ARTISTES MAROCAINS SOUS LE FEU DES PROJECTEURS

 

ARTISTES MAROCAINS SOUS LE FEU DES PROJECTEURS

Lorsque nous apprécions un bon hit ou un film au box office, nous ignorons souvent que nombre de têtes d’affiche sont d’origine marocaine. Pourtant, aujourd’hui, beaucoup expriment leur art et leur talent par-delà les frontières. Petit tour d’horizon sur ces étonnants artistes d’ici.

SAID TAGHMAOUI / CILVARINGZ

On ne présente plus l’acteur Saïd Taghmaoui, acteur de films à succès aussi différents qu’intenses. Son rôle dans « La Haine » de Mathieu Kassovitz en 1995 lui vaudra un César et celui de soldat irakien dans « Les Rois du désert » le propulsera aux Etats-Unis. Originaire de la région d’Essaouira, Saïd Taghmaoui est né en 1973 à Villepinte en France. Il fut vice-champion de France de boxe anglaise en 1990 avant d’être remarqué par Mathieu Kassovitz qui lui offrit son premier rôle.


Le seul non-Américain à avoir collaboré avec le célèbre groupe de rap Wu-Tang Clan est d’origine marocaine. Né en 1979 aux Pays-Bas, Tarik Azzougarh, connu sous son nom de scène Cilvaringz, a été remarqué par le groupe lors d’un concert à Amsterdam. Interview de Cilvaringz à Marrakech publiée par le magazine Forbes sur Youtube :


FRENCH MONTANA

Ex-compagnon de Khloé Kardashian, French Montana, repéré ce mois de mai sur la plage de Miami Beach en compagnie de la présentatrice Amber Rose, est né en 1984 au Maroc sous le nom de Karim Kharbouch, avant que sa famille n’émigre aux Etats-Unis quand il avait 13 ans. Fondateur du label Coke Boys Music, cet expert des mixtapes est devenu incontournable après le succès de son single « Shot Caller » en 2012. Sur Youtube, découvrez « Unforgettable », un de ses titres phares de 2017, réalisé en featuring avec le jeune prodige américain Swae Lee (clip filmé en Ouganda) :


HASSAN HAKMOUN / REDONE

Un pied à Londres, l’autre à New York, l’authentique gnaoui Hassan Hakmoun est né en 1963 à Marrakech. En fusionnant son art traditionnel aux influences jazzy et électro, il a créé son style et marqué de sa belle énergie l’actualité festivalière de ces dernières années. Admirez sa prestation au Festival Gnaoua d’Essaouira :


Derrière les plus grands hits de Lady Gaga, il y a RedOne. Auteur, compositeur, producteur et réalisateur artistique, Nadir Khayat, alias RedOne est né en 1972 à Tétouan. La liste de ses collaborations prestigieuses est interminable, de Akon à Jennifer Lopez en passant par Enrique Iglesias ou One Direction, sans oublier Michael Jackson. En 2011, RedOne a été décoré du Ouissam du mérite intellectuel par SM le Roi Mohammed VI. Un titre marquant à revoir : « Don’t you need somebody » :


EMMANUELLE CHRIQUI 

Emmanuelle Chriqui est née en 1977 à Montréal d’une mère casablancaise et d’un père rabati. Dès 1990, elle apparut dans des séries canadiennes, avant de débuter au cinéma en 1999. En 2001, elle fit une prestation remarquée dans le premier rôle de « Ticket For Love » d’Eric Bross. Emmanuelle Chriqui a également joué dans la série « The Crow » de Lance Mungia.


KARIMA ADEBIBE

Après une carrière de mannequin, Karima Adebibe a commencé fort avec un rôle en 2004 dans le film « Alien vs. Predator ». Née à Londres d’un père marocain et d’une mère gréco-irlandaise, elle a été élevée au Maroc jusqu’à l’âge de sept ans. En 2006, elle a été choisie par l’éditeur de jeux vidéo Eidos Interactive pour représenter Lara Croft à l’occasion de la sortie du jeu « Tomb Raider : Legend », puis l’année suivante pour « Tomb Raider : Anniversary ».


SANAA HAMRI / HAJIBA FAHMY / MUSTAPHA ATRASSI

Après ses premiers pas d’actrice, Sanaa Hamri, née à Tanger, s’est tournée vers la réalisation de vidéos musicales en 2000, à commencer par celle de la chanson « Thank God I Found You » de Mariah Carey.

Sortie du Conservatoire National Supérieur de Danse de Paris, Hajiba Fahmy a intégré, en 2009, le Centre Chorégraphique National de Grenoble. 2013 et 2014 ont été marquées par ses participations aux tournées mondiales de Beyoncé.

Finaliste du concours d’humoristes de la chaîne marocaine 2M, « 15 ans, 15 talents », Mustapha El Atrassi a joué au théâtre Point-Virgule en France, avant de devenir célèbre au Maroc, puis de rejoindre les émissions tv françaises « On n’est pas couché » et « Salut les Terriens ». En 2017, il est de retour sur scène pour son show « Le Troisième degré ».

Publicités

Auteur : Michel Terrier

Un ancien d'Agadir revenu au pays.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s