Région Souss-Massa : Top départ d’un programme pour l’auto-emploi des jeunes

lematin.ma – 24/03/2017

Auto-emploi_Jeunes.jpg La stratégie s’articule autour de programmes de formation destinés à quelque 10.000 jeunes filles et garçons, de 16 à 40 ans, avec l’objectif de leur garantir une meilleure préparation au marché de l’emploi. Ph : MAP

Le coup d’envoi a été donné jeudi à Agadir à un programme de formation par apprentissage, d’alphabétisation et du renforcement de l’auto-emploi des jeunes au niveau de la région Souss-Massa avec l’objectif de leur garantir une meilleure préparation au marché de l’emploi.

Cette stratégie s’articule autour de programmes de formation destinés à quelque 10.000 jeunes filles et garçons, de 16 à 40 ans, et d’autres d’alphabétisation au profit de 3.000 jeunes, de la même catégorie d’âge, ainsi que la mise en place d’un mécanisme de micro-crédits pour appuyer les activités génératrices d’emploi au bénéfice d’au moins 200 projets.

A cette occasion, quatre conventions pour la mise en œuvre de ces programmes ont été signées entre la délégation régionale de la formation professionnelle d’une part et des organismes partenaires, chargé de leur réalisation au niveau régionale, d’autre part.

Dans une allocution lue en son nom, le ministre de l’Education nationale et de la Formation professionnelle, Rachid Benmokhtar, a souligné que ce programme, qui s’inscrit dans le cadre de la régionalisation avancée, ambitionne d’assurer une meilleure préparation des jeunes au monde de l’emploi au niveau du Souss-Massa à travers la formation par apprentissage et l’alphabétisation et la mise en place de mécanismes de micro-crédit, en vue d’encourager les activités génératrices d’emploi.

La formation par apprentissage est la méthode adéquate pour des secteurs aussi variés que l’agriculture, l’artisanat, le tourisme, la pêche maritime, les travaux publics et le textile, a-t-il ajouté dans cette intervention lue par le secrétaire général du département de la formation professionnelle, relevant que l’expérience a démontré que 80% des lauréats de la formation par apprentissage arrive à s’intégrer dans le marché du travail.

Ce programme s’inscrit, indique-t-on, dans le cadre de la mise en application d’un accord conclu, en mai 2016 à Jakarta, entre le ministère de l’Economie et des Finances et le Groupe de la Banque islamique de développement.

Il fait suite aussi à la mise en œuvre de la stratégie nationale de formation à l’horizon 2021 notamment en ce qui concerne la gouvernance et qui confère à la région un rôle important au côté des autres intervenants.

Publicités

Auteur : Michel Terrier

Un ancien d'Agadir revenu au pays.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s