Catering : Redistribution des cartes dans 4 aéroports

par Jean-Modeste Kouame – leconomiste.com – 06/02/2017

  • La gestion des plateformes de Marrakech, Agadir, Tanger et Laâyoune mises en concurrence
  • Plus de 5 millions de passagers y ont transité en 2016
La libéralisation du catering vise, entre autres, à l’amélioration du service dans les aéroports.
La libéralisation du catering vise, entre autres, à l’amélioration du service dans les aéroports.

Les opérateurs retenus à l’issue de l’appel d’offres, pour la gestion des services d’assistance en escale (service commissariat) des aéroports Marrakech Menara, Agadir Al-Massira, Tanger Ibn Batouta et Laâyoune Hassan 1er seront bientôt connus. «La prestation comprendra la liaison avec les fournisseurs et la gestion administrative, le stockage, la préparation et la livraison du matériel, des denrées, de la nourriture, des boissons et des accessoires nécessaires à leur préparation», précise l’Office national des aéroports (ONDA). L’adjudication donnera lieu à la signature d’une convention entre l’adjudicateur (Office national des aéroports) et l’opérateur, pour une durée allant de la date de début d’exploitation à l’expiration de l’agrément délivré par la direction de l’aéronautique civile. En contrepartie, le soumissionnaire versera une redevance commerciale annuelle correspondante à un pourcentage du chiffre d’affaires hors taxes, d’un minimum de 5%. Il sera aussi assujetti à un minimum garanti annuel Hors taxes de 500.000 DH pour l’aéroport Marrakech Menara, 250.000 DH pour Agadir Al-Massira, 200.000 DH pour Tanger Ibn Battouta à 60.000 DH pour Laâyoune Hassan 1er.

La convergence des textes en vigueur avec la réglementation européenne, opérée en 2014, a permis la dynamisation de l’activité d’assistance en escale au Maroc et l’instauration d’un environnement concurrentiel. Ce qui permet aux aéroports de se retrouver avec deux ou trois opérateurs en concurrence. Une situation qui ne peut être que profitable aux passagers, aux compagnies aériennes et à l’attractivité du Maroc en tant que destination touristique. En 2016, l’aéroport de Marrakech Menara a enregistré plus de 3,2 millions de passagers. Celui d’Agadir Al-Massira a compté plus de 1,1 million de passagers, celui de Tanger a vu transiter plus de 716.000 passagers et plus de 151.000 via Laâyoune Hassan 1er.

Une opération similaire, sur le handling cette fois-ci, avait déjà été réalisée en janvier 2012, avec à la clé l’attribution de quatre licences: deux licences pour l’aéroport Mohammed V de Casablanca, une licence pour la zone sud (Marrakech, Agadir, Essaouira, Laâyoune, Ouarzazate, Dakhla, Guelmim, Tan-Tan et Zagora), une licence pour la zone nord (Tanger, Rabat, Fès, Oujda, Nador, Al-Hoceïma, Tétouan, Errachidia et Bouarfa). A l’issue de l’appel d’offres, les handlers Swissport et Globalia ont été retenus. Ils étaient en concurrence avec Servisair, Aviapartner, Menzies Aviation et le groupement Ease. Swissport a été retenu pour l’aéroport Mohammed V, les aéroports de la zone nord et de la zone sud.
Quant à Globalia, il a été retenu pour la deuxième licence de l’aéroport Mohammed V.

Publicités

Auteur : Michel Terrier

Un ancien d'Agadir revenu au pays.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s