A Agadir, Akhannouch dresse la feuille de route pour la restructuration du RNI

ledesk.ma – 15/01/2017

Aziz Akhannouch, patron du RNI
Aziz Akhannouch, patron du RNI au pupitre du théâtre en plein air d’Agadir – Ph. RNI

Le président du RNI a choisi d’annoncer cette feuille de route à partir de son fief de la région de Souss-Massa qui incarne, dit-il, « les valeurs que son parti porte : la droiture, le sérieux et l’honnêteté » Le président du Rassemblement National des Indépendants (RNI) Aziz Akhannouch a dressé, dimanche à Agadir, les grandes lignes de sa feuille de route pour la restructuration du parti et la dynamisation de son action avec l’ambition de « mieux servir les citoyens et les intérêts suprêmes de la Nation » .

Lors d’un rassemblement au théâtre de plein air de la ville, Akhannouch a indiqué que la vision prospective du parti et son organisation stratégique constituent l’aboutissement de la tournée effectuée dans les différentes régions du royaume pour se concerter avec les bases du RNI.

« Nous avons choisi d’annoncer cette feuille de route a partir de la région de Souss-Massa qui incarne parfaitement les valeurs que nous portons en tant que formation politique : la droiture, le sérieux et l’honnêteté », a-t-il déclaré, ajoutant que sa formation, forte de ses militants, ses cadres et ses compétences ainsi que des réalisations de ses ministres, « n’a d’autres adversaires que la pauvreté, la précarité et le chômage ».

GOUVERNÀNCE INTERNE ET DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE

A cet effet, Akhannouch a relevé l’impératif de consolider « la gouvernance interne et la démocratie participative », indiquant que les échéances de 2021 constituent l’horizon pour le parti.

Dans ce sens, le patron du RNI a indiqué que « la priorité sera donnée à la dynamisation des structures locales et régionales afin de faire entendre la voix des militants et renforcer la proximité avec le citoyen, réhabiliter l’action politique, et renforcer le rôle des organisations parallèles du parti notamment celles des jeunes, de la femme et des professionnels ».

Pour ce faire, il a exposé des mesures concrètes pour combler le déficit en communication au sein du parti ainsi qu’en termes de mise en valeur de ses réalisations et celles de ses ministres, soulignant « qu’il est temps de sortir de la logique d’un parti travaillant uniquement pour les élections a une formation dynamique et constamment a l’écoute des citoyens ».

Dans le volet politique, le président du RNI a insisté qu’« en démocratie, remporter la majorité n’implique nullement l’exclusion des autres », insistant que la priorité pour son parti est « de continuer a œuvrer en faveur de l’édification d’un Maroc ouvert et fort, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI ».

Le meeting d’Agadir, qui clôt les concertations régionales engagées par le parti de la colombe à travers les différentes régions du Royaume, s’est déroulé en présence notamment du Secrétaire général de l’Union Constitutionnelle, Mohamed Sajid ainsi que des membres du bureau politique du RNI.

Publicités

Auteur : Michel Terrier

Un ancien d'Agadir revenu au pays.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s