Archives de juillet 27th, 2017

Communiqué du Sofitel Thalassa Sea and Spa : Ouverture du So Beach Lounge

La famille So lounge s’agrandit… Sur la plage du Sofitel Agadir Thalassa Sea & Spa !

Un bar Lounge face à l’océan où vous pourrez déguster du poisson frais, tapas, cocktails, smoothie de jour comme de nuit !

Ouvert de 11h à 1h du matin, cet endroit inédit à Agadir vous transportera au paradis sur…sable !

Ambiance lounge, DJ sessions, live music, Beach party… Un programme riche et diversifié pour passer un été inoubliable !

The Beach to be !
Nous organisons une Beach Party ouverte au public le dimanche 30 juillet.

C’est parti pour les fêtes de Bayonne !

.

.

C’est hier soir mercredi que le coup d’envoi a été donné pour les Fêtes de Bayonne 2017.
Elles vont se poursuivre jusqu’au dimanche 30 juillet
La fête débute par la cérémonie des foulards rouges arborés en éventails :

BAYONNE LE 26 JUILLET 2017 -Fêtes de Bayonne 20170726_e.drouinaud

et se poursuit sur la place de la Liberté dans une ambiance extraordinaire :

BAYONNE LE 26 JUILLET 2017 – Fêtes de Bayonne : ambiance 20170727_e.drouinaud

Ce matin, ambiance beaucoup plus calme pour la journée des enfants :

Ils viennent attendre devant la mairie, le réveil du roi Léon à midi juste :

La rue Port Neuf et les flèches de la Cathédrale Sainte-Marie :

La tenue : au départ, les couleurs des fêtes étaient le bleu et le blanc, comme celles de l’Aviron bayonnais – le club omnisports et rugby de Bayonne. Mais à partir des années 1990, et pour se rapprocher de la tradition navarraise, c’est le rouge et le blanc qui se sont imposés.

Les bandas sillonnent les rues et participent à la liesse populaire :

Tout le long des berges de la Nive, les restaurants affichent complet tous les jours : il faut souvent réserver pour être certain d’avoir une place, et pourtant, il y en a !

Même les ruelles (celle-ci est du côté de la rue d’Espagne) sont occupées par les peñas, espaces installés dans la rue où l’on peut commander à boire ou à manger.

Boissons gazeuses : SBGS, une affaire familiale qui cartonne

par Fatiha Nakhli – leconomiste.com – 26/07/2017

  • Auparavant discret, l’embouteilleur de la zone sud dévoile son outil industriel de pointe
  • Il détient 95% des parts du marché des boissons gazeuses
  • Plus de 400 millions de DH investis en 10 ans
boisson-gaz.jpg

Les capacités de production de la Société des boissons gazeuses du Souss sont passées de 8000 l/h en 1971, année de démarrage, à 60.000 l/h actuellement. En 10 ans le montant d’investissement a atteint plus de 400 millions DH (Ph.Yacoubi)

Pour la première fois, la Société des boissons gazeuses du Souss (SBGS) a ouvert ses portes aux différents médias nationaux pour présenter son outil industriel et logistique. Une action qui rentre dans le cadre de l’initiative «A l’approche du système Coca-Cola au Maroc», initiée par The Coca-Cola Company au Maroc. SBGS, filiale du Groupe Belhassan, est une entreprise familiale qui a réussi le challenge de s’imposer en tant qu’acteur économique de développement de la zone sud. En effet, ce premier pourvoyeur d’emplois dans la région avec 700 collaborateurs directs et 4.200 indirects a investi plus de 400 millions DH durant les dix dernières années. Ce qui a permis à SBGS d’augmenter ses capacités de production qui sont passées de 8000 l/h en 1971, année de démarrage, à 60.000 l/h actuellement.

zone-boissons.jpg

Acteur dynamique de l’économie régionale, SBGS distribue ses produits dans plus de 20.000 points de vente dans une zone qui couvre pratiquement 50% du territoire national. Pour seulement 13% de la population et plus de 80% en zones rurales  ​

Dans le détail, l’usine de SBGS qui s’étend sur une superficie de 50.000 m2, dispose de 5 lignes de production des boissons proposées par The Coca-Cola Company au Maroc. Les processus de fabrication sont aux plus hauts standards de qualité et de sécurité alimentaire. Preuve à l’appui, les nombreuses certifications de l’unité de production. L’usine est ainsi certifiée ISO 9002, ISO 9001 v2000, ISO 14001 et OHSAS 18001. Elle a également été la première entreprise du système Coca-Cola au monde à décrocher la certification Sécurité alimentaire ISO 22000 et première en Afrique toutes entreprises confondues. «Il faut de bonnes assises pour réaliser de bons produits», explique Saïd Chaaib, directeur général adjoint de SGBS. «Et au sein de notre société, nous avons toujours œuvré  pour honorer nos engagements en termes de qualité, sécurité, environnement et satisfaction client», a-t-il ajouté.
Dans ce sens, il faut noter que l’usine dispose de 9 laboratoires de contrôle qualité et validation à chaque étape du processus de production. La qualité étant une priorité pour cet embouteilleur qui couvre plus de 50% du territoire national d’Agadir à Dakhla, avec près de 20.000 points de vente (PDV) dont 99% relèvent de la distribution traditionnelle et le reste en modern trade (Grandes surfaces). Une réelle optimisation des processus de distribution est mise en œuvre afin d’atteindre les villages et douars les plus éloignés. Le souci étant de réduire l’empreinte carbone de la flotte et minimiser ses coûts d’exploitation. Il faut préciser que, parmi les points forts de l’entreprise, son mode de distribution direct, livrant elle-même près de 95% des commandes. Un système de prévente est mis en place afin d’identifier à l’avance les besoins futurs des clients pour les différents produits et anticiper les commandes. L’embouteilleur de la zone sud prend ainsi 75% de ses commandes en prévente pendant la tournée de livraison dans les différents points de vente de la région. Ce mode de distribution particulier au Maroc permet à SBGS d’entretenir une relation privilégiée avec ses différents clients. L’entreprise soussie atteignant ainsi l’un des meilleurs scores de la relation client au sein du Système Coca-Cola dans le monde. «Depuis 45 ans, notre  partenaire SGBS réussit le pari de maintenir le leadership de nos produits dans la zone sud du  pays», souligne Loubna Sabir, directrice des Affaires publiques, de la Communication et du développement durable de The Coca-Cola Company au Maroc. En effet, l’entreprise familiale détient 95% des parts du marché pour les boissons gazeuses. Elle est aussi présente sur le segment jus avec Miami et Pulpy, et eau de table avec la marque Ciel.

sgbs.jpg

Pour rappel, «A la découverte du Système Coca-Cola»  est une initiative mise en place pour présenter au public la dynamique compagnie-embouteilleurs que représente le Système Coca-Cola au niveau national. Au Maroc, The Coca-Cola Company et ses trois embouteilleurs SBGS, NABC et ABC, qui forment le Système Coca-Cola au Maroc, emploient plus de 5.000 personnes, créent 15.000 emplois indirects et comptent plus de 140.000 clients à travers le pays. Une dynamique contribution à l’économie nationale.

Initiatives RSE…

La préservation de l’environnement est une autre visée du Groupe. Ainsi, l’optimisation de l’utilisation des eaux a enregistré 16% de gain en trois ans. Quant à elles, les eaux usées sont soumises à un prétraitement avant leur réintroduction dans le système d’assainissement public. Enfin, 89% des déchets sont recyclés. L’entreprise est également engagée dans un grand nombre d’initiatives de RSE. Notamment autour de l’axe de l’employabilité des jeunes avec une politique de portes ouvertes aux stagiaires de la Région. Ou encore la promotion de l’auto-entrepreneuriat avec le financement de kiosques de plage au bénéfice de petits commerçants.

Agadir : Reportage de France2 sur l’accessibilité pour les PMR

medias24.com – 26/07/2017

Agadir. Reportage de France2 sur l’accessibilité pour les PMR

L’émission « Télé Matin » de France2 a consacré presque 4 minutes de son édition du lundi 24 juillet à un reportage sur l’accessibilité des personnes à mobilité réduite dans la ville d’Agadir.

On y voit le correspondant de la chaîne en fauteuil roulant sillonner la ville: plage, souk, ruelles… et livrer son témoignage sur la facilité d’y circuler ainsi que sur la serviabilité et la gentillesse des Gadiris.

La parole a été également donnée à Abderrafie Zouiten, DG de l’ONMT, qui a expliqué les droits des handicapés au Maroc, donné un aperçu sur les conventions internationales que le pays a signées… tout en reconnaissant que beaucoup de choses restent à faire.

L’équipe du reportage a également fait la promotion de la ville de Taroudant.

Voici le reportage :

Just for laughs: Agadir a aussi son festival du rire

par Fatiha Nakhli – leconomiste.com – 24/07/2017

  • 4 galas: marocain, amazigh, maghrébin et francophone
  • La 1re édition prévue du 23 au 26 août 2017
  • Yassar, Eko, Waly Dia, Haitham Miftah, Secteur… participent

just_for_laugh_agadir.jpgAprès Londres, Bruxelles, Lyon, Sydney, Chicago, Toronto, Johannesburg, c’est à Agadir que la célèbre mascotte Viktor, viendra poser ses valises en août prochain. Portant le costume amazigh, il a été rebaptisé «Da Viktor» par les organisateurs (Ph. CRT)

Le programme de la première édition du festival juste pour rire Agadir a été annoncé en grande pompe vendredi dernier. Pour cette version 2017 qui se tient du 23 au 26 août prochain, quatre soirées de gala sont prévues sur une même scène, à savoir le théâtre de verdure. Avec pour démarrer, un spectacle maghrébin inédit concocté spécialement pour le festival par Eko (Maroc), Abdelkader Secteur (Algérie) et Lotfi Abdelli (Tunisie). Le gala francophone prévu le 24 août connaîtra la participation de plusieurs humoristes dont Waly Dia, D’jal, Redouanne Harjane, Yassine Belattar, Booder, Amine Radi, Alex Vizorek, Samia Orosemane, Oualas, Roman Frayssinet… Le gala arabophone sera quant à lui animé par Haytam Miftah, Rachid Rafik, Bassou, Yassar, Taliss, Zouhair Zair, Elmehdi Chehab, Les Inqualifiables, Oussama Ramzi, Saif Eddine Settif…

Enfin, la soirée de clôture sera portée par les artistes amazighs avec notamment, Rachid Aslal, Mustapha Sghir, Lahcen Chawchaw… «Ce show, haut en couleurs, montrera la variété et la diversité dont regorge la culture amazighe», précise Oussama El Khaili, président de l’association juste pour rire Agadir. En tout, ce sont ainsi plus de trente humoristes qui participent à cette grande manifestation culturelle. Ils sont issus de 6 pays: France, Côte d’Ivoire, Algérie, Tunisie, Belgique et Maroc. Pour les organisateurs, l’objectif de la manifestation est de voir Agadir rire de bon cœur tout en participant à son développement économique, culturel et social. Pour rappel, le festival juste pour rire Agadir est né de la volonté de l’association «Juste pour Agadir» de développer une vraie offre culturelle locale faisant la promotion de l’humour français, arabe et amazigh. La convention de partenariat avec la franchise a été signée le 18 mars dernier à Agadir. Né à Montréal il y a 35 ans, juste pour rire créée par Gilbert Rozon, est devenu au fil du temps le plus grand festival d’humour au monde. La marque s’est aussi spécialisée dans la production de contenus humoristiques, notamment les caméras cachées, qui sont diffusées dans plus de 130 pays et 75 compagnies aériennes. Après Londres, Bruxelles, Lyon, Sydney, Chicago, Toronto, Johannesburg, juste pour rire se produira pour la première fois à Agadir. Un rendez-vous vivement attendu par tous.

Immersion au sein d’une colonie de vacances à Agadir (Reportage)

 par Karima WAHABI -2m.ma – 25/07/2017

Immersion au sein d'une colonie de vacances à Agadir (Reportage)

Les colonies de vacances sont le meilleur moyen de développer l’autonomie des enfants. En effet, passer quelques jours, voire quelques semaines loin des parents, permet à l’enfant de s’ouvrir à un autre monde et un nouvel environnement dans lequel il doit  compter presque exclusivement sur lui-même. Tout ceci se fait dans une bonne ambiance grâce aux moniteurs qui veillent sur les enfants. Mais aussi grâce aussi aux programmes riches en animations, activités culturelles, jeux et sorties. D’ailleurs, la majorité des enfants, après une première fois, sont contents de revivre cette expérience.

Les enfants des familles défavorisées ne sont pas en reste, grâce à des initiatives privées et publiques qui offrent des vacances à ces enfants un peu partout au Maroc. C’est le cas, entre autres, de 240 enfants et adolescents qui ont parcouru plus de 500 kilomètres pour rejoindre leur colonie de vacances située dans la belle ville d’Agadir.

Tout a été organisé pour leur permettre de passer un séjour mémorable. « Plusieurs animations leur sont proposées: une kermesse, des sorties à Agadir, la visite de la vallée des oiseux », informe Hassan Darif directeur de colonie Action Direct à Tarfaya. Et d’expliquer : « L’objectif est d’apprendre aux nouvelles générations à se débrouiller par elles mêmes ».

%d blogueurs aiment cette page :