MÉTIERS DU BÂTIMENT : LE MANQUE DE FORMATION MIS EN CAUSE

par Yassine Saber – leseco.ma – 05/04/2017

Formation, mise à niveau réglementaire, sécurité au travail, les métiers du bâtiment et de l’équipement font face à plusieurs contraintes au niveau de la région Souss-Massa qui abrite la 1ère édition du Salon professionnel des métiers du bâtiment et de l’équipement : BAT EQUIP.

Carreleur, électricien, plombier et bien d’autres…à chacun de ces types «d’artisans» correspondent des spécificités liées aux métiers du bâtiment et de l’équipement. Néanmoins, l’exercice de ces professions évolutives nécessite une mise à niveau réglementaire et technique alors que la situation sur le terrain est soumise aux mêmes contraintes socioéconomiques. C’est dans ce contexte que la Chambre de commerce, d’industrie et des services de la région Souss-Massa et la société Agadir Plomberie Solaire initieront, du 9 au 14 mai, à la place Al Amal d’Agadir, la 1re édition du Salon professionnel des métiers du bâtiment et de l’équipement : BAT EQUIP.

Ce salon comprendra un espace dédié à l’exposition et un autre dédié à la formation avec des ateliers techniques au profit des plombiers, électriciens et installateurs de photovoltaïques. «Le premier frein rencontré par notre profession qui regroupe près de 2.400 plombiers au niveau de la région est le manque de formation. Effectivement, sans travaux pratiques, on ne peut se perfectionner dans le secteur du Bâtiment et des travaux publics afin d’accompagner les tendances et éviter les risques liés aux installations», explique Miloud Benbari, président de l’association professionnelle des plombiers au niveau de la région Souss-Massa, mais au-delà du renforcement des capacités attendues par les professionnels dans le cadre d’un partenariat-public-privé, les artisans du bâtiment déplorent le manque d’interlocuteur. «Notre métier est souvent associé au secteur de l’artisanat puisque notre catégorie socioprofesionnelle est affiliée sur le plan réglementaire via son appartenance professionnelle aux chambres d’artisanat alors que nous sommes des entreprises qui disposent de registre de commerce et qui offrent un service à une clientèle particulière», ajoute Mohamed Abbadi, président de l’association du Grand Agadir des plombiers. L’autre point et non des moindres est la protection du client en cas de malfaçon à travers la réglementation de la relation client-prestataire de service en plus de la couverture contre les risques.

En effet, les métiers du bâtiment et de l’équipement sont les plus exposés aux accidents du travail et à des contraintes physiques. S’il existe aujourd’hui des outils de plus en plus perfectionnés pour faciliter le travail des professionnels du bâtiment, la prévention par la sensibilisation reste un élément fondamental. Dans ce sens, les deux associations comptent initier ce dimanche une rencontre au sujet de la souscription à une assurance risque en plus du lancement prochain d’une campagne de sensibilisation à propos de l’installation des chauffe-eaux.

Publicités

Auteur : Michel Terrier

Un ancien d'Agadir revenu au pays.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s