Au Maroc, Massilly met la sardine en boîte

par Laurent Rousselle – usinenouvelle.com – 01/03/2017

Massilly, groupe français spécialisé dans la fabrication d’emballages métalliques, s’est implanté au Maroc en juin 2016. Inaugurée le 16 février, l’usine porte de grandes ambitions dans le domaine du conditionnement du poisson.  

Au Maroc, Massilly met la sardine en boîte
Le groupe Massilly est pour l’instant le seul français installé sur le parc Haliopolis, premier parc d’activité du Maroc exclusivement dédié à la valorisation des produits de la mer.

 

Installé à Drarga, à quelques kilomètres de la ville d’Agadir et de son aéroport, le groupe familial Massily est pour l’instant le seul français sur le parc d’Haliopolis. 5,2 millions d’euros ont été investis pour construire ce site, dont l’activité principale consiste à fabriquer des boîtes pour sardines et des seaux pour vernis et peinture. Valérie Bindschedler, directrice marketing et de la communication du groupe détaille : « nous avons actuellement quatre lignes de production de conserves. Deux pour boîtes embouties destinés au marché alimentaire et deux autres pour des conserves destinées à l’alimentaire et à l’industrie. » En outre, le site joue un rôle de plateforme de distribution pour ses capsules et aérosols.

5 milllions d’investissements supplémentaires à 3 ans

Ainsi, l’entreprise a bouclé 2016 avec un chiffre d’affaires de 12 millions d’euros, dont 90% reposent sur son activité de fabrication destinée à l’alimentaire et à l’industrie (les 10% restants concernent son activité distribution). Bien décidé à passer la vitesse supérieure, Massilly a prévu d’injecter 5 millions supplémentaires d’ici trois ans, pour ajouter cinq lignes de production et procéder à des embauches pour atteindre une centaine de collaborateurs sur le site marocain (contre 40 aujourd’hui). A terme, le groupe mise sur une capacité de production entre 300 et 400 millions de boîtes.

Parmi les clients, une majorité d’entreprises marocaines ou de filiales de groupe étrangers. Les acteurs de l’alimentaire sont Belma/Chancerelle, Unimer, Doha, Aveiro, Midav, Cibel, La Gironde, UPA, Cartier Saada, Somia, etc. et pour l’industrie : Cromology, Akso, Atlas peinture, Colorado… A proximité de l’usine, une entreprise de congélation de poisson et une conserverie rappellent qu’Agadir est le premier port de pêche du Maroc. Il fut aussi dans les années 1980 le premier du monde pour la sardine.

Le groupe Massilly a été fondé en 1911. Il regroupe 25 sociétés et emploie 1300 personnes dans le monde. Il transforme chaque année plus de
100 000 tonnes de métal.

Publicités

Auteur : Michel Terrier

Un ancien d'Agadir revenu au pays.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s