Agadir Haliopôle nage à contre-courant sur la sardine

MAGHREB CONFIDENTIEL – africaintelligence.fr – 30/11/2017

Alerte rouge sur la sardine ! Alors que le Maroc répète que ses stocks halieutiques ne sont pas menacés de surexploitation, le cluster Agadir Haliopôle brise un tabou en affirmant l’inverse.


Le pôle de compétitivité va missionner un cabinet pour mener une étude sur la pérennité des ressources halieutiques au large de la région Souss-Massa. L’association porte les inquiétudes des industriels du secteur, indiquant dans son appel d’offres qu’un « tarissement des sources d’approvisionnement à l’échelle locale n’est pas une simple hypothèse ».
Agadir Haliopôle veut donc se doter d’un plan d’actions pour inverser la tendance.

Placé sous l’autorité du wali de Souss-Massa Ahmed Hajji, Agadir Haliopôle est piloté par un connaisseur de la pêche, Mohamed Bouayad.
Ce dernier dirige Sunrise International (mareyage), Marpex (conserverie de poisson) et l’antenne marocaine du bureau d’études français Cofrepêche, filiale de l’Ifremer (Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer).

Le débat sur la surpêche fait rage : le 5 novembre, l’Institut national de recherche halieutique(INRH) du royaume est monté au créneau face au Conseil international pour l’exploration de la mer (CIEM).
Ce dernier avait mis en garde, dans une étude, sur la « situation critique » des stocks de sardines marocaines.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.