INDH : Focus sur les projets lancés dans la région entre 2005 et 2016

lematin.ma – 24/02/2017

Souss-Massa-INDH-.jpg Le transport scolaire est l’un des volets cruciaux dans lesquels s’est investi l’INDH.

Depuis son lancement dans la région de Souss-Massa, l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) a permis la réalisation de milliers de projets socio-économiques tant en milieu urbain que rural.

Lancée en 2005, l’Initiative nationale pour le développement humain a contribué à l’amélioration des conditions socio-économiques des catégories démunies, en s’articulant autour de trois grands axes, à savoir la réduction des déficits sociaux, en particulier dans les quartiers urbains pauvres et les communes rurales les plus défavorisés, la promotion des activités génératrices de revenus et l’adaptation aux besoins spécifiques des personnes en situation de précarité. Dans la région de Souss-Massa, l’INDH a contribué au lancement de milliers de projets tant en milieu urbain que rural.

Tiznit

Un total de 790 projets d’un montant global de 248,4 millions de DH a été réalisé dans la province de Tiznit entre 2005 et 2016, dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain. La contribution de l’INDH à ces projets, qui ont bénéficié à 261.426 personnes, était de l’ordre de 168,85 millions de DH, alors que la part des partenaires était de 38,15 millions de DH, selon la Division de l’action sociale relevant de la préfecture de cette province.Les investissements consacrés aux projets de lutte contre l’exclusion sociale en milieu urbain totalisent quelque 21 millions de DH, dont plus de 16 millions de DH proviennent du fonds de l’INDH, profitant à 16.654 personnes. Quant au programme transversal, qui comporte 318 projets, il a hérité d’un budget de plus de 85 millions de DH, dont une contribution de l’INDH de l’ordre de 52 millions de DH, pour quelque 95.664 bénéficiaires. Les investissements consacrés aux projets de lutte contre la précarité et l’exclusion à travers l’ensemble des communes de la province de Tiznit totalisent quelque 45 millions de DH, dont plus de 23 millions de DH proviennent du fonds de l’INDH. Ces projets ont bénéficié à 10.919 personnes.

Les projets de lutte contre la pauvreté en milieu rural au nombre de 368 ont, par ailleurs, nécessité un budget de plus de 94 millions de DH, dont 76 millions de DH du fonds de l’INDH, profitant à 138.189 personnes. À noter que la province de Tiznit, composée de 23 communes rurales et de 2 communes urbaines, compte 207.367 habitants, selon le Recensement général de la population et de l’habitat de 2014.

Agadir

Plus de 425 millions de DH ont été alloués aux projets réalisés dans le cadre de l’INDH, au nombre de 717, dans la préfecture d’Agadir-Ida Outanane durant la période 2005-2016. Selon des données fournies par la Division de l’action sociale de cette préfecture, la contribution de l’INDH dans ces projets, qui ont bénéficié à quelque 351.705 personnes, s’élève à plus de 303 millions de DH. Les investissements consacrés aux projets de lutte contre la précarité et l’exclusion à travers l’ensemble des communes d’Agadir-Ida Outanane totalisent quelque 108 millions de DH, dont plus de 63 millions de DH proviennent du fonds de l’INDH, profitant à 17.699 personnes.
Parallèlement, plus de 178 millions de DH ont été réservés au financement de projets de lutte contre l’exclusion sociale en milieu urbain au cours de cette période. Au total, 124 projets, ayant bénéficié à 12.774 personnes, ont été financés à hauteur de 149 millions de DH environ par l’INDH.

Par ailleurs, un budget de plus de 92 millions de DH, dont une contribution de l’INDH de l’ordre de 55 millions de DH, a été alloué au programme transversal, qui comporte 369 projets et qui a bénéficié à 245.691 personnes. Enfin, les 131 projets de lutte contre la pauvreté en milieu rural ont nécessité un budget de 44 millions de DH, dont près de 35 millions de DH du fonds de l’INDH, et ont concerné 75.541 personnes. Ces investissements portent sur l’approvisionnement en eau potable (103 projets), l’éducation et la formation (94), l’agriculture (88), les centres polyvalents (75) et le désenclavement (68).

Inezgane-Aït Melloul

Un total de 984 projets a été programmé dans la préfecture d’Inezgane-Aït Melloul entre 2005 et 2016 dans le cadre de l’INDH. Ces projets portent sur un investissement global de plus 503 millions de DH, dont une contribution de l’INDH d’environ 309 millions de DH. La Division de l’action sociale de la préfecture Inezgane-Aït Melloul indique que la contribution des autres partenaires a atteint 193 millions de DH, alors que le nombre de personnes ayant bénéficié de ces projets avoisine les 165.000 habitants. Dans le cadre du Programme de lutte contre l’exclusion sociale en milieu urbain, un total de 376 projets a été réalisé pour une valeur de plus 206 millions de DH, dont près de 164 millions de DH pris en charge par l’INDH. L’on fait également état de 529 projets (plus de 189 millions de DH) dans le cadre du programme transversal ayant profité à 53.568 personnes.
Durant la même période, le budget alloué aux projets de lutte contre la précarité en milieu urbain a atteint 107 millions de DH, dont 63 millions de DH environ ont été mobilisés par l’INDH. Quelque 6.140 personnes ont bénéficié de ces programmes.

Chtouka-Aït Baha

Plus de 329 millions de DH ont été investis, durant la période 2005-2016, dans les projets initiés dans le cadre de l’INDH dans la province de Chtouka-Aït Baha. Au total, il s’agit de 799 projets dans lesquels l’INDH a contribué à hauteur de 180 millions de DH.
Dans le cadre du programme de lutte contre la précarité, un montant de 41,28 millions de DH a été alloué à la réalisation de projets bénéficiant à quelque 2.960 personnes. La contribution de l’INDH s’élève à 32,2 millions de DH, selon les données de la Division de l’action sociale de la province. Un total de 55 projets de lutte contre la pauvreté en milieu rural, bénéficiant à 144.000 habitants, a été programmé entre 2005 et 2016 avec un investissement de près de 138,7 millions de DH, dont une contribution de l’INDH estimée à 74,4 millions de DH. Le programme transversal a été porteur de 442 projets d’un montant de 138,6 millions de DH, avec une contribution de l’INDH d’environ 63,4 millions de DH. Dans le cadre du programme de lutte contre l’exclusion sociale en milieu urbain, 9 projets ont été lancés avec un budget de plus de 11,1 millions de DH, dont 9,3 millions de DH à la charge par l’INDH.

Publicités

Auteur : Michel Terrier

Un ancien d'Agadir revenu au pays.

2 réflexions sur « INDH : Focus sur les projets lancés dans la région entre 2005 et 2016 »

  1. Bonjour

    Je suis né a agadir ,je connaissais bien serge nous somme allez a l’école maternelle ensemble.
    Nous sommes né en mai 1932 avec 2 jours de différence ,mais ma mère a quitté agadir en 1938 apres l’assassina de mon père.
    J’ai retrouvé serge en 2002 apres temps d’annés.
    Merci de me tenir informé des nouvelles d’agadir.
    Amitié jacqueline Rousseau

    J'aime

    1. condoleances , j’ai eu le plaisir de dejeuner avec serge lors de mon voyage au maroc , avec ma maman jacqueline rousseau , tres peinee de cette disparition

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s