Dossier Agadir Première LE MAG : TAROUDANT ATTEND DE NOUVEAUX PROMOTEURS

TAROUDANT ATTEND DE NOUVEAUX PROMOTEURS

ANALYSE AVEC MAMNIL

Si, par coup de coeur ou orientation professionnelle, vous avez déjà envisagé de devenir propriétaire à Taroudant, faites ici plus ample connaissance de son offre immobilière grâce à cette analyse de notre consultant Mamnil, Spécialiste en conseil immobilier. Seuls quelques 80km séparent Agadir de Taroudant, surnommée la petite Marrakech pour ses ressemblances architecturales mais aussi sa discrète fréquentation jet set. Abritant plus de 80.149 habitants (recensement 2014), l’activité économique de Taroudant se distingue par une légère domination du secteur agricole et de l’alimentation. La ville, qui connut son apogée au 16e siècle, garde de son glorieux passé une signature architecturale mauresque incarnée par des remparts dotés de tours, bastions et portes coudées. Aujourd’hui, la ville poursuit son développement au-delà de cette muraille d’un autre temps.

CONFIGURATION ET AMBITION

L’immobilier se développe sur Taroudant en parallèle avec les variations de sa population. Du fait de la situation intra-muros de l’ancienne ville, son extension s’est faite de façon progressive depuis la fin des années 90 vers la zone Lastah. Hay Mohammadi, premier grand lotissement de 40ha érigé en 1995, a connu la signature des premières conventions avec les promoteurs privés. Pour l’heure, l’activité immobilière à Taroudant est faible. On y trouve l’opérateur public Al Omrane dans le lotissement, le social, le faible coût et la réhabilitation d’anciennes bâtisses, ainsi que divers promoteurs locaux et quelques étrangers acquérant d’anciens riads. Aujourd’hui, les pouvoirs publics envisagent d’y créer, à travers des extensions, un pôle urbain d’envergure, afin de redonner à Taroudant son rayonnement dans le cadre de l’armature urbaine de la Région Souss Massa.

UNE DEMANDE IMPORTANTE

Par conséquent, Taroudant espère attirer des promoteurs aménageurs-développeurs sur les nouvelles zones d’urbanisation prévues à cet effet, ainsi que des promoteurs capables de développer des opérations intégrées offrant un cadre de vie alliant nature et confort dans les environs de la ville (à l’instar de Dyar Shemsi). La demande actuelle sur Taroudant est très importante en matière de lots de terrains équipés, de programmes de villas économiques et un peu moins pour les appartements en copropriété. Une demande non négligeable concerne les riads dans l’ancienne ville et les maisons en douar dans les communes avoisinantes. La demande potentielle est majoritairement exprimée par les résidents de la ville, par une clientèle de Marocains Résidents à l’Étranger originaires de Taroudant et par une clientèle d’étrangers de plus en plus attirés par la petite ville ocre.

NOUS VOUS SOUHAITONS UN BON DÉBUT DE SEMAINE 

Publicités

Auteur : Michel Terrier

Un ancien d'Agadir revenu au pays.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s