SOUSS MASSA : IMOURANE SE DOTE D’UNE PÊCHERIE

par Yassine SABER – leseco.ma – 07/06/0217

Les travaux de construction des gros-œuvres en fondations menés par l’Office national des pêches (ONP) en tant que maître d’ouvrage ont été achevés alors que les gros-œuvres en élévation et plancher sont avancés à plus de 50%.

La plage d’Imourane relevant de la commune rurale d’Aourir disposera à son tour d’un point de débarquement aménagé (PDA) pour la pêche artisanale, ce qui portera le nombre des points de débarquement aménagés en activité à plus de 7 complexes installés au niveau de la région Souss-Massa.

L’ouverture de ce projet étalé sur  environ 2 hectares permettra l’augmentation du revenu des pêcheurs et la diminution des charges d’exploitation. Il permettra aussi l’amélioration des conditions de travail des marins pêcheurs ainsi que la qualité et la valorisation des produits débarqués en plus de l’organisation et l’encadrement de la profession à travers la création de micro pôles de développement. Après l’installation du chantier, les travaux ont été lancés par l’Office national des pêches (ONP) en tant que maître d’ouvrage, le 24 janvier 2017. Actuellement, les travaux de construction des gros œuvres en fondations menés par la société Sotman construction ont été achevés tandis que les gros-œuvres en élévation et plancher sont avancés à plus de 50%.

À l’instar des autres PDA, ce projet intègre l’ensemble des aspects de la vie des pêcheurs-artisans puisqu’il est composé de plusieurs infrastructures, notamment la halle aux poissons. Cette dernière est constituée d’une zone d’étalage de poissons et de circulation de mareyeurs en plus d’un espace d’identification et de pesée ainsi que des locaux techniques et des équipements annexés à la halle tels que la chambre froide, la fabrique de glace en écailles et le bureau pour le vétérinaire… S’agissant de la zone dédiée aux marins pêcheurs, elle sera composée de 52 magasins pour pêcheurs et 5 magasins pour mareyeurs en plus des ateliers mécaniques et ceux de réparation des barques ainsi que des locaux sociaux et des installations annexes complémentaires au bon fonctionnement de l’activité de pêche.

En ce qui concerne les aménagements extérieurs, qui n’ont pas encore été réalisés, ils concernent la réalisation des aires de stationnement des barques et celles d’étendage des filets, à la plage, en plus des voiries et parkings. Une zone d’extension future est également prévue pour le développement de ce projet qui s’inscrit dans le cadre de la stratégie Halieutis, notamment l’axe de la performance et la stratégie nationale de développement de la pêche artisanale qui repose sur la construction d’une soixantaine de villages de pêcheurs et points de débarquement aménagés (PDA) au profit des artisans pêcheurs. Actuellement, plus de 43 points de débarquement aménagés pour la pêche artisanale et un réseau régional de 10 marchés de gros de poissons ont été réalisés au Maroc.

Publicités

Auteur : Michel Terrier

Un ancien d'Agadir revenu au pays.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s