Nouvel élan pour la formation continue

par Fatiha Nakhli – leconomiste.com – 31/01/2017

  • Deux conventions entre l’OFPPT, le Conseil régional et l’UIZ dans le Souss
  • 6 nouveaux établissements dédiés pour un montant de 330 millions DH

logoUne nouvelle dynamique est donnée à la formation dans la région Souss Massa (SM). En effet, l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) vient de signer deux conventions de partenariat et de coopération avec le Conseil régional SM d’un côté et l’Université Ibn Zohr de l’autre. «Notre objectif est la mise en œuvre du plan régional de développement selon une approche participative», a indiqué Larbi Bencheikh, directeur général de l’OFPPT. Et ce, en améliorant le système d’enseignement et de formation initiale et continue dans la région pour un renforcement des compétences des ressources humaines.

De nombreux projets structurants sont en cours de réalisation dans la région, d’où l’intérêt de préparer des cadres spécialisés et une main d’œuvre qualifiée. Dans le détail, la première convention signée avec le Conseil régional Souss Massa porte sur le renforcement de la formation professionnelle à travers la création de 6 nouveaux établissements. Deux seront basés à Agadir et dispenseront des formations dans les métiers liés à l’industrie agro alimentaire et à l’offshoring. Quatre autres établissements pluridisciplinaires seront créés à Inezgane-Ait Melloul, Assaka, Tikiouine et Ait Amira.

Ce qui permettra de renforcer l’offre de formation, d’accompagner le développement et de répondre à la demande des acteurs socio-économiques au niveau régional. Par ailleurs et afin d’encourager les porteurs de projets, des rencontres seront organisées au niveau du «Centre d’affaires pour les entreprises» qui sera de même amélioré. L’enveloppe budgétaire allouée à ces projets est de 330 millions DH financés par l’Ofppt et le Conseil régional.
Pour rappel, la région dispose aujourd’hui de 23 centres de formation ayant une capacité de 34.000 chaises pédagogiques, contre seulement 2.955 en 2002. Soit un taux d’accroissement important. Dans la région, la formation est aussi assurée au niveau des centres pénitenciers qui comprennent 5 établissements dédiés.

Pour rappel, la cérémonie de signature des deux conventions entre l’OFPPT, le Conseil régional et l’Uiz était présidée par Zineb El Adaoui, Wali de la région Souss Massa et Gouverneur de la préfecture d’Agadir Ida Outanane. Le Centre régional d’investissement (CRI), la CGEM, les chambres professionnelles de la région Souss Massa et quelques collectivités territoriales de la région étaient aussi représentés.

Formation universitaire

La deuxième convention, signée par Larbi Bencheikh, directeur général de l’OFPPT et Omar Halli, président de l’Université Ibn Zohr, est relative à la mise en place de programmes de formation en partenariat. Afin de développer les compétences et d’encourager la création d’entreprises. «Cette année, l’université a reçu 59.900 demandes d’inscription dans les masters et les licences professionnelles», a indiqué Omar Halli. Ce qui dénote d’une demande grandissante des candidats qui veulent ainsi augmenter leurs chances d’intégrer le marché du travail. Afin d’accompagner activement le développement économique régional dans le Souss Massa, l’université va donner la priorité à différentes spécialités dont les énergies renouvelables, le tourisme, l’ingénierie électrique, BTP ou encore transport et logistique.

Publicités

Auteur : Michel Terrier

Un ancien d'Agadir revenu au pays.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s