Safran : La filière sur un bon trend

par Hamid Dades – lereporter.ma – 13/11/2017

La filière du Safran bénéficie d’un appui et incitations de l’Etat dans le cadre du contrat programme safran conclu entre l’Etat et la Fédération Interprofessionnelle Marocaine du Safran (FIMASAFRAN) pour la période 2012-2020, qui prévoit l’augmentation de la surface plantée de 610 ha à 1350 ha, le renforcement de la production, l’amélioration de la qualité, l’augmentation de la quantité du safran traité et conditionné ainsi que l’augmentation des exportations.

Au Maroc, la culture du safran s’étend sur une superficie de l’ordre de 1.650 Ha localisée essentiellement (plus de 95% des superficies cultivées au Maroc) au niveau de la région du Souss Massa et concerne deux zones principales ; la zone de Taliouine (province de Taroudant) et la zone de Taznakht (province d’Ouarzazate).

La production du safran varie d’une campagne à l’autre en fonction des conditions climatiques. En 2016, la production enregistrée a atteint 5.300 Kg avec un rendement de l’ordre de 3,21 Kg/Ha.

La demande du marché mondial en safran connait une croissance continue. Le Maroc est 4ème producteur mondial et l’Espagne et la Suisse sont les premières destinations du safran de Taliouine.

La filière a connu la mise en place d’un Label AOP, une certification qui permet de maintenir au niveau local une partie des profits réalisés et d’apporter aux consommateurs des garanties sur l’origine, la traçabilité et la qualité de ce produit du terroir.

La culture du safran joue un rôle socio-économique important, permettant la valorisation des terroirs des régions de production et génère un revenu supplémentaire aux populations rurales. C’est une plante qui s’adapte facilement aux conditions climatiques des zones arides et semi-arides et s’insère dans un système agro-pastoral de subsistance. Elle est même considérée comme culture alternative pour une meilleure diversification de la production agricole.

Pour célébrer le développement de la culture du safran et s’arrêter sur l’évolution et les performances réalisées par la filière depuis le lancement du PMV et afin de mieux faire connaître cette épice rare, à haute valeur commerciale, connue pour ses vertus médicinales, pour en faire un vecteur de développement socio-économique des populations locales, Taliouine (province de Taroudant) a abrité la 11ème édition du Festival International du Safran, organisée, sous l’égide du ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, par la FIMASAFRAN, sous le thème : «la valorisation du safran, un levier de développement territorial durable».

Publicités

Tournoi international Future et Coupe du Sahara La petite balle jaune fête la Marche verte au Royal club d’Agadir

lematin.ma – 13/11/2017

Tournoi international Future et Coupe du Sahara  - Sports - Le Matin

Les courts du Royal Tennis Club d’Agadir abritent, depuis samedi et jusqu’au 18 novembre, le tournoi international Future et la Coupe du Sahara, deux épreuves tennistiques dotées de 30.000 dollars.

 Organisé à l’occasion de l’anniversaire de la Marche verte, sous l’égide de la Fédération royale marocaine du tennis, le tournoi Future, qui en est à sa 9e édition, réunira des joueurs du Maroc et de plusieurs autres nations alors que la première Coupe du Sahara est ouverte aux dames, indique un communiqué du club organisateur. Après les matchs qualificatifs en cette fin de semaine, les phases finales commencent à partir de lundi. Ce tournoi constituera une occasion propice pour les joueurs de récolter des points dans le but d’améliorer leur classement international.

Réception de félicitations à Pierre-Ambroise Bosse au Consulat

La réception organisée hier soir au Consulat Général d’Agadir avait pour but d’honorer ce grand champion qui a porté haut les couleurs tricolores.
Elle visait également à souligner le soutien aux propositions de faire d’Agadir une destination sportive privilégiée.

Quelques photos de cette réception qui s’est déroulée dans les jardins du consulat magnifiquement récemment réaménagés par Billbergia Agadir (dont les représentants Sylvie Lascelles Lloyd et Khalil Chouijra étaient présents) :

Pierre-Ambroise Bosse, Mehdi Baala, directeur de la performance des équipes de France au sein de la Fédération française d’athlétisme et Cyrille Poireaud de « Elite Agadir », agence spécialisée en management sportif, conseil en communication et accompagnement de sportifs de haut niveau.Sur le grand écran installé dans les jardins, il a été possible de voir les conditions d’entraînement de Pierre-Ambroise Bosse avant le championnat du monde et aussi de revoir (on ne s’en lasse pas) la course des 800m du championnat du monde,
Le moment où il place son accélération :et celui où il prend la tête pour terminer en vainqueur :

Comme il le dit, l’entraînement qu’il a fait à Agadir a été extrêmement bénéfique et c’est la raison pour laquelle il est revenu à Agadir il y a une dizaine de jours pour un stage de remise en forme :M. Dominique Doudet a ensuite pris la parole pour dire  (après avoir rappelé que c’est il y a deux ans jour pour jour qu’ont eu lieu les attentats à Paris, aux abords du Stade de France, puis au Bataclan),  tout le soutien qui sera apporté aux sportifs des équipes de France qui viendront à Agadir pour s’entraîner.M. Mehdi Baala Prendront ensuite la parole, Cyrille Poireaudpuis Mehdi Baala, Pierre-Ambroise Bosse et Asmaa Oubou, Directrice du CRT Agadir représentant M. Guy MarracheDes remises de souvenirs , de maillots, d’écharpes ont eu lieu ensuite en commençant par M. Habib Sidinou, Président du Hassania d’Agadir :Dominique Doudet a eu aussi son maillot, on ne sait pas sur quel stade il va l’étrenner ! Nombreux sont ceux qui ont voulu garder un souvenir de cette réception en posant avec Pierre-Ambroise :

et moi aussi !

%d blogueurs aiment cette page :