Hommage au cinéma marocain au Festival de Berlin du 9 au 19 février

Dans le cadre  du Festival International du film de Berlin, seront proposés trois longs métrages représentatifs du cinéma marocain des années 1970 et 1980, à savoir « Wachma » (Traces) de Hamid Bennani (1970), un film culte de la cinéphilie marocaine, « Assarab »(Mirage) de Ahmed Bouanani (1979), film synthèse d’une approche du cinéma ancré dans son histoire et sa culture , ainsi que « Hallak derb alfoukra » (Le coiffeur du quartier des pauvres) de feu Mohamed Reggab (1982).

Parmi les courts-métrages proposés, figurent « De chair et d’acier »  de Mohamed Afifi (1967), « Tarfaya ou la marche d’un poète  » (1966), « Mémoire 14  » (1971), et « Les quatre sources » (1978) d’Ahmed Bouanani; « Six et douze » de Mohamed Abderrahman Tazi, Abdelmajid R’chich, et Bouanani (1978) outre « Alborak » de Majid Rechich (1973) et également « Retour en Agadir » (1967) de Mohamed Afifi que vous pouvez voir ci-dessous en souvenir, à un mois de l’anniversaire du séisme.

Court-métrage « Retour en Agadir » de Mohamed Afifi :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.