapport à 4,75 en 2015. Notons que le taux d’occupation dans les hôtels classés de la ville d’Agadir durant les 10 premiers mois de l’année 2016 a enregistré une baisse de -2, soit 47,22% en 2016 par rapport à 48,15% en 2015. Les performances du mois d’octobre confirment une légère baisse des arrivées de – 0,91% et – 3,55% en nuitées. Soulignons que le nombre de touristes est passé de 74.969 en 2015 à 74.287 arrivées en 2016, soit 681 touristes en moins. En corrélation, les nuitées sont passées de 348.058 en 2015 à 335.718 en 2016, soit une perte de 123.400 nuitées. Et bien qu’au cours du mois d’octobre le marché national maintienne ses performances avec 2,46% en arrivées et 2,36% en nuitées et en dépit d’une bonne reprise du marché allemand, cette régression est due à la baisse de fréquentation de certains marchés traditionnels: le marché français avec -4% et le marché anglais de -10%. Même dégringolade enregistrée, au cours du mois d’octobre, au niveau du marché polonais. Les arrivées ont chuté de -34,95% et les nuitées de -42,69%.

Il convient quand même de préciser qu’en valeur absolue pour octobre 2016, le marché français se situe en seconde position (107669 arrivées en octobre 2016), le premier étant le marché national (304396 arrivées en octobre 2016),
le marché russe arrivant loin derrière (en 6ème position avec seulement 26939 arrivées en octobre 2016) derrière l’Allemagne (3ème avec 71990 arrivées) ,
la Grande Bretagne (4ème avec 62565 arrivées) et l’Arabie Saoudite (5ème avec 29597 arrivées), pratiquement au même niveau que la Belgique (7ème avec 26590 arrivées)

– chiffres du Centre Régional du tourisme d’Agadir –

%d blogueurs aiment cette page :