Les fausses informations concernant le tremblement de terre de ce matin

C’est incroyable,

Un site (lequel ?) a diffusé tôt ce matin un information concernant l’épicentre du séisme et le localisant à proximité d’Aït Amira dans la province de Chtouka Aït Baha.

Sans vérifier cette information (c’est tellement plus facile), un grand nombre de médias  a repris cette information : c’est le cas, en particulier de : lemag.ma, yabiladi.ma, lesiteinfo.com, le360.ma

De rares autres sites ont publié, après avoir vérifié :
huffpostmaghreb.com

Les sites scientifiques spécialisés dans le domaine sismique ont pourtant diffusé l’information dans le courant de la matinée, en fournissant les données techniques précises : il s’agit, en particulier de CSEM – EMSC : 

Le Centre sismologique euro-méditerranéen (CSEM) est une organisation à but non lucratif avec 84 instituts en tant que membres de 55 pays différents. Il a été établi en 1975, à la demande de la Commission sismologique
euro-méditerranéenne (EMSC).
Étant donné que la région euro-méditerranéenne est sujette à des tremblements de terre destructeurs, il y avait un besoin pour une organisation scientifique d’être responsable de la détermination, le plus rapidement possible (dans l’heure de la survenance du tremblement de terre), des caractéristiques de ces tremblements de terre. Par conséquent, le CSEM reçoit des données sismologiques de plus de 65 agences sismologiques nationales, principalement dans la région Euro-Med dont le Maroc fait évidemment partie.
Le CSEM est devenu opérationnel le 1er Janvier 1975, à l’Institut de Physique du Globe de Strasbourg. Il a reçu ses statuts définitifs en 1983.
En 1987, le CSEM a été nommé par le Conseil de l’ Europe en tant qu’organisation pour fournir le système d’ alerte européen en vertu de l’Accord partiel ouvert (OPA) sur les risques majeurs.
En 1993, les statuts et l’organisation CSEM ont été modifiés. Son siège déplacé vers le Laboratoire de Détection et de Géophysique (LDG) au sein du Département Analyse, Surveillance, Environnement (Dase) de la Commission française de l’énergie atomique (CEA), à Bruyères-le-Châtel (Essonne, France).
Comme une organisation internationale, non gouvernementale et sans but lucratif, cette association met également l’accent sur la promotion de la recherche sismologique. Cela se transforme en participation CSEM dans de nombreux pays européens (7e PC et H2020) projets:

Voici l’intégralité des informations diffusées par CSEM – EMSC sur le séisme de ce matin :

Carte générale :

1

Summary :

2

Maps :

Earthquake views :

3

4

List of providers :

8

Scientific Data :

5

6

Explication de tous les paramètres utilisés dans les données précédentes :

7

Et, pour terminer, une autre carte de localisation de l’épicentre.
Origine :
http://www.volcanodiscovery.com/earthquakes/quake-info/1583359/M4-Mon-20-Feb–MOROCCO.html

epicentre

 

Publicités

Auteur : Michel Terrier

Un ancien d'Agadir revenu au pays.

2 réflexions sur « Les fausses informations concernant le tremblement de terre de ce matin »

  1. Les médias ne font plus leur travail; ils veulent du sensationnel et de l’immédiateté au détriment de l’investigation et de l’analyse. Ce monde est schizophréne. Merci à vous d’avoir fait un travail journalistique de qualité.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s