Deux Martiniquais vice-champions du monde de jet ski à Agadir

rci.fm – 20/11/2017

Les pilotes martiniquais Jimmy Opique et Jean-Daniel Gertrude ont brillé sur plan d’eau d’Agadir au Maroc. Dimanche (19 novembre 2017), ils sont devenus vice-champions du monde de Jet Ski endurance.
Jimmy Opique Jean-Daniel Gertrude jet skiJimmy Opique et Jean-Daniel Gertrude (à gauche) savourent leur deuxième place au championnat du monde d’endurance.

Jimmy Opique et Jean-Daniel Gertrude sont vice-champions du monde Jet Ski endurance dans la catégorie PRO.F1. Les deux pilotes martiniquais ont prouvé qu’ils étaient au niveau des meilleurs sur le plan d’eau d’Agadir au Maroc, lors de la finale du championnat  du monde d’endurance.

« On ressent beaucoup de joie, beaucoup de fierté. Je remercie le team 972. Et je remercie Jean-Daniel Gertrude de m’avoir permis de l’assister dans cette épreuve. On va retenir que des bons souvenirs. C’était super bien », a commenté Jimmy Opique.

« Ce fût vraiment difficile. C’est vrai que c’est quand même la récompense de pas mal d’années de bataille. C’est beaucoup de travail, beaucoup de sacrifices. C’est vrai qu’aujourd’hui on est récompensés avec ce titre de vice-champion du monde. Je ne sais pas trop quoi dire. C’est formidable », a réagit Jean-Daniel Gertrude.

Les Français Jean Baptiste Botti et Jean-Bruno Pastorello, remportent le titre en catégorie Pro F.1, à la suite d’une domination sans partage. L’équipage guadeloupéen, Christophe Lycaon/Jean-Luc Jachi complète le podium  de leur catégorie.

Publicités

Prix à la consommation : L’inflation à -0,1% pour le mois d’octobre

lematin.ma – 23/11/2017

La régression de 0,1% de l’indice des prix à la consommation, résultant de la baisse de 0,3% de l’indice des produits alimentaires et de la hausse de 0,1% de l’indice des produits non alimentaires. Ph : DR  La régression de 0,1% de l’indice des prix à la consommation, résultant de la baisse de 0,3% de l’indice des produits alimentaires et de la hausse de 0,1% de l’indice des produits non alimentaires. Ph : DR

L’indice des prix à la consommation (IPC) a connu une baisse de 0,1% au cours du mois d’octobre par rapport au mois précédent, selon le Haut-commissariat au Plan (HCP).

 Cette diminution est le résultat de la baisse de 0,3% de l’indice des produits alimentaires et de la hausse de 0,1% de l’indice des produits non alimentaires, explique le HCP dans une note relative à l’IPC du mois d’octobre 2017.

Les baisses des produits alimentaires observées entre septembre et octobre 2017 concernent principalement les «poissons et fruits de mer» avec -3,9%, les «viandes» (-2,3%), les «fruits» (-1,1%) et le «café, thé et cacao» (-0,7%), indique la même source, relevant que les prix ont toutefois, augmenté de 2,2% pour les «légumes», de 1,9% pour les «huiles et graisses» et de 0,3% pour le «lait, fromage et œufs».

Pour les produits non alimentaires, la hausse a concerné principalement les «carburants» avec 0,9%, souligne le HCP.

Par ville, la note fait ressortir que les baisses les plus importantes de l’IPC ont été enregistrées à Settat avec -0,8%, à Al-Hoceima (-0,5%), à Casablanca et Agadir (-0,4%) et à Kénitra, Tétouan et Béni-Mellal (-0,3%), tandis que les hausses les plus importantes ont été enregistrées à Guelmim avec 0,9%, à Safi (0,4%), à Oujda (0,3%) et à Fès et Tanger (0,2%).

Comparé au même mois de l’année précédente, l’indice des prix à la consommation a enregistré une hausse de 0,6% au cours du mois d’octobre 2017 conséquence de la hausse de l’indice des produits non alimentaires de 1,3% et de la baisse de celui des produits alimentaires de 0,2%, fait remarquer le HCP, ajoutant que pour les produits non alimentaires, les variations vont d’une stagnation dans la «communication» à une hausse de 3,2% dans les «restaurants et hôtels».

Dans ces conditions, l’indicateur d’inflation sous-jacente, qui exclut les produits à prix volatiles et les produits à tarifs publics, aurait connu au cours du mois d’octobre 2017 une baisse de 0,3% par rapport au mois de septembre 2017 et une hausse de 1,1% par rapport au mois d’octobre 2016, conclut la note.

Tourisme : 9,71 millions d’arrivées à fin octobre

par Ouchagour Leila – aujourdhui.ma – 23/11/2017

Tourisme : 9,71 millions d’arrivées  à fin octobre

Les marchés émetteurs ont affiché un rythme de croissance soutenu

La ville ocre continue de séduire les touristes puisqu’elle a connu la plus forte hausse (18%), soit 6,5 millions de nuitées à fin octobre, suivie par Agadir Ida-Outanane (12%) avec 4,7 millions de nuitées et Casablanca (11%) avec 1,76 million de nuitées.

A deux mois de la fin d’année, la tendance positive se poursuit pour les indicateurs touristiques. En effet, les arrivées ont connu une hausse de 9%, soit un total de 9,71 millions de touristes à fin octobre 2017 comparé à la même période en 2016 (8,88 millions). Se référant aux statistiques de l’observatoire du tourisme, il s’avère que les principales améliorations en termes d’arrivées venues des marchés européens continuent d’augmenter. Ainsi, les arrivées des touristes étrangers de séjour (TES) ont enregistré une hausse de 14,3%, soit 4,86 millions de touristes.

La performance du registre des arrivées est attribuée ainsi aux marchés émetteurs comme la France, l’Espagne, l’Allemagne ou le Royaume-Uni qui ont affiché un rythme de croissance remarqué aux 10 premiers mois de l’année en cours. A ce stade, le taux des arrivées des touristes français à fin octobre 2017 a enregistré une hausse de 9% avec 1,35 million de touristes, suivi par les touristes espagnols (14%) avec 575.177. En troisième position les touristes anglais ont enregistré une hausse de 5%, soit 403.193. A la cinquième place, les arrivées des touristes allemands ont enregistré de leur côté une amélioration de 28% à fin octobre, soit 268.998.

Cette évolution positive concerne également les arrivées des Marocains résidant à l’étranger. Selon les statistiques de l’observatoire du tourisme, ces arrivées ont enregistré une hausse de de 5% comparativement à la même période de l’année passée, avec pas moins de 4,8 millions de touristes. Par point d’arrivée, l’aérien a enregistré une hausse de 14% comparé à fin octobre 2016. Dans cette dynamique, l’aéroport d’Agadir Al Massira a connu la plus forte hausse des arrivées (19%), suivi des deux aéroports Mohammed V et l’aéroport Marrakech Menara avec 12%.

Concernant les nuitées effectuées dans les établissements d’hébergement touristique classés (EHTC), celles-ci ont également enregistré une amélioration. Une augmentation de 15% du taux d’hébergement dans les principales destinations touristiques au Maroc par rapport à la même période en 2016 a été relevée, soit un total de 18,7 millions de nuitées à fin octobre 2017. En se basant sur le taux d’évolution des nuitées réalisées dans EHTC, la ville ocre continue de séduire les touristes puisqu’elle a connu la plus forte hausse (18%), soit 6,5 millions de nuitées à fin octobre, suivie par Agadir Ida-Outanane (12%) avec 4,7 millions de nuitées et Casablanca (11%) avec 1,76 million de nuitées.

Cet élan a été accompagné par les évolutions des recettes générées par l’activité touristique. Dans ce sens, les recettes voyages ont connu une hausse remarquée de 5,3% par rapport à la même période de l’année 2016, enregistrant ainsi un total de 59,10 milliards de dirhams de recettes au terme des 10 premiers mois de l’année en cours contre 56,11 milliards de dirhams à la même période en 2016.

 

AGADIR : UN PALAIS ROYAL TRANSFORMÉ EN UN ÉNORME RESORT

par Mhand Oulberka – le360.ma – 23/11/2017

Palais royal Agadir

À Agadir, c’est le branle-bas de combat pour accélérer la transformation d’un palais royal en un resort aux normes internationales. Les détails.

Il fut d’abord propriété d’un ancien ministre saoudien de la Défense, aujourd’hui décédé, avant d’être vendu à l’émir du Qatar, Tamim ben Hamad Al Thani pour 150 millions de dollars, puis cédé, sous forme de cadeau, au roi Mohammed VI en 2014. C’était en marge de la visite effectuée par l’émir qatari au Maroc. Situé à Aourir, au nord d’Agadir, le palais est aujourd’hui en cours de transformation pour devenir un des principaux resorts de la ville touristique.

À Agadir, et sur instructions royales, c’est le branle-bas de combat pour accélérer la réalisation de ce chantier. Tous les services concernés s’activent pour l’octroi des autorisations nécessaires à la réussite du projet. L’enjeu est de taille, Agadir étant la deuxième plus importante destination touristique au Maroc et le projet étant appelé à devenir une de ses plus belles vitrines.

Conçu suivant le modèle de la Marina de la capitale du Souss, le resort s’étale sur quelque 45 hectares, dont 37 hectares d’espaces verts. Les constructions prévues (entre hôtels de luxe, une corniche, un port de plaisance et des infrastructures diverses) occuperont, elles, quelque 3 hectares, séparées en 3 lots fonciers.

Chez les professionnels du tourisme et au sein de la population, l’optimisme est d’ores et déjà de mise, le projet promettant de renforcer les infrastructures hôtelières de la ville et de créer des emplois dont Aourir et Agadir ont bien besoin. Il contribuera également au développement de la baie qui s’étale de la localité d’Aourir à celle de Taghazout.

Agadir : Première Foire internationale de l’art contemporain dans la capitale du Souss

par  Ouafaa Bennani – lematin.ma – 22/11/2017

Première Foire internationale de l’art contemporain à la capitale du Souss

L’Association d’échange d’art international organise, du 14 au 18 décembre, sa première Foire internationale de l’art contemporain (Agadir Art Fair).
La salle des expositions de la Chambre du commerce d’Agadir accueillera, tout au long de cette période, de nombreuses activités dans diverses disciplines plastiques, notamment la peinture, la sculpture, la photographie, le graphisme, la calligraphie… auxquelles participeront des artistes de différents pays.

«L’objectif de cette Foire internationale est de créer une dynamique plastique dans la perle du Sud où les expositions plastiques n’attirent pas beaucoup l’attention ni de la population ni des autorités. Mon souhait est de rendre Agadir une ville artistique par excellence qui aura annuellement sa Foire internationale d’art contemporain, puis des activités plastiques tout au long de l’année», indique Najat El Baz, directrice de la Foire internationale d’art contemporain. Et d’ajouter que pour réussir cette activité artistique, le choix des organisateurs s’est porté sur des artistes de renom et d’autres jeunes talentueux. «Nous avons fait appel à des artistes jeunes, mais qui ont du talent, afin de les encourager dans leur parcours artistique et de les motiver à aller plus loin dans leurs recherches plastiques, et ce, en se confrontant avec leurs prédécesseurs et d’autres qui viennent de différents pays, notamment de l’Arabie saoudite, la France, la Suisse, la Suède, les États-Unis, le Canada, la Belgique…»
Ainsi, les nombreux artistes, les directeurs de musées et les historiens d’art qui contribueront à cette manifestation s’engagent à animer des ateliers d’encadrement pour les jeunes talents de la ville d’Agadir et de sa région. Ces rencontres sont, également, une opportunité pour les plasticiens venant des divers pays de communiquer et d’échanger les expériences entre eux. Et ce, à travers des conférences, des débats et des tables rondes où interviendront des chercheurs, des intellectuels et des critiques dans le domaine des arts plastiques. Aussi, les organisateurs ont prévu, dans leur programmation, la réalisation de fresques murales dans les quartiers les plus en vue à Agadir. «Nous estimons avec ces fresques laisser des empreintes de cette première Foire et en même temps embellir certaines avenues de la cité. Mais, le plus important dans cette opération est de vulgariser cet art pour qu’il soit accessible à tous les habitants, jeunes et adultes. Une manière d’ancrer cette culture dans la vie quotidienne de la population d’Agadir», renchérit la directrice de la Foire internationale (Agadir Art Fair) qui n’a pas manqué de signaler que cet événement, dont l’ouverture officielle est prévue pour le 16 décembre prochain à 19 h, sera rehaussé par la présence de nombreuses potentialités artistiques (toutes disciplines confondues), intellectuelles, sportives et médiatiques.

Exposition de oeuvres des artistes de l’UFE les 2 et 3 décembre à Vera Cruz

.

.

.

.

Les actus de l’Amicale Francophone de Taroudant

LES ACTUS DE L'AMICALE23 novembre 2017

A VOS AGENDAS

  • 25 et 26 novembre :
    Nouvelle collection  d’Amina Taroudant :

Le samedi 25 novembre et le dimanche 26 novembre, de 10h à 18h, présentation de la nouvelle collection 2017-2018 : Bijoux, prêt à porter, maroquinerie, objets de décoration, choix de cadeaux de Noël…

Tout au long de ce show-room, vous serez émerveillés par le talent de notre amie et créatrice Amina-Irina Laski.

Adresse :

234 Derb Jdid – juste après le Riad Taroudant, a gauche dans l’impasse.

Tél : 06 01 15 59 59

This is the divider

Lundi 27 novembre – Thé Philo :

Dans la bonne humeur, venez discuter, échanger, parler et rire, avec Zouzou.

Rendez-vous à partir de 15h, au Dar Tourkia.

This is the divider

– Mardi 28 novembre
Petit marché guinguette à La Ferme

De nombreux exposants vous attendent de 9h à 14h avec leurs stands variés.

Assiettes dégustation pour le déjeuner.

Assiette fraîcheur de Karim

Charcuteries variées de Annick et Marc Pizzas, pissaladières, fritas, nems, tielles et macaronades sétoises, sur place ou à emporter de Christelle et Jino.

Les bons desserts de Béa.

Et tous les exposants d’objets de décoration, etc…

This is the divider

NOUVEAUTÉ

Mardi 28 Novembre à La Ferme

Initiation à la danse country par Françoise Flaurimont tous les mardis,

à la ferme de 10h à 11h.

Ce mardi 28 novembre un premier aperçu de 10h à 11h avec des volontaires suivi d’une petite démo vers 11h avant le repas.

Un petit spectacle sera présenté le 25 décembre lors de notre auberge espagnole.

This is the divider

  • Jeudi 30 novembre

Randonnées pédestres

RV à 9h au café de France, prévoir son pique-nique.

Groupe des randonneurs :

Le Canyon d’Assads – Attention difficultés importantes, dénivellations et marche dans l’Oued.

Groupe des marcheurs :

Découverte de Ryad

This is the divider

  • 2 et 3 décembre – Marché de Noël à La Ferme

C’est devenu une tradition, désormais chaque année l’amicale francophone de Taroudant organise son Marché de Noël. Cette année il se déroulera à la Ferme les 2 et 3 décembre, de 10h à 17h. Entrée gratuite, stands, exposition, artisanat, produits du terroir et bien d’autres surprises…

Si vous souhaitez exposer, veuillez vous inscrire, avant le 1er décembre,

au 06 00 14 53 87 ou par mail auprès de l’Amicale.

Exposants extérieurs 60Dh/2 jours – Exposants membres Amicale : gratuit.

This is the divider

Le Géoclub Agadir organise les 5 et 6 décembre 2017, une sortie dans la région de Tafraoute pour admirer les plus anciennes roches du Maroc

( 2.5 milliards d’années) et visiter la grotte de Tasserga

et la mine de cuivre de Managem.

Les personnes intéressées prendront contact avec Jacques Adam – 06 58 88 44 38.

This is the divider

Repas boudins, frites

le 10 décembre à La Ferme

Pour vous faire passer un  moment convivial avant les fêtes le restaurant ANMA organise à la ferme,

le 10/12/2017 à 12 heures un repas boudins, frites, compote avec café et dessert, au prix de 120 Dhs.

Composez votre menu : 2 Boudins noirs ou blancs ou noirs et blancs.

Réservation indispensable au

0 679 922 979
ou
0 607 724 556

Ou  par mail « info@riadanma.com »

This is the divider

Si vous souhaitez publier des infos, des annonces sur le journal hebdomadaire

« Les Actus de l’Amicale », nous vous remercions de les envoyer à Guy, au plus tard le jeudi sur l’adresse mail de l’Amicale :

amicalefrancophonetaroudant@gmail.com

Suivez toutes les infos sur la page FaceBook Amicale :

https://www.facebook.com/amicalefrancophonetaroudant/

et sur le site de l’Amicale

http://www.amicalefrancophonetaroudant.com/

%d blogueurs aiment cette page :