Eau et assainissement: Près de 2 MMDH investis par la Régie d’Agadir entre 2006-2016

La Régie autonome multi-services d’Agadir (RAMSA) a consenti près de deux milliards de dirhams d’investissement entre la période 2006-2016, pour l’amélioration des conditions de distribution de l’eau potable, l’assainissement liquide et la protection contre les inondations, a indiqué un responsable de la RAMSA lors d’une récente réunion.

Selon les données présentées lors de cette rencontre sur « l’investissement public en tant que levier de développement économique du Souss-Massa », l’accent a été mis l’importance des réalisations accomplies, la régie ayant réussi à porter la capacité de stockage de l’eau potable à 127.000 m3 dans 23 réservoirs permettant une autonomie de distribution de 26 heures en cas d’incident sur les ouvrages de production alors que le taux de branchement a atteint 98,5 %.

Le rendement du réseau est de l’ordre de 80,5 %, ce qui est considéré, indique-t-on, parmi les plus performants au niveau national.

Concernant l’assainissement liquide du Grand Agadir, les efforts en matière de dépollution ont permis l’amélioration de la qualité des eaux de baignade des plages de la première station balnéaire nationale, et la mobilisation d’une ressource en eau (eau usée épurée) consistante pour sa réutilisation dans l’arrosage des golfs et des espaces verts.

En termes de réutilisation des eaux épurées, la RAMSA fait état de la mobilisation de 11 millions de m3/an.

Afin de consolider ces réalisations, un plan stratégique 2017-2021 a été mis au point avec à la clé un investissement de 511 MDH, dont 104 MDH pour l’année en cours.

Le secteur de l’eau potable bénéficie ainsi d’une enveloppe de 193 MDH qui seront consacrés au renforcement des conditions de sécurité de la distribution de l’eau potable dans le Grand Agadir, l’amélioration de la capacité des réserves pour passer à 170.600 m3, ainsi que la poursuite de l’opération des branchements sociaux dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH).

Ce programme porte également sur l’amélioration de la qualité des services rendus aux clients, la lutte contre les pertes d’eau, le maintien du taux de rendement à un niveau supérieur à 80 pc, ainsi que la modernisation des systèmes de gestion technique, comptable et commerciale de la Régie.

Pour ce qui est de l’assainissement liquide, le programme des travaux, qui est doté de 318 MDH d’investissement, consistera en la poursuite des travaux de la deuxième phase du projet d’assainissement liquide du Grand Agadir, la dépollution de la zone nord de la ville, la poursuite des travaux d’équipement des quartiers périphériques dans le cadre de l’opération des branchements sociaux, ainsi que le renforcement des moyens et outils de gestion.

Publicités

Auteur : Michel Terrier

Un ancien d'Agadir revenu au pays.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s