Le Maroc récupère son fossile « Zarafasaura Oceanis »

leconomiste.com – 20/04/2017

Le Maroc a gagné la première manche dans l’affaire du « Zarafasaura Oceanis » (Voir « Un fossile marocain aux enchères à Drouot » ci-dessous), le squelette de plésiosaure marin provenant du bassin des phosphates de Khouribga et qui était en vente aux enchères à la salle Drouot (France).
Le fossile a été remis au ministère de l’Énergie, des Mines et du Développement durable deux mois après les multiples réactions au Maroc.

Cette restitution s’est effectuée dans le cadre d’un accord entre le Maroc et les détenteurs de ce squelette, ce qui permet d’éviter un long processus judiciaire. Ces derniers ont assuré le transport du fossile et seront indemnisés pour les travaux de restauration et de reconstitution. Quant à plainte déposée contre X pour « fouille illégale et exploitation illicite de fossile », elle suit son cours. Pour rappel, le fossile est estimé à 450.000 euros.

A l’origine :

Un fossile marocain aux enchères à Drouot

leconomiste.com – 28/02/2017

L’Association pour la protection du patrimoine géologique du Maroc (APPGM) dénonce la mise en vente aux enchères en France d’un «trésor patrimonial unique». Il s’agit du squelette d’un plésiosaure marin vieux de 66 millions d’années (nommé Zarafasaura Oceanis) provenant du bassin des phosphates de Khouribga. Cette vente aura lieu mardi 7 mars à l’hôtel Drouot à Paris. Ce fossile exceptionnel est estimé à environ 450.000 euros.

Advertisements

Auteur : Michel Terrier

Un ancien d'Agadir revenu au pays.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s