Autoroutes – Contournement d’Agadir : Le projet démarre

par Mohamed Laabid – aujourdhui.ma – 02/07/2017

Autoroutes – Contournement d’Agadir : Le projet démarre
 Au niveau régional, ce projet permettra une meilleure desserte des régions Souss-Massa et Guelmim-Oued Noun du fait qu’il constitue un maillon entre l’autoroute A7 et la voie expresse Tiznit-Laâyoune.

Un marché est lancé par la Direction régionale de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau du Souss-Massa pour une étude d’évaluation préalable de la réalisation et l’exploitation de l’axe autoroutier du contournement d’Agadir dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP).

La présente étude dont le coût est de 1,5 million DH vise à identifier les opportunités de réalisation en mode PPP de la liaison autoroutière du contournement d’Agadir dont la longueur est estimée à 80 km et caractérisé au niveau continental par son intégration de l’itinéraire de l’autoroute maghrébine et l’axe Tanger-Lagos. Au niveau national, ce projet vient augmenter l’offre entre les échanges entre le nord et le sud du Royaume. Au niveau régional, il permettra une meilleure desserte des régions Souss-Massa et Guelmim-Oued Noun du fait qu’il constitue un maillon entre l’autoroute A7 et la voie expresse Tiznit-Laâyoune. Enfin, au niveau local, il constituera un contournement naturel pour la ville d’Agadir par l’est pour les flux Nord-Sud et améliorera l’offre du transport jusqu’à Tiznit. 

Ce projet fait partie du Plan Routes 2035 afin de fixer le cadre dans lequel le réseau routier doit se développer durant les vingt prochaines années. Ce dernier, conçu pour répondre à l’évolution de la demande de transport et accompagner l’ensemble des stratégies sectorielles nationales, intègre en particulier les besoins en matière de développement et d’adaptation du réseau routier induits par les trois grands plans sectoriels suivants : Plan Logistique, Plan Maroc Vert et Plan touristique et également par le Schéma national d’aménagement du territoire (SNAT). La réalisation de ce Plan Routes nécessite de doubler plusieurs budgets et développer toutes les potentialités et ressources en associant l’ensemble des partenaires et particulièrement les possibilités offertes par le secteur privé. Parmi les recommandations du Plan Routes 2035 : revoir le volet de concession globale et d’ouverture sur d’autres formes de concession en analysant les avantages et les inconvénients de chaque mode opératoire et en mesurant les impacts à la fois financiers et organisationnels sur le réseau routier et accélérer le processus de participation du secteur privé dans la réalisation et l’exploitation de l’infrastructure routière et le développement du PPP.

C’est donc dans ce contexte particulier que s’inscrit l’étude de faisabilité de la réalisation de l’axe autoroutier du contournement d’Agadir en mode partenariat public-privé (PPP)».

Publicités

Auteur : Michel Terrier

Un ancien d'Agadir revenu au pays.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s