Gouvernement : Le programme d’El Othmani en cinq points

leconomiste.com – 19/04/2017

saad-eddine_el_othmani_trt.jpg

Saad Eddine El Othmani, a présenté, mercredi au Parlement, le programme gouvernemental. Ce dernier s’articule autour de cinq axes, le premier portant sur le soutien du choix démocratique, l’Etat de Droit et la consécration de la régionalisation avancée. Pour la nouvelle équipe, l’accent sera également mis sur renforcement de la transparence de l’action gouvernementale, la poursuite des réformes notamment celle de l’administration et l’amélioration de la bonne gouvernance.

Concrètement, sur le volet économique, le gouvernement vise un taux de croissance de 4,5 à 5,5% et compte contenir le déficit budgétaire à 3% à l’horizon 2021. En outre, il se fixe comme objectif de réduire le taux d’endettement de la trésorerie à moins de 60% du PIB, le taux de l’inflation à moins de 2% et le taux de chômage à 8,5%.  L’emploi sera en ce sens érigé en priorité, afin notamment de réduire le chômage des jeunes et des diplômés.

Ce mandat sera également consacré au développement humain, au renforcement de la cohésion sociale et des droits des femmes. Ainsi, la nouvelle équipe veut atteindre un taux de 97% dans l’enseignement collégial en 2021 contre 88,2% actuellement et souhaite réduire la taux d’analphabétisme à 20% contre 30% actuellement. Pour El Othmani, la tâche sera encore plus compliquée puisque l’objectif est, dans le domaine de la santé, de généraliser la couverture médicale en la portant de 60% actuellement à 90% en 2021, et de renforcer l’accès aux prestations de santé de base à 100% contre 60% actuellement.

Sur la mortalité infantile, le nombre de décès devrait être réduit à 20 pour 1.000 naissances contre 27 décès actuellement. En matière de transport, l’accès aux routes dans le monde rural devrait passer de 79% à 90%, alors que le déficit en logements devrait être contenu à 200.000 unités contre le double à ce jour.

Enfin El Othmani a aussi mis l’accent sur le renforcement du rayonnement international du Maroc au service de ses causes justes dans le monde. A ce sujet, il a expliqué que la question du Sahara occupera toujours sa place essentielle, afin de « faire face aux ennemis de l’unité nationale et territoriale et clore définitivement le conflit artificiel autour des provinces du Sud ». Il faut le dire, il n’y a presque aucune grande nouveauté par rapport au programme du gouvernement sortant. La nouvelle feuille de route semble globalement s’inscrire dans la continuité.

Advertisements

Auteur : Michel Terrier

Un ancien d'Agadir revenu au pays.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s