Archives de décembre 11th, 2016

Exposition des artistes-peintres de l’UFE

.

Cet après-midi, visite à Vera Cruz pour voir l’exposition de peinture des artistes de l’UFE.

Beaucoup de beaux tableaux :

img_3819 img_3820

img_3823

img_3821 img_3822 img_3835 img_3836 img_3837 img_3838

img_3824 img_3825 img_3826 img_3827 img_3828 img_3829 img_3830 Mais aussi de belles sculptures :img_3831 img_3832 img_3833 img_3834

Tourisme : Optimisme à Agadir, attentisme à Marrakech

par Kenza Khatla – media24.com – 09/12/2016

marrakech16002

Baie Attractivite-touristique

La fin de l’année s’annonce différemment à Marrakech et à Agadir.
Dans la première ville, c’est l’attentisme, les taux d’occupation des hôtels sont bas et les réservations sont mitigées.
Par contre, Agadir fait déjà le plein.

Nos recherches à Agadir ont abouti toutes au même constat: c’est le plein et la fin de l’année s’annonce excellente. Par contre, pour Marrakech, il ne fait aucun doute que c’est l’attentisme. Un attentisme perçu de manière divergente par les professionnels. Comme on va le voir, certains restent positifs et d’autres sont pessimistes.

COP22, Festival international du film… un enchaînement d’événements qui n’a pour autant aucun impact sur la fréquentation touristique à Marrakech, selon un haut responsable du tourisme dans la ville ocre. Contacté par Médias 24, notre interlocuteur nous a confié que « la situation frôle la catastrophe« .

« Les réservations ne sont même pas à 30% au 8 décembre. Par rapport à la même période de l’année précédente, la ville est vide et les touristes étrangers se font rares », a-t-il expliqué, ajoutant que « les réservations pour la Saint Sylvestre ne commenceront qu’à partir du 26 décembre prochain pour les clients du marché national ».

Il a confirmé que les petites entités, telles que « Naoura Barrière » et « Palais Aziza & spa », afficheront complet au 31 du mois de décembre, contrairement aux grands hôtels comme le « Mövenpick » et « Kenzi Farah ».

« Les touristes étaient beaucoup plus nombreux en 2015 » a-t-il fait savoir, notant que « cette baisse s’explique principalement par le retard de la formation du gouvernement, ainsi que par le manque de promotion du tourisme ».

Par contre, un observateur touristique, qui requiert également l’anonymat, nous a révélé que le mois de novembre a été exceptionnel à Marrakech,  grâce à la COP22 et au FIFM. « Actuellement, c’est la basse saison dans le monde entier. Les réservations ne commenceront qu’à partir du 25 décembre prochain », a-t-il indiqué.

Pour rappel, le taux d’occupation dans les hôtels classés de Marrakech, durant les 9 premiers mois de 2016, a atteint 47% contre 50% durant la même période de l’année 2015, selon un communiqué du Conseil régional du tourisme (CRT). L’évolution mensuelle a, quant à elle, fait ressortir que le mois de juillet a enregistré la plus forte hausse (+27%), suivi du mois de septembre (+10%).

CRT Agadir: Le taux d’accroissement prévu pour l’année 2016 varie entre 2 et 4%.

Par ailleurs, la ville d’Agadir connaît une réelle reprise. Fouad Hajoui, directeur du Conseil régional du tourisme (CRT) d’Agadir Souss Massa, nous a expliqué que « la tendance est  bonne. Agadir a connu des mois difficiles. A partir du mois de juin, nous avons lancé une campagne pour promouvoir la ville, qui a attiré un grand nombre de touristes nationaux ».

Selon une note de conjoncture touristique du mois de novembre 2016, qui présente également le cumul des 11 premiers mois de l’année, les arrivées ont enregistré une augmentation de 12,47%.

Le nombre de touristes est passé de 61.659 arrivées en 2015 à 69.345 en 2016, soit 7.686 arrivées additionnelles. Les nuitées sont passées pour leur part de 277.520 en 2015 à 321.942 en 2016, soit un gain de 44.422 nuitées.

Selon M. Hajoui, cette hausse s’explique par l’augmentation de certains principaux marchés émetteurs, à leur tête le marché allemand, qui confirme sa reprise, avec une augmentation de l’ordre de 84,25%, soit 6.328 visiteurs supplémentaires. Il est suivi par le marché français (5,4%), le marché hollandais (27%) et le marché scandinave (avec 723 touristes supplémentaires et un taux d’accroissement de 245%). Le marché russe maintient quant à lui sa progression exceptionnelle de 321,5% (807clients).

En outre, le marché anglais a enregistré une baisse de 3%, suivi du marché belge avec -25,7% et polonais avec -14%, a ajouté la même source.

En somme, la ville d’Adagir a enregistré, durant les 11 premiers mois de l’année 2016, une augmentation du mouvement touristique, avec +1,8% en arrivées et +0,05% en nuitées.

Il est à noter que le marché national maintient sa position de principale demande touristique à destination d’Agadir, avec 325.766 visiteurs et un taux d’accroissement de 9,2%.

Enfin, et « conformément aux prévisions, l’année 2016 se terminera avec un taux d’accroissement compris entre 2 et 4% », nous a confié M. Hajoui.

Le Concert de Noël en l’Eglise Sainte-Anne

.

C’est un admirable spectacle qui nous a été offert par deux chorales hier soir :
La Chorale de l’UFE
et la Chorale Notre Dame d’Afrique.
sous la direction de Susan Tufani
avec Johnny Monnin au piano.

sainte-anne_0001

Le programme : 
1ère partie :sainte-anneet la seconde partie :sainte-anne-001

Toutes les répétitions qui ont été faites par les chorales nous ont permis d’assister à ce remarquable concert.

Voici une sélection des meilleures photos que j’ai faites pendant ce beau spectacle :

img_3663 img_3664 img_3665 img_3668 img_3671 img_3676img_3679img_3690img_3694img_3695img_3697img_3699img_3700img_3705img_3706img_3708img_3713img_3714img_3716img_3718img_3719img_3722img_3725img_3731img_3734img_3735img_3737img_3738img_3739img_3741img_3743img_3744 img_3745 img_3747 img_3748 img_3749 img_3754 img_3759 img_3762img_3764img_3767img_3779img_3780img_3786img_3792img_3793Ceux qui n’ont pas pu assister à ce magnifique Concert n’ont pas tout perdu : une seconde chance de le voir leur est offerte le 14 décembre à 20 heures.
%d blogueurs aiment cette page :