Les emplois «perdus» des agrumes

par Fatiha Nakhli – leconomiste.com – 13/01/2017

  • La sur-offre actuelle aurait pu permettre de créer 3.500 emplois directs et 9.000 indirects
  • Les régions à fort potentiel doivent lancer leurs propres stations de conditionnement
  • Les professionnels en conclave ce samedi dévoileront leur plan d’action et les requêtes inhérentes
agrumes_emploi_038.jpg

Si les régions à fort potentiel avaient leurs propres stations de conditionnement, la récolte aurait pu se faire de façon régulière et éviter aux agriculteurs de laisser dans certains cas les fruits pourrir au lieu de procéder à leur récolte (Ph. L’Economiste)

L’actuelle campagne agricole se distingue par une forte production d’agrumes qui dépasse la capacité des 53 stations de conditionnement opérant au niveau national. «Durant des années, les producteurs ont vendu sur arbre, or cette année les stations n’ont pas fait appel à cette surproduction étant donné l’autosuffisance des producteurs intégrés dans les stations de conditionnement», explique Khalid Bounajma, président de l’Association des conditionneurs d’agrumes au Maroc (Ascam). «Lors d’une campagne agricole, la réception des 53 stations ne dépasse pas 850.000 tonnes, ce qui ne représente que le tiers de la production du verger national», a-t-il ajouté.

 Le secteur des agrumes passe par une crise de sur-offre, la production nationale en agrumes ayant atteint ses objectifs plus tôt que prévu. Dans ce sens, l’Ascam et Maroc Citrus ont mené une enquête auprès des 53 stations de conditionnement qui fait ressortir que la valorisation et la conquête des nouveaux marchés n’ont pas pu accompagner cette production.Les résultats de cette étude seront présentés samedi prochain dans la région Béni Mellal-Khénifra où se tiendra l’assemblée générale de l’association. Le choix de cette zone pour tenir cette journée se justifie par le développement très important dans la production des agrumes dans la région, soit quelque 420.000 tonnes cette année.

«Avec un potentiel pareil, il y a de la place pour créer 10 stations de conditionnement de 20.000 tonnes chacune, ce qui devrait générer quelque 3.500 emplois directs et 9.000 indirects», insiste Khalid Bounajma. Pour l’Ascam, cette journée d’étude a pour principal objectif d’encourager les agriculteurs à se rassembler et de créer leurs propres stations afin d’avoir une place dans l’export national. L’optique est aussi de présenter les clés de réussite des projets de création des stations de conditionnement tout en mettant l’accent sur les différentes étapes de réalisation du projet.

L’association compte aussi lancer un plan d’action opérationnel avec l’implication des décideurs de la région avec pour finalité, la mise en place de stations de dernière génération qui peuvent jouer leur rôle de vitrine commerciale pour les clients étrangers. «Nous militons pour que l’aide de l’Etat dans les secteurs de valorisation soit à l’image des aides octroyées à la production; les aides de l’état n’ayant pas dépassé 2% des montants globaux de l’investissement pour les dernières stations créées durant les 3 dernières années», insiste Bounajma.

Pour rappel, l’Assemblée générale de l’Ascam aura lieu ce 14 janvier à la chambre d’agriculture de Béni Mellal. Outre les représentants des stations membres de l’Ascam et les grands agriculteurs de la région de Béni Mellal-Khénifra, la manifestation connaîtra également la participation d’autres intervenants institutionnels dans le secteur. A savoir, l’Etablissement autonome de contrôle et de coordination des exportations (EACCE), les Directions régionales de l’agriculture (DRA) ou encore l’Agence pour le développement agricole (ADA).

Publicités

Auteur : Michel Terrier

Un ancien d'Agadir revenu au pays.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s