Les zones industrielles confrontées aux défis du changement climatique

par HICHAM BENJAMAA – lavieeco.com – 23/03/2017

Au Maroc, plus de 80% de celles-ci sont anciennes ou de la génération des années quatre-vingt-dix. Les zones industrielles doivent s’adapter et renforcer leur résilience face aux risques climatiques, afin d’assurer leur survie et leur compétitivité.

Hakima El Haite Ministre déléguée auprès du Ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement chargée de l’Environnement

Le ministère délégué chargé de l’environnement, celui de l’industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, avec l’appui de l’Agence allemande de coopération internationale (GIZ), en collaboration avec le Collectif des zones industrielles pour l’environnement (COZINE) et l’Agence MCA-Morocco, ont organisé, les 14 et 15 mars à Rabat, la 6e édition de la Conférence internationale sur les zones industrielles durables sous le thème : «Zones industrielles durables : prenons part à la solution Climatique». «Cette rencontre internationale organisée après la COP22 nous permettra de voir les innovations au niveau de la conception, de l’équipement et de l’infrastructure des différentes zones industrielles, à travers le monde», explique Hakima El Haite, ministre déléguée chargée de l’environnement, qui a proposé la mise en place d’une «coalition mondiale des zones industrielles», pour permettre le transfert de savoir-faire et de technologie et l’accès à un financement international. D’autant plus que l’industrie représente environ 60% des émissions de gaz à effet de serre, à l’échelle de la planète.

Le secteur privé est appelé à s’impliquer plus activement

Au Maroc, l’industrie participe à 14% du PIB, avec pour objectif d’atteindre 23% en 2020. Les zones industrielles constituent la majeure partie de la production industrielle, tout en concentrant une grande majorité de petites et moyennes entreprises (PME). Cependant, plus de 80% des zones industrielles sont anciennes ou de la génération des années quatre-vingt-dix. Ces zones, souvent faiblement planifiées, organisées et sans structure de gestion forte, sont davantage sensibles au changement climatique que les zones de nouvelle génération gérées de manière plus professionnelle. Par conséquent, il est essentiel de s’adapter et de renforcer leur résilience face aux risques climatiques afin d’assurer leur survie et leur compétitivité. A ce titre, la mise en œuvre de plans d’adaptation constitue l’une des orientations clés des nouvelles politiques de développement local et le secteur privé est appelé à s’impliquer plus activement dans ce processus. Pour sa part, Mohamed Benyahia, directeur du partenariat de la coopération et de la communication au ministère de l’environnement, et membre du Comité de pilotage de la COP 22, a rappelé que «le Maroc s’est engagé dans la lutte contre le réchauffement climatique et à son adaptation dans tous les secteurs, y compris celui de l’industrie».

Soulignons que la GIZ a mis en place dans quatre pays (Bangladesh, Costa-Rica, Rwanda et Maroc), le projet «Adaptation du secteur privé au changement climatique» (ASPCC). Ce projet comprend trois axes : la mise au point et le développement d’instruments de communication et d’outils pour la conception de processus de dialogue destinés à sensibiliser à la problématique du changement climatique, le renforcement des capacités des associations et prestataires du secteur privé et enfin le conseil en matière de financement de mesures d’adaptation au changement climatique au profit des entreprises. Au Maroc, la mise en œuvre a débuté en 2015 dans la région pilote de Souss Massa, en partenariat avec le Centre régional d’investissement d’Agadir et l’Association des investisseurs de la zone industrielle d’Aït Melloul (ADIZIA).

Publicités

Auteur : Michel Terrier

Un ancien d'Agadir revenu au pays.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s