Routes : Une étude pour le tronçon de voie express Tiznit-Guelmim

par Mohamed Laabid – aujourdhui.ma – 18/01/2017

Routes : Une étude pour le tronçon Tiznit-Guelmim

Voie express Tiznit-Laâyoune-Dakhla

Le département de l’équipement sélectionnera le 2 février prochain un cabinet d’études pour lui confier le marché de réalisation de l’étude géotechnique et l’expertise pour la tranche Tiznit-Guelmim du géant projet de voie express Tiznit-Laâyoune-Dakhla contre 2,5 millions de dirhams.

 Le prestataire retenu devra notamment procéder à l’exploitation des cartes et relevés géologiques, géotechniques et topographiques pour la reconnaissance du tracé. Les informations à recueillir doivent comprendre la géologie, la morphologie, l’hydrologie et l’histoire du site. Il devra par ailleurs délimiter les zones présentant des versants instables ou pouvant présenter des instabilités après terrassement.

Le projet de la voie express Tiznit-Laâyoune-Dakhla, qui va mobiliser une enveloppe budgétaire de 8,5 milliards de dirhams, sera réalisé en deux tranches. La première reliera Tiznit à Laâyoune, pour 655 km et 6,2 milliards de dirhams, et la seconde ira de Laâyoune à Dakhla et coûtera 2,3 milliards de dirhams. Le premier tronçon sortira de terre alors que le second consistera en un élargissement et un renforcement de la route existante.

Le chantier vise à doter les provinces du Sud d’un axe routier aux normes internationales et d’un haut degré de sécurité. Ce projet qui bénéficiera aux populations des régions du Souss-Massa, Guelmim Oued Noun, Laâyoune-Sakia El Hamra et Dakhla-Oued Eddahab, sera réalisé dans un délai de six ans et portera sur près de 1.055 km.

Cette voie express a pour objectifs de réduire la durée des déplacements, éviter les coupures de routes suite aux inondations et à l’ensablement, baisser les charges d’exploitation des véhicules et améliorer les services de logistique au profit des voyageurs et en termes de transport de marchandises. Elle sera composée des tronçons Tiznit-Guelmim, Guelmim-Laâyoune, Laâyoune-Dakhla, en passant par Tan Tan, Tarfaya et Boujdour.  Le projet comptera également la création d’aires de repos, et des parkings pour camions.

Le développement de cet axe routier, qui constituera un levier important pour l’investissement public et privé, impactera positivement et directement une population de plus de 2,2 millions d’habitants, répartie sur 10 provinces de plus de 420.000 km2 et contribuera au développement socio-économique des régions concernées.

Publicités

Auteur : Michel Terrier

Un ancien d'Agadir revenu au pays.

2 réflexions sur « Routes : Une étude pour le tronçon de voie express Tiznit-Guelmim »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s