Archives de décembre 8th, 2017

AGADIR : LE CHANTIER DU PALAIS DES CONGRÈS DÉMARRE

par Yassine SABER – leseco.ma – 07/12/2017

Les travaux de terrassement généraux du projet «Agadir City Center» appartenant au holding Al Maghribia Lil Istitmar ont été accomplis. Les études techniques ainsi que le génie civil ont été réalisés alors que les cahiers des prescriptions spéciales aux gros œuvres en plus des marchés y afférents sont lancés.

Les premiers coups de pioche relatifs aux travaux de construction du Palais des congrès à Agadir, lancés dans le cadre du projet multifonctionnel «Agadir City Center» ont été déjà donnés au niveau de l’intersection du boulevard Mohammed V et de l’avenue Abderrahim Bouabid. Déjà, la clôture du chantier a été montée après l’acquisition de l’autorisation de construire alors que les pelleteuses et autres engins viennent d’accomplir les travaux de terrassement généraux y compris les sous-sols. C’est la société «Centre d’exposition et de développement» et la société «Martinelli», les deux filiales du groupe Al Maghribia Lil Istitmar, propriétaires des titres fonciers étalés sur 8 hectares qui sont les maîtres d’ouvrage de ce projet.

Après les terrassements, les VRD et les gros-œuvres
Selon le top management d’Agadir City Center, les études techniques ainsi que le génie civil ont été déjà réalisés alors que les cahiers des prescriptions spéciales aux gros œuvres en plus des marchés y afférents sont également lancés. Actuellement, les travaux concernent les voiries et réseaux divers (VRD) alors que le projet qui nécessitera un investissement global chiffré à plus d’1,4 MMDH sera lancé en deux phases.

Un projet multifonctionnel
La première concerne la réalisation du palais des congrès qui comportera un espace modulable pouvant accueillir plus de 2.000 personnes avec un auditorium de 500 places en plus du centre d’affaires aménagé en plateaux bureaux. Quant à la seconde phase, elle concerne la réalisation d’un mall de loisirs avec 7 salles de cinéma, un bowling et un Kids park en plus d’un business park et un hôtel 5 étoiles d’une capacité de 150 chambres, et 2 riads indépendants. La gestion de cet établissement (Mariott City Center) qui a déjà reçu le classement provisoire «5 étoiles» avec un positionnement orienté clientèle «affaires» sera assurée par le groupe hôtelier américain Marriott avec lequel l’investisseur avait déjà signé une convention.

Livraison prévue d’ici 48 mois
Cependant, l’ensemble des composantes nécessiteront 48 mois pour leur réalisation. À terme, le projet permettra la création d’environ 700 emplois directs permanents et 2.000 indirects. Sa réalisation mobilisera plus de 3.500 emplois pendant les différentes phases de construction. D’autres composantes feront partie de ce projet. Il s’agit d’une grande esplanade et d’un aménagement des berges d’Oued Lahouar avec une nouvelle traversée qui permettra une meilleure fluidité de la circulation.

Al Maghribya Lil Istitmar mise sur Agadir
Par ailleurs, d’autres projets qui font partie du programme d’investissement des filiales de la holding Al Maghribia Lil Istitmar, ont été livrés. Il s’agit de la 1re tranche du projet hivernage, qui comprend 240 appartements alors que la 2e tranche constituée de 200 appartements et d’un hôtel 4 étoiles sont en cours de livraison à la cité Founty sur des terrains appartenant à la société «Tourisme investissement compagnie». S’agissant du projet «Agadir Bay», fruit d’un partenariat entre la société Taamir Lil Iskane et la société Lodi, une première composante résidentielle a été déjà livrée tandis qu’une autre est en cours. Pour les plateaux bureaux, une partie est en cours de livraison alors que l’autre composée de 200 plateaux sera livrée dans quelques mois.


Carte de visite

La holding Al Maghribya Lil Istitmar opère actuellement à travers six principaux secteurs d’activités au niveau du Maroc en général et dans le sud en particulier, notamment à travers l’immobilier et le BTP, le tourisme et l’hôtellerie, l’automobile ainsi que la distribution des produits agroalimentaires et cosmétiques. La holding compte également réaliser une clinique touristique pluridisciplinaire à travers l’une de ses filiales et un Business Park au niveau de l’avenue Mohammed V. La holding est aussi implantée au Parc Halioplis à travers les Conserveries de la Gironde et récemment dans la zone industrielle de Tassila par le biais de la société Agamine, qui est une unité de production de lampadaires solaires à LED. 

Al Karama renouvelle ses certifications et en reçoit une nouvelle

M. T. – lematin.ma – 07/12/2017

L’entreprise prévoit l’ouverture, en 2018, d’une nouvelle unité d’embouteillage d’eau dans la région de Kénitra avec un investissement global de 40 millions de DH. Ph. DRL’entreprise prévoit l’ouverture, en 2018, d’une nouvelle unité d’embouteillage d’eau dans la région de Kénitra avec un investissement global de 40 millions de DH. Ph. DR

La société des eaux minérales Al Karama décroche de nouvelles certifications. La filiale du groupe Ynna Holding a été distinguée pour ses unités d’embouteillage de l’eau minérale naturelle Aïn Soltane et de l’eau de table Amane Souss.

 Aïn Soltane s’est vue de nouveau certifiée ISO 9001 dans sa version 2008 pour sa qualité, ISO 14001 version 2004 pour le respect de l’environnement et ISO 22000 version 2005 pour la sécurité des denrées alimentaires.
Quant à l’eau de table Amane Souss, inaugurée en 2015 à Agadir, elle vient d’obtenir pour la première fois la certification ISO 22000. 

«Cette triple certification témoigne de la qualité des processus de fabrication d’Al Karama dont l’engagement, en tant qu’entreprise citoyenne et responsable, est de répondre aux attentes des consommateurs avec des produits sûrs, sains et qui respectent les conditions d’hygiène et de sécurité des denrées alimentaires», indique un communiqué.

 A noter que l’entreprise prévoit l’ouverture, en 2018, d’une nouvelle unité d’embouteillage d’eau dans la région de Kénitra. L’usine a  nécessité un investissement global de 40 millions de DH. Elle permettra d’augmenter la capacité de production d’Al Karama de 40 millions de litres.

Tourisme : Hausse de +9% des arrivées touristiques à fin octobre

lematin.ma – 07/12/2017

Les deux pôles touristiques Marrakech et Agadir ont généré, à eux seuls, 60% des nuitées totales à fin mai. Ph : DR    Les deux pôles touristiques Marrakech et Agadir ont généré, à eux seuls, 60% des nuitées totales à fin mai. Ph : DR
.

Un total de 9,7 millions de touristes ont visité le Maroc entre janvier et octobre 2017, soit une progression de +9% par rapport à la même période de l’année dernière, indique l’Observatoire du tourisme.

 Le nombre des touristes étrangers (TES) a progressé de +14%, alors que les arrivées des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont augmenté de +5%, indique l’Observatoire du tourisme qui vient de publier ses statistiques sur le tourisme marocain couvrant les 10 premiers mois de 2017.
 Cette hausse a concerné les principaux marchés émetteurs, en particulier l’Allemagne (14%), la Hollande (8%) et la France (7%), relève la même source.

S’agissant des marchés touristiques émergents pour le Maroc, ils maintiennent leur trend haussier, la Chine enregistrant une progression de 203%, alors que le Japon, la Corée du Sud, les Etats-Unis et le Brésil ont affiché des hausses respectives de 40%, 33%, 30% et 51%.

Concernant les nuitées totales réalisées dans les établissements d’hébergement touristique classés, elles ont enregistré une hausse de 15% durant les 10 premiers mois de 2017 (+19% pour les touristes non-résidents et +8% pour les résidents).

Les deux pôles touristiques Marrakech et Agadir ont généré, à eux seuls, 60% des nuitées totales à fin mai, fait savoir l’Observatoire qui note que ces deux villes ont connu une augmentation de 18% et 12%, respectivement.

Les autres destinations ont aussi affiché des bonnes performances, en particulier les villes de Fès et de Tanger avec des hausses respectives de 37% et 26%.

Quant au taux d’occupation jusqu’à fin octobre 2017, il a atteint 44%, en progression de 4 points par rapport à la même période de l’année passée.

Par ailleurs, les recettes générées par l’activité touristique des non-résidents au Maroc se sont élevées à 59,2 milliards de dirhams (MMDH) à fin octobre 2017, contre 56,1 MMDH un an auparavant, soit une augmentation de 5,4%.

Pendant le mois d’octobre, le nombre d’arrivées des touristes aux postes frontières a enregistré une hausse de 15% par rapport au même mois de 2016 (+24% pour les TES et +1% pour les MRE).

Agadir abrite le concours national de pêche sportive du Black-Bass

mapexpress.ma – 07/12/2017

Résultat de recherche d'images pour "peche black bass"

L’Association de pêche sportive “MarraPêche” organise du 8 au 10 décembre la 5ème édition du Morocco Bass League au barrage de Moulay Abdallah à Tamri (Région d’Agadir), indiquent les organisateurs dans un communiqué.

%d blogueurs aiment cette page :