LE MARRIOTT POUSSE SES PIONS AU MAROC

par Mehdi IDRISSI – leseco.ma – 03/08/2017

 Gerald Moutte, Directeur général de Marriott Hotels

Neuf mois après son inauguration à Fès, l’hôtel Marriott va annoncer de nouvelles ouvertures à Agadir, Marrakech, Casablanca et Tanger. Selon son directeur général, ce premier établissement a permis de faire découvrir le produit et les prestations du groupe. 

Les Inspirations ÉCO : Neuf mois après votre implantation à Fès, comment évaluez-vous le marché local ?   
Gerald Moutte :  Le marché de la région Fès -Meknès est attractif mais reste limité pour un établissement de notre taille. Nous démarchons donc sur Rabat et Casablanca pour peaufiner le remplissage de nos chambres et notre centre de convention qui nous permet d’accueillir des groupes de plus de 800 personnes. De plus, avec nos 3 restaurants et de larges espaces extérieurs nous offrons un vaste choix pour les activités et les repas de groupes.

Quelle est votre vision sur le tourisme dans la région de Fès et Meknès ?
Le tourisme dans la région Fès-Meknès est en plein essor. Avec l’ouverture de 7 nouvelles lignes d’Air Arabia sur Rome, Londres, Lyon, Strasbourg, Bordeaux, Bruxelles et Barcelone et aussi deux lignes directes sur Marrakech et Agadir nous sommes très optimistes pour le futur. Il faut noter que l’ouverture du nouveau terminal de l’aéroport reste un atout majeur dans l’évolution touristique de la région. Nous y contribuons aussi avec l’ouverture de ce premier Marriott au Maroc.

Quelle est votre stratégie au Maroc ?
Offrir un service personnalisé et des prestations de qualité internationale dans un établissement historique qui est situé à la ville impériale du royaume, avec des prix compétitifs. De plus, les membres du Club «Marriott Reward», qui sont au nombre de 50 millions dans le monde, font aujourd’hui partie intégrante de notre succès.

Comment vous positionnez-vous par rapport aux autres filiales du groupe ?
Il y a toujours une opportunité pour mieux faire. Notre réussite est basée en tout premier lieu sur notre culture qui met en valeur les milliers d’employées (ou associates) qui prennent soin de nos «guests» jour après jour. Notre intégrité, notre expérience internationale, nos systèmes, nos procédures et le respect de l’environnement font aussi partie de notre succès, à Fès et partout dans le monde.

Est-ce que cette première expérience va stimuler vos prochains projets au Maroc ?
Cette première ouverture est primordiale, car elle va permettre de faire découvrir le produit et les prestations du groupe. Rien n’est jamais acquis et notre responsabilité est de délivrer constamment un service de qualité qui contribuera à construire des souvenirs inoubliables. Avec l’acquisition de Starwood (Sheraton Méridien, W, Saint Régis, Westin etc…) Marriott gère, à ce jour, plus de 5,500 hôtels à travers le monde et ce nombre ne cesse de grandir. Au Maroc, Marriott a déjà de nombreux contrats en cours. Entre autres, un JW Marriott, un Ritz Carlton et un Saint Régis à Tamuda Bay. Il y a aussi un Marriott et un Ritz Carlton à Rabat, un JW Marriott à Casablanca, un «W» à Marrakech et d’autres projets sur Agadir, Marrakech, Casablanca, Tanger, etc.

En matière de ressources humaines, trouvez-vous des difficultés à intégrer vos standards et procédures de travail ?
Le processus d’embauche avec Marriott est différent de tout autre modèle. Tout d’abord la personne intéressée doit faire une application en ligne sur notre site http://www.marriott.com/careers. Ensuite, une évaluation lui est envoyée et suite aux résultats de cette évaluation nous commençons les entretiens. C’est une formule nouvelle pour beaucoup et nous avons expliqué à chacun la façon de procéder. Nous avons aussi offert l’opportunité aux Marocains travaillant pour Marriott à l’étranger de continuer leur vie professionnelle tout en rentrant au Maroc. Notre recrutement a principalement ciblé la région Fès-Meknès et nous avons étendu notre recrutement à Casablanca et Marrakech essentiellement, car ces villes ont une main-d’œuvre hôtelière importante. Ensuite des cours de formation ont été instaurés pour former le personnel aux systèmes et standards Marriott. Nous avons aussi engagé un professeur d’anglais pour dispenser des cours gratuitement au personnel, pour leur développement personnel et aussi pour pouvoir être à même de répondre aux besoins de la clientèle étrangère. Il faut noter que l’hôtel Marriott s’est installé à Fès suite à un contrat de gestion signé avec le groupe CDG, propriétaire de l’hôtel.

Publicités

Auteur : Michel Terrier

Un ancien d'Agadir revenu au pays.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s