La ville d’Agadir accueille une foire de l’économie sociale et solidaire qui met en valeur la diversité des activités génératrices de revenu (AGR), financées dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH). La foire réunit cette année, sur un espace aménagé sur la corniche de la ville, près de 75 participants, femmes et hommes, entre porteurs de projets, coopératives ou sociétés en nom collectif (SNC) qui exposent leurs bonnes pratiques et divers produits réalisés grâce au soutien de l’INDH. Au fil des ans, ce village auquel prennent part des bénéficiaires relevant de l’ensemble des communes d’Agadir Idaoutanane, s’est affirmé comme un carrefour d’échange et de partage des différentes expériences en la matière, a déclaré à la MAP Salwa Benkirane, chef du service social à la préfecture d’Agadir Idaoutanane.

La foire met en valeur la diversité et la richesse des produits de l’économie sociale et solidaire de la région et renforce les capacités productives des opérateurs et la commercialisation de leurs produits. «On a appris les uns des autres comment produire, comment vendre ou exporter. Des formations sont organisées tout au long de l’année», a souligné Mme Benkirane. Un nouvel appel à projets AGR 2017 vient d’être lancé. Les quelque 160 projets soumis sont examinés par une commission technique avant d’être approuvés par la Commission préfectorale de l’INDH. Conformément à l’esprit et la philosophie de ce chantier national, lancé en mai 2005 par S.M. le Roi Mohammed VI, les coopératives et les associations ont largement bénéficié des AGR contribuant ainsi à la construction d’une économie solidaire au service du développement durable.