La gestion des populations de chiens errants du grand Agadir.

Aujourd’hui , Vendredi 27 octobre 2017,  à 10 h 00  à la demande de la *Dr Amal El Bakkali, vice présidente de la ville d’Agadir, responsable du bureau Communal d’hygiène et en charge du dossier de la gestion des chiens errants*, toutes *les communes environnantes* ont été réunies (Commune de Dchaira, Inezgane, Ait Melloul, Drarga, Temsia, Ouled Dahou, Aourir et Taghazout).Nous ont fait l’honneur, d’assister à cette réunion et se sont déplacées spécialement de Marrakech, *Madame  Aouatif Berdai*, vice présidente de la ville de Marrakech et *Madame Amina El Amrani El Idrissi*, Membre de conseil communal de Marrakech, et vice présidente  du conseil d’arrondissement Menara et ex parlementaire.
Le but de cette rencontre était d’entamer une collaboration étroite avec les communes voisines.
La ville d’Agadir avec l’aide de l’association le cœur sur la patte ; a fait ; *depuis 18 mois, un effort considérable, plus de 750 chiens ont été stérilisés et vaccinés*. Les chiens présentant des signes de maladie ou d’agressivité ont été euthanasiés. Les chiots sont restés au foyer.
Plus de 600 chiennes ont été stérilisées ; épargnant ainsi plus de 12 000 chiens à la ville d’Agadir.
Le territoire couvert par la convention s’étend de Tikiouine à Anza . De nombreux chiens, des communes avoisinantes, à la recherche de nourriture ; rentrent régulièrement à Agadir, réduisant à néant, les efforts considérables  réalisés par la ville d’ Agadir d’où la nécessité de trouver des accords avec les communes voisines afin de collaborer tous ensemble et d’optimiser la gestion des chiens errants.
Après la présentation de *notre conseiller, le Dr Yassine Jamali*, un expert national reconnu dans ce domaine, qui a souligné que l’éradication de la rage n’était possible  que par la vaccination et la surpopulation que par la stérilisation, tous les représentants des communes se sont exprimés.
Malgré des réticences de certains participants, des idées intéressantes ont été échangées. Le constat commun de toutes les communes est que, depuis plus de 40 ans, la situation n’a fait que se détériorer et que le problème de la surpopulation canine est de plus en plus actuel.
De cette réunion est ressorti un désir commun de trouver des solutions et de se revoir le plus vite possible pour avancer ce dossier.

Remise des récompenses à la suite du Sahara Challenge

.

Suite à une panne Internet de 48 heures (Merci Monsieur Maroc Télécom) et à un déplacement de deux jours à Mirleft, je n’avais pas encore pu envoyer les photos de cette amicale soirée qui s’est passée à l’hôtel « Almohades ».
Les voici enfin !