Agadir mise sur le développement de l’aérien pour consolider son attractivité

libe.ma – 13/10/2017

Une relance de bon augure pour le secteur touristique

Agadir mise sur le développement de l'aérien pour consolider son attractivité
.
 L’activité touristique vit au rythme d’une reprise soutenue durant cette année 2017 à Agadir, dont l’attractivité est appelée à se renforcer davantage à la faveur notamment de l’ouverture de nouvelles liaisons aériennes.
Plusieurs compagnies internationales et nationales ont en effet renforcé, ces derniers mois, leur présence sur le tarmac de l’aéroport Al-Massira, dont Royal Air Maroc, Air France, Ryanair, Transavia, Easyjet, Sunexpress, Thomson Fly, Jetair Fly, Air Berlin et bien d’autres.
Début octobre, c’est la compagnie aérienne à bas prix Air Arabia Maroc qui a inauguré sa nouvelle base qui permettra de relier, point à point, la capitale du Souss à sept nouvelles destinations en Europe, avec à la clé 149.292 sièges supplémentaires, une véritable aubaine pour le tourisme local. Sixième base opérationnelle d’Air Arabia dans le Royaume, Agadir est désormais reliée à Manchester, Munich, Toulouse, Dublin, Cologne, Stockholm et Copenhague, à raison de deux vols par semaine, rapporte la MAP.
« Cette ouverture vise à promouvoir la destination Agadir en la reliant à sept nouvelles destinations internationales, et principaux bassins émetteurs de touristes », selon la compagnie aérienne à bas coût qui entend cibler des voyageurs de loisirs et d’affaires. Dans le cadre de la consolidation de l’offre aérienne, le Conseil régional Souss-Massa a approuvé, lors de sa session ordinaire du mois d’octobre, une convention signée avec l’Office national marocain du tourisme (ONMT) et le ministère du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Economie sociale, en vue de renforcer les dessertes de la Royal Air Maroc (RAM) sur la première station balnéaire nationale.
La RAM assurera désormais huit liaisons quotidiennes de et vers la région au prix compétitif de 500 DH pour l’aller simple (Agadir-Casablanca). Cela a l’avantage aussi de permettre d’adapter les horaires pour permettre aux voyageurs de se connecter, dans les meilleures conditions, au réseau international, à partir de l’aéroport de la capitale économique.
Pour le secteur touristique à Agadir, la relance du volet aérien est de bon augure. Elle consolide l’attractivité de la destination sur des marchés à forte valeur ajoutée en réduisant sensiblement le temps de vol.
Le transport aérien est en effet l’un des éléments essentiels pour le développement des flux touristiques aux côtés du repositionnement de l’offre touristique et le renforcement de la promotion aux niveaux international et national dans la stratégie menée par l’ONMT, les professionnels et les autorités locales. Tout en mettant en exergue l’importance de la nouvelle base d’Air Arabia pour renforcer l’attractivité et la compétitivité touristique, le ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Economie sociale, Mohamed Sajid, a lancé un appel aux opérateurs touristiques locaux les incitant à accompagner cette dynamique en vue de relancer le secteur qui représente un vecteur important de l’économie de la région.
Avec les professionnels d’Agadir, le ministre a fait le point sur l’état d’avancement des chantiers sur le terrain ainsi que des actions urgentes et pragmatiques à mettre en place afin de renforcer davantage la performance du secteur touristique et son positionnement. Outre le développement de l’aérien, la destination s’emploie en effet à mettre à niveau et renforcer sa capacité litière, consolider l’apport des nouvelles niches et mettre en valeur le riche potentiel de l’arrière-pays. Dans le cadre de cette stratégie, l’accélération du développement des grands projets structurants, dont la station Taghazout, les pôles d’animation, et l’arrière-pays vont de pair avec le renforcement de la promotion et le développement de l’aérien.
D’ores et déjà, cette stratégie semble donner ses fruits tant les indicateurs sont dans le vert. L’activité touristique consolide en effet sa dynamique entamée depuis début 2017, signe d’un certain engouement de la part des tour-opérateurs et distributeurs pour la destination avec la reprise des marchés traditionnels comme la France et l’Allemagne et le potentiel de nouvelles destinations notamment d’Europe de l’est. Selon la dernière note de conjoncture du Conseil régional du tourisme (CRT), l’année 2017 s’inscrit sous de bons auspices, les arrivées et les nuitées sont en hausse à deux chiffres.
Le cumul des sept premiers mois confirme cette lancée haussière de la fréquentation des hôtels classés de la ville par rapport à la même période de 2016, selon le CRT qui fait état d’une augmentation au niveau des arrivées de 13,49% et de 15,03% au niveau des nuitées. Le marché national se place en première position avec 188.549 visiteurs et un taux d’accroissement de +8,24%. Le marché français continue sa progression et se positionne en seconde place avec +18,44% et un volume de 81.290 touristes, alors que le marché allemand est en 3ème position avec une augmentation de +56,41% en arrivées et 64,0% en nuitées et un volume globale de 72.875 clients.
Publicités

Auteur : Michel Terrier

Un ancien d'Agadir revenu au pays.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s